♠ Яøzεη MΛιdeη ЯPG √2 ♣

La V2 du forum RPG des Rozen Maiden! Découvrez le 'jeu' de combat ''l'Alice Game'' Devenez une poupée vivante, une Rozen Maiden ou même un humain choisi pour servir une poupée.. accepterez vous le pacte de la rose? Qui deviendra Alice ?
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un moment pour réfléchir au calme [PV Sayumi-chan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Un moment pour réfléchir au calme [PV Sayumi-chan]   Ven 10 Sep - 4:46

[En espérant que ça te conviendra]

Ma N-Field. Combien de temps s'était écoulé depuis ma dernière visite? Des semaines? Des mois? Je ne savais plus exactement. A vrai dire, le dernier souvenir que j'avais de ce lieu était lors de ma discussion avec Suigintou. Si loin...

Je regardai avec mélancolie les lieux. Le manoir était aussi magnifique que dans mes souvenirs. Je me promenai joyeusement dans le jardin, prenant soin d'éviter la face décrépie du manoir représentant Beauty. Je ne voulais plus voir cette laideur. Je sentis avec délices les roses fraîchement écloses puis levai les yeux au ciel.

C'était si calme... Contrairement aux évènements qui venaient de se dérouler. Y repenser me rendait à la fois heureuse et triste. Heureuse car j'avais gagné un combat dans le Alice Game. Triste car j'avais fait du mal à beaucoup de monde. Tsumi-san, d'abord, que j'avais blessé. Et puis Stella, qui tenait beaucoup à lui. Il y avait aussi Angie, que Tsumi-san avait prise pour une menteuse -- j'avais mis leur amitié en péril -- et à qui j'avais pris énormément d'énergie, malgré toutes mes précautions. Et enfin... moi. Moi qui avais été assez stupide pour croire que je pourrais contrôler Beauty si je passais un accord avec elle. De la stupidité et de la folie... Résultat: elle avait réussi à me faire attaquer le medium de Stella sans que je m'en rende compte.

Je soupirai. Le Alice Game était déjà bien entamé pour moi et je ne pouvais plus reculer. Le seul moyen pour moi d'avancer tout en me faisant pardonner était de le gagner et de protéger Stella et Tsumi-san, conformément à ma promesse. C'était mon devoir,en tant que gagnante du combat.

Je repris ma promenade dans le jardin, essayant désespérément me changer les idées. Après tout, il n'y avait pas que de mauvaises choses qui s'étaient déroulées. J'avais pu rencontrer Alice. Si belle et si puissante... Le rêve de Père s'était tenu là, sous mes yeux... Mon modèle, celle dont je prendrais peut-être la relève! Souriant à cette pensée, je me rendis dans le manoir, ayant la sensation d'être observée. Sans doute quelqu'un était-il entré dans ma N-Field. S'il s'agissait d'une poupée, autant que possible, j'éviterais le combat. Après tout, il valait mieux ne pas réveiller Beauty, qui ne s'était pas manifestée depuis le dernier combat.

Je passai d'un corridor à l'autre, tentant de savoir si l'intrus me suivait. Entendant des bruits de pas, je compris que c'était le cas et décidai d'accueillir comme il se devait mon hôte surprise. J'entrai par une porte et attendit, cachée derrière celle-ci. Quand la personne entra, toujours cachée, je dis:

- Bienvenue dans ma N-Field, cher visiteur. Je me nomme Kiseki, deuxième Hoshizura no Doru. Les visiteurs se font rares ici. Faites donc comme chez vous ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayumi

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 22/08/2010
Rosa Mystica : La mienne, que j'ai depuis la naissance, jumelle de celle de Sayuri et que je compte garder quoi qu'il arrive.

MessageSujet: Re: Un moment pour réfléchir au calme [PV Sayumi-chan]   Ven 10 Sep - 20:46

Que faisais-je dans cette N-field-ci ? Alors que j'étais seule à la maison de la personne qui m'avais remontée, le miroir c'était ouvert sur une N-Field inconnue. La surprise m'avais saisie, il me semblait que les N-Field ne s'ouvraient pas comme cela, d'un coup. Grave erreur, apparemment, cela se produisait. J'étais incapable de dire si cela était normal néanmoins. Surement cela l'était et j'étais juste ignorante... Point barre. Je ne connaissait vraiment rien aux N-Field et au jeu d'Alice. J'étais partie comme une voleuse, sans demander mon reste. Comme père avait du m'en vouloir ! Et me voilà désormais mêlée à cette histoire sans presque rien en savoir, juste se qu'il faut. Pour devenir Alice. Alice... Plus j'y repensais, moins j'étais convaincue qu'elle existait. Ou du moins, que quelqu'un pouvait l'être. Alice, la petite fille parfaite... Parfaite, mon œil... Comment peut-on être parfaite ?! Tout le monde possède ses qualités et ses défauts. Il faut bien que l'on en ai après tout. Et qu'elle importance d'être Alice du moment que l'on avait quelqu'un à qui l'on tient tout prés ? Si l'on perdait, ils seraient tellement tristes. Je ne voulais pas combattre. De toute façon, pour le moment, je ne le pouvait pas. Je n'avais pas de médium et ce n'ai pas mon "maître" qui accepterai...

Mais au fait, pourquoi en étais-je arrivée à penser cela ? Ah oui, le miroir, c'est vrai ! Dire que c'était juste au moment où je me regardais dans celui-ci qu'il c'était illuminé ! Quel frousse j'avais eu ! Et je m'étais, qui plus est, retrouvée dans un magnifique château. J'avais donc entrepris de le visiter. C'était vraiment un merveilleux château, accueillant et tout et tout. La personne à qui il appartenait ne pouvait être qu'aussi bien que sa demeure. Par les fenêtres, on apercevait l'extérieure. Celui-ci me plut un peu moins. Le soleil brillait dehors et cela me faisait mal aux yeux, je n'y étais pas habituée. Dans la maison, les volets étaient toujours fermées et dans ma N-Field il faisait nuit. Je mis donc quelques minutes à m'habituer aux rayons éclatants de cet astre. Puis, je distinguais la nature verdoyante à l'extérieur du bâtiments. Je détournai la tête et aperçu une silhouette qui tournait vers le couloir d'où je venais.

Je n'avais pas aperçu grand chose de cette personne qui était de tout évidence la propriétaire de cet endroit. Elle avait les cheveux roses, c'est tout se que je pouvais en dire. Je n'avais pas vu son visage et il était fort possible qu'elle ne m'eut pas remarquée du tout. Aussi, je m'avançais pour mieux la regardais. Mais elle avançais encore et au fur et à mesure, je la distinguais de moins en moins. La curiosité est un vilain défaut dit-on. C'était surement vrai et ce défaut je l'avais. Ce fut d'ailleurs lui qui me poussa -pour ne pas dire me donna la grande envie- à la suivre. Mais je marchais et la distance était toujours la même entre nous deux. J'accélérais le pas sans m'en rendre compte le moins du monde et je vis donc les mètres nous séparant se réduire... et ma curiosité redoubler !

Mais seulement voilà, cette poupée n'était pas facile à suivre. Elle tournai encore et toujours, passant dans tous les corridors. J'eus plusieurs fois l'impression d'en avoir déjà vu certains. Elle m'avait certainement déjà repérée et essayer de me semer. A moins qu'elle ne se dirigea vers un endroit où elle serait mieux car elle voulait m'attaquer ? Je n'en savais rien mais j'espérais ne pas avoir à me battre. Elle disparu soudain dans une pièce. Je m'arrêtais à quelques centimètres de la porte. Devais-je entrai et risquai de me faire attaquer ou retourner sagement d'où je venais ? Ma curiosité me poussait à l'une et ma raison à l'autre. Ce fut la première qui l'emporta. J'entrai. Il n'y avais personne. Où étais donc passée cette personne ? Soudain, une voix me surpris. Je sursautai en lâchant un hochet très audible. Niveau discussion, je pouvais repasser...


"Bienvenue dans ma N-Field, cher visiteur. Je me nomme Kiseki, deuxième Hoshizura no Doru. Les visiteurs se font rares ici. Faites donc comme chez vous ici."

Sans aucun doute étais-ce la personne que je poursuivais qui avait parler. Je ne savais dire d'où elle provenait, ne pouvant donc affirmé la position de la poupée, Kiseki. Je lui répondis le plus calmement que je le pus, ne laissant pas transparaitre mon léger affolement.

"Enchanté. Je me nomme Sayumi et je suis la quatrième Dolls Nights nii~. Une Hoshizura no Doru dis-tu ? Je n'ai jamais entendue parler de cette marque nii~. Juste une petite requête, peux-tu sortir de ta cachette nii~? Ne pas voir à qui je parles me déplait quelques peu..."

J'étais restée polie mais j'avais tout de même tutoyer cette poupée que je ne connaissait pas. Je la cherchais à droite et à gauche. Rien. Je me retourner vers la porte d'où je venais. Je ne la voyais pas non plus. Où pouvais-t-elle être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Re: Un moment pour réfléchir au calme [PV Sayumi-chan]   Sam 11 Sep - 1:53

[Désolée. ce n'est pas très long.]

J'avais, de toute évidence, surpris la poupée. Car c'en était bien une! A présent que nous étions proches l'une de l'autre, je pouvais sentir sa puissance. Elle n'était extraordinairement puissante, mais ce n'était pas une poupée que l'on pouvait battre facilement. Celle-ci ne bougea pas et, j'en profitai pour jeter un rapide coup d'œil sans qu'elle me voie. Il s'agissait d'une poupée aux longs cheveux blonds, assez grande. Sa peau était pâle et elle était vêtue d'une des vêtements noirs et rouges.

Celle-ci se présenta à son tour, aussi calmement qu'elle le pouvait. Sa voix tremblait légèrement, ce qui me fit rire. La pauvre! Je l'avais vraiment effrayée.

"Enchantée. Je me nomme Sayumi et je suis la quatrième Dolls Nights nii~. Une Hoshizura no Doru dis-tu ? Je n'ai jamais entendue parler de cette marque nii~. Juste une petite requête, peux-tu sortir de ta cachette nii~? Ne pas voir à qui je parle me déplait quelque peu..."

Elle parlait bizarrement, avec ces "nii" qu'elle disait une phrase sur deux. J'en conclus donc qu'il s'agissait d'une de ces poupées Kawaii qui avaient des manies d'enfant. Elle avait d'ailleurs les yeux vairons, l'un étant bleu et l'autre violet. cela aurait été affreux sur toute autre poupée qu'elle. Mais l'ensemble était harmonieux. Son Père avait fait du bon travail.

Elle souhaitait me voir, ce qui était compréhensible. Je sortis donc de derrière la porte et m'inclinai devant la poupée surprise. D'un geste de la main, je l'invitai à me suivre jusqu'à un fauteuil où nous primes place. Là, je me tournai vers elle lui faisant face et répondis poliment:

- Tes intentions me semblent pacifiques. Je consens donc à t'expliquer qui sont les Hoshizura no Doru. Je me permet de te tutoyer, puisque tu le fais déjà avec moi.

Je fis une pause puis repris:

- Nous sommes 5 sœurs créées par quelqu'un dont je n'ai,malheureusement aucun souvenir. Notre but est, bien entendu de devenir Alice mais je n'ai jamais rencontré mes sœurs. Et toi? Accepterais-tu de ma parler des Dolls Night?

Pendant que je parlais, je remarquai qu'elle semblait mal à l'aise. Assise comme elle l'était, elle faisait face à la fenêtre et au soleil. Je me levai donc et tirai les rideaux afin de réduire la luminosité de la pièce. Puis, je revins m'asseoir et la regardai en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayumi

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 22/08/2010
Rosa Mystica : La mienne, que j'ai depuis la naissance, jumelle de celle de Sayuri et que je compte garder quoi qu'il arrive.

MessageSujet: Re: Un moment pour réfléchir au calme [PV Sayumi-chan]   Sam 11 Sep - 18:48

Elle m'observait, je le sentais. Elle était donc bien dans les parages. Avait-elle un don de l'invisibilité pour que je ne la vois nul part ? Quelques secondes s'écoulèrent en silence, un silence qui me dérangeait légèrement. Je ne savais même pas pourquoi il y en avait un d'ailleurs ! Ni pourquoi je ne le brisait pas alors que je le pouvais. Soudain, une ombre surgit de derrière la porte et je pus voir Kiseki. Sans aucun doute, elle n'était pas comme je l'avais imaginée. De toute façon, j'imaginai souvent de choses fausses quand à l'apparence des gens. Enfin, sur ce point en tous cas. J'étais donc surprise de découvrir ces yeux verts qui pétillaient et sa longue robe blanche et rouge. Elle était très réussie, son créateur devait être doué. Néanmoins, pour moi, père restait le plus doué. En tout cas, c'était lui que je préférais de tous les humains que j'avais pu rencontrer jusqu'à maintenant. Le seul qui m'aima aussi.

Kiseki s'inclina. Je lui rendis maladroitement son salut. Mais j'étais toujours sur mes gardes. On ne sait jamais était une bonne phrase selon moi. Mais elle ne m'attaqua pas, au contraire, elle me souris chaleureusement et m'invita à m'assoir sur un fauteuil. Je m'installa en face d'elle et fus légèrement éblouie par le soleil qui, une fois n'est pas coutume, me piquait légèrement les yeux. Ah, le gros problème d'être une des jumelles clair de Lune : le soleil nous irritait quelque peu les yeux. Moins cependant dans le monde des humains qui dans certaines N-Field. Il faisait souvent jour dans celles-ci me semblait-il. Kiseki se tourna vers moi et se mis à parler d'une voix où je perçus qu'elle ne m'attaquerai pas.


"Tes intentions me semblent pacifiques. Je consens donc à t'expliquer qui sont les Hoshizura no Doru. Je me permet de te tutoyer, puisque tu le fais déjà avec moi.(elle fit une courte pause) Nous sommes 5 sœurs créées par quelqu'un dont je n'ai,malheureusement aucun souvenir. Notre but est, bien entendu de devenir Alice mais je n'ai jamais rencontré mes sœurs. Et toi? Accepterais-tu de ma parler des Dolls Night?"

Elle m'avais expliquer cela calmement et l'on voyer qu'elle avait confiance en moins sur le fait que je ne l'attaquerai pas. Elle ne serait pas déçue du voyage dans ce cas puisque je n'avais pas du tout l'intention d'attaquer qui que ce soit. Je souris donc d'un énorme sourire avant de lancer avec entrain et soulagement :

"Sérieux nii ! Tu ne vas pas m'attaquer ? Alors, tu ne participe pas au jeu d'Alice ?"

Je me mis la main sur la bouche puis reprit pour me rattraper :

"Pardon, ce n'est pas très polie. Je devrai réfléchir plus avant de parler, je dis des bêtises. Évidement que tu ne vas pas m'attaquer, ça serait surement fait de puis longtemps. Encore pardon."

Et je baissai la tête en signe de mon désolement. Que j'étais idiote, pourquoi avais-je dit cela ? Baka, baka, bakaSayumi ! Quand je me redressais, le soleil m'agressa une fois de plus. Pourquoi fallait-il que cet astre aveuglant exista ? Kiseki du se rendre compte de ma gêne face au Soleil car elle se leva pour tirer les rideaux. Pendant qu'elle était debout, je réfléchissais à quoi lui dire sur mes sœurs et moi. Quand elle revint, je me lançais.

"Les Dolls Nights donc... Nous somme 9 sœurs en tout et comme tu le sais, j'en suis la quatrième. Mon créateur, qui se nommait Nights, était un homme bienveillant aimant la lumière. C'est dans cet esprit qu'il nous créa moi et mes sœurs. Certaines, telles que moi, tiennent d'ailleurs leurs pouvoirs de cette idée de lumière qu'avait père à notre conception. Malheureusement, ce n'est pas le cas de nous toutes. La première est Rose. Je ne l'ai jamais rencontrée et ne connais donc pas son pouvoir. Semaria entre dans les deux catégories. C'est un ange, un vrai et les anges sont des êtres de lumières. Puis, vient Sayuri... Ah, Sayuri... Sayuri est ma sœur jumelle vois-tu... J'ai chercher longtemps avant de la retrouver et notre dernier grand sommeil nous as séparés. Le mien tout du moins. [NDA : J'ai oublier de préciser que le rp se passe avant celui dans la N-Field de Sayuri] Nous sommes les jumelles clair de Lune. C'est pour cela que je n'aime que peu le soleil. Mina, la 5éme est notre inverse car elle contrôle la lumière du jour. Raven maitrise les roses bordeaux et les plumes de corbeau. Ce fut une des premières à partir. Puis vient Nana que je n'ai jamais vu. Et ensuite Séléne et Céleste qui nous haïsse. Elle ne se considèrent comme sœur que toutes les deux et pas nous, je ne sais guère pourquoi d'ailleurs. Séléne utilise une autre sorte d'inverse à Sayuri et moi. La où nous puisons dans la lumière de lune la nuit Séléne aime les ténèbres. Ce doit être celle qui est la plus éloignée de l'idée première de père. Et Céleste se bat avec la pluie et la foudre. Quand aux Alice Game, nos avis sont très différents. Mais père ne nous as pas envoyer dans ce jeu pour que nous représentions Alice. Sa fille était très malade, en fait. Quand elle vint à mourir, il voulut couper les ponts avec tout ce qui lui rappeler sa défunte enfant. Mais il nous confia que si l'une de nous gagner, il serait extrêmement fier et que nous représentions toutes une partie de sa fille. Ainsi, si l'une de nous gagne le Alice Game, c'est aussi sa fille qui l'est. Oh ! Je suis désolée ! D'abord j'arrive comme ça dans ta N-Field mais en plus je parle de moi des heures et des heures ! Je suis vraiment mal polie..."

Je mis mes mains sur mes joues d'un air accablée. Ce fut alors je remarquais leur humidité. J'avais pleurer et je ne m'en étais même pas rendue compte ! Quel piètre image je donnais de moi, celle que père trouvait si enfantine. Je m'essuyais vivement les yeux afin de retrouvais un semblant de dignité avant de dire à Kiseki :

"Je dois vraiment t'embêter à bavasser ainsi. Je ne fait pas vraiment les honneurs de père en montrant une si mauvaise éducation. Je te pris donc de bien vouloir, une fois de plus m'excuser."

Puis, je croisais et décroisais nerveusement les mains. La curiosité me reprit soudain.

"Dis-moi, que penses-tu du jeu d'Alice toi ?"

Oui, que pensais-t-elle de ce jeu macabre où nous étions obligées de nous entre tuées, nous autres poupées et parfois entre sœurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Re: Un moment pour réfléchir au calme [PV Sayumi-chan]   Lun 13 Sep - 3:46

La poupée blonde m'avait regardée d'un œil admiratif. J'en fus ravie. Après tout, Père m'avait magnifiquement bien réalisée. Certes, je n'étais pas parfaite et je n'étais pas à l'image d'Alice, mais je me savais belle et réussie. Lorsque je la saluai, elle s'inclina à son tour. Elle était maladroite mais cela ne la rendais que plus mignonne. Elle semblait toujours se méfier de moi, mais je m'en fichais. Après tout, c'était elle qui était venue dans ma N-Field et m'avait suivie. Je ne comptais pas l'attaquer. Par conséquent, elle se méfiait en vain.

Après que j'aie parlé des Hoshizura no Doru, elle s'exclama joyeusement:

"Sérieux nii ! Tu ne vas pas m'attaquer ? Alors, tu ne participes pas au jeu d'Alice ?"

M'avait-elle seulement écoutée? je venais de dire que notre but, à nous, Hoshizura no Doru, était de devenir Alice. En me posant cette question, elle ne pouvait que m'inciter à l'attaquer, me rappelant qu'il n'y avait qu'ainsi que je pourrais atteindre mon objectif. Mais bon, de toute façon, même si je gagnais le combat, sa Rosa Mystica ne me reviendrait pas. Cela ne me rapprocherait donc pas d'Alice.

Sayumi mit sa main sur sa bouche, semblant se rendre compte de sa bêtise puis reprit:

"Pardon, ce n'est pas très poli. Je devrais réfléchir plus avant de parler, je dis des bêtises. Évidement que tu ne vas pas m'attaquer, ça serait sûrement fait depuis longtemps. Encore pardon."

Pour ça, oui! Elle parlait sans réfléchir. Ce qui me surpris le plus, ce fut le fait qu'elle ne se rendait pas compte qu'elle venait de m'inciter à l'attaquer. Elle pensait surtout à son manque de politesse. Une poupée surprenante, pour le moins...

Elle baissa la tête, montrant qu'elle était désolée. Ce fut alors que je fermai la fenêtre, voyant que le soleil la gênait. Quand je me rassis, elle me dit:

"Les Dolls Nights donc... Nous somme 9 sœurs en tout et comme tu le sais, j'en suis la quatrième. Mon créateur, qui se nommait Nights, était un homme bienveillant aimant la lumière. C'est dans cet esprit qu'il nous créa moi et mes sœurs. Certaines, telles que moi, tiennent d'ailleurs leurs pouvoirs de cette idée de lumière qu'avait Père à notre conception. Malheureusement, ce n'est pas le cas de nous toutes. La première est Rose. Je ne l'ai jamais rencontrée et ne connais donc pas son pouvoir. Semaria entre dans les deux catégories. C'est un ange, un vrai et les anges sont des êtres de lumières. Puis, vient Sayuri... Ah, Sayuri... Sayuri est ma sœur jumelle vois-tu... J'ai cherché longtemps avant de la retrouver et notre dernier grand sommeil nous as séparées. Le mien tout du moins. Nous sommes les jumelles Clair de Lune. C'est pour cela que je n'aime que peu le soleil. Mina, la 5ème est notre inverse car elle contrôle la lumière du jour. Raven maitrise les roses bordeau et les plumes de corbeau. Ce fut une des premières à partir. Puis vient Nana que je n'ai jamais vue. Et ensuite Séléne et Céleste qui nous haïssent. Elle ne se considèrent comme sœurs que toutes les deux et pas nous, je ne sais guère pourquoi d'ailleurs. Séléne utilise une autre sorte d'inverse à Sayuri et moi. La où nous puisons dans la lumière de lune la nuit Séléne aime les ténèbres. Ce doit être celle qui est la plus éloignée de l'idée première de Père. Et Céleste se bat avec la pluie et la foudre. Quand aux Alice Game, nos avis sont très différents. Mais père ne nous as pas envoyer dans ce jeu pour que nous représentions Alice. Sa fille était très malade, en fait. Quand elle vint à mourir, il voulut couper les ponts avec tout ce qui lui rappeler sa défunte enfant. Mais il nous confia que si l'une de nous gagnait, il serait extrêmement fier et que nous représentions toutes une partie de sa fille. Ainsi, si l'une de nous gagne le Alice Game, c'est aussi sa fille qui l'est. Oh ! Je suis désolée ! D'abord j'arrive comme ça dans ta N-Field mais en plus je parle de moi des heures et des heures ! Je suis vraiment mal polie..."

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle était bavarde! Mais à présent, je savais tout ce qu'il y avait à savoir sur les Dolls Night.Je pris soin de retenir absolument tout ce qui concernait leurs pouvoirs et leurs personnalités. Seule Rose, la première Doll Night était un mystère. Pour ce qui était des relations qu'elles entretenaient entre elles, il serait toujours bon d'exploiter ce point au moment voulu.

Mais, décidément, cette poupée était insouciante. Je décidai de lui en faire prendre conscience. Seulement, avant que j'aie pu prendre la parole, elle mit ses mains sur ses joues et se rendit compte qu'elle pleurait. c'était une première pour moi. D'habitude, les poupées ne pouvaient pas pleurer! Nights avait-il pu percer le secret qui rendait les poupées plus... humaines? Sayumi s'essuya les yeux et fit:

"Je dois vraiment t'embêter à bavasser ainsi. Je ne fais pas vraiment les honneurs de Père en montrant une si mauvaise éducation. Je te prie donc de bien vouloir, une fois de plus m'excuser."

Au moins, elle se rendait compte de l'image qu'elle donnait d'elle-même et de son créateur! La Doll Night croisa puis décroisa les mains et me demanda:

"Dis-moi, que penses-tu du jeu d'Alice toi ?"

Ce que j'en pensais? Eh bien, j'allais le lui dire. mais tout d'abord, qu'elle se rende compte des erreurs qu'elle faisait, qui lui auraient été fatales, eût-elle rencontré une autre poupée.

- Le Alice Game? Je suis ravie que tu me poses la question. Car, après tout, grâce à toi, je pourrais vaincre chacune de tes sœurs, y compris toi, fis-je d'un air menaçant. Après tout, tu viens de me donner des informations très intéressantes vous concernant.

Je cessai de parler afin d'observer sa réaction. Ce que je vis alors me plut. Sayumi avait pris peur et me regardait d'un air affolé. Elle devait sans doute se demander pourquoi elle avait autant parlé, et c'était exactement ce que je voulais qui arrive! Je souris donc gentiment mais tristement, posai la main sur sa tête, comme Angie faisait parfois avec moi, et repris:

- Ça, c'est ce qu'une autre poupée t'aurait dit. Pour ma part, je n'ai pas envie de me battre pour le moment. Je viens de sortir d'un combat au cours duquel j'ai fait du tort à des personnes que j'aime et que je respecte. Je n'ai donc pas envie de te combattre. Cependant, fais attention à ce que tu dis, à l'avenir! Pour ce qui est du Alice Game, je n'ai pas d'avis précis dessus. Père m'a créée afin que j'y participe. Je n'ai jamais rencontré mes sœurs, alors je ne sais pas quoi en penser. Si je dois les combattre ou non... En revanche,je sais que c'est douloureux de perdre un être cher, pour l'avoir vu de mes propres yeux Ne serait-ce que pour cela, je ne veux pas te tuer. Après tout, tu détestes le Alice Game, n'est-ce pas?

Sur le visage de Sayumi, je lus le soulagement et je vis qu'elle avait compris où je voulais en venir. J'avais envie de la considérer comme une petite sœur manquant d'expérience et qu'il fallait protéger. Il était clair que leAlice Game n'était pas fait pour elle, et elle ne ferait pas long feu, aussi innocente et pure qu'elle soit, dans ce monde rempli de poupées fourbes ou ne pensant qu'à devenir Alice, quel que soit le prix à payer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayumi

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 22/08/2010
Rosa Mystica : La mienne, que j'ai depuis la naissance, jumelle de celle de Sayuri et que je compte garder quoi qu'il arrive.

MessageSujet: Re: Un moment pour réfléchir au calme [PV Sayumi-chan]   Mar 14 Sep - 21:01

[HJ : Gros manque d'inspiration donc c'est normal que le début soit nul. ^^"]

A peine avais-je eu fini ma tirade sur les Dolls Nights que le silence s'installa entre nous. Elle semblait réfléchir. A quoi donc ? Je ne voyais guère en quoi ma tirade pouvait la plonger dans une si grande réflexion. Elle fut surpris par mes larmes. Je ne lui avais pas préciser que moi seule pouvait le faire mais je ne sentais pas utile de le lui dire. Le fait que je représenta des enfants ne l'intéressait surement pas. De toute façon, je ne pouvais pas pleurer indéfiniment, je n'avais qu'une quantité d'eau limité. Puis, je l'interrogea sur le Alice Game. Elle réfléchit encore, cherchant ses mots.

"Le Alice Game? Je suis ravie que tu me poses la question. Car, après tout, grâce à toi, je pourrais vaincre chacune de tes sœurs, y compris toi. Après tout, tu viens de me donner des informations très intéressantes vous concernant."

Oh non ! Oh non, non et non ! Baka, baka, baka ! Mes bavassements me tueront ! Le pire c'est que c'était vrai. La remarque, acide et venimeuse, m'avait totalement tétanisée. J'avais juste lâché un hoquet de terreur quand elle avait parlée. J'allais causer la perte de toutes mes sœurs ! Pourquoi avais-je fais ça ! Pourquoi j'étais si bête ?! Je ne voulais pas me battre mais j'allais quand même devoir le faire puisque Kiseki comptais le faire. Quel idiote... J'étais une vraie inconsciente de parler ainsi de mes sœurs en donnant les détails ! Quoi que je n'avais pas parler de leurs attaques, c'était déjà ça de gagner. Mais rien que d'imaginer mes sœurs... C'était trop dur de penser qu'elles puissent... Non ! Il ne fallait pas que je pense à cela.

Je serai rageusement les poings, la tête baissaient. J'étais en colère, non pas contre Kiseki mais contre moi-même. J'étais... J'étais... Je n'avais pas les mots pour me décrire en fait. Mon subconscient aurait-il envie de tuer mes sœurs ? Que quelqu'un d'autre le fasse, de manière à se que j'ai les mains propres mais que moi je soit envie ? Que moi je sois... seule ? Une douleur au cœur pointa le bout de son nez, s'intensifiant de seconde en seconde. Comment pouvais-je me permettre de penser à une chose aussi... Aussi horrible ? Oui, vaincre les autres poupées, à la rigueur, je pourrais peut-être y arriver. Surtout les poupées qui n'ont aucun scrupules et qui font tout pour éliminer les autres quelqu'en soit le moyen ! Les méchantes en quelques sorte. Mais mes sœurs ? Je ne pourrait jamais. J'aurai, au contraire, plutôt envie de les protéger. Rien que Kiseki j'aurais du mal, alors qu'elle voulait attaquer moi et mes sœurs grâce aux informations que JE lui avais donner. Faites qu'elle les oublies, faites qu'elle les oublies ! Au fond de moi, un combats faisait rage. Je me détestais et je détestais ce jeu. Mais en même temps, j'avais envie de faire la gloire de père. Mais quel partie de moi dominera la seconde ?


"Ça, c'est ce qu'une autre poupée t'aurait dit.
(Une autre poupée ? Mais c'étais elle qui venait de le dire !) Pour ma part, je n'ai pas envie de me battre pour le moment. Je viens de sortir d'un combat au cours duquel j'ai fait du tort à des personnes que j'aime et que je respecte. Je n'ai donc pas envie de te combattre. Cependant, fais attention à ce que tu dis, à l'avenir! Pour ce qui est du Alice Game, je n'ai pas d'avis précis dessus. Père m'a créée afin que j'y participe. Je n'ai jamais rencontré mes sœurs, alors je ne sais pas quoi en penser. Si je dois les combattre ou non... En revanche,je sais que c'est douloureux de perdre un être cher, pour l'avoir vu de mes propres yeux. Ne serait-ce que pour cela, je ne veux pas te tuer. Après tout, tu détestes le Alice Game, n'est-ce pas?"

C'est alors que je compris. Elle avait dit cela pour me faire réagir et me rendre compte de ma gaffe. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça avait marcher ! Et comme je n'avais pas pris la peine de cacher mon désarroi, ma frayeur et toutes les autres émotions que j'avais eu en quelques minutes à peine, elle l'avait très bien remarqué, je n'en doutais pas. J'eus, quelques dixièmes de seconde, l'envie de lui sauter au coup mais je choisi de ranger mes gamineries dans un coin de ma tête et de poser un mouchoir dessus. Je ne cacha pas mon soulagement et elle le vit,sans doute, aucun. Et de plus, elle voulais me considérer comme une petite-sœur, chose que j'acceptais sans rechigner. Bien au contraire d'ailleurs. Mais je décidais de jouer le jeu et je lui répondit d'un ton calme et neutre, du moins c'est se que je m'efforçais de faire mais étant plutôt bonne comédienne cela devrait réussir.

"Effectivement, je t'ai donner pas mal de renseignement... Dont je n'assure pas la véracité néanmoins, peut-être ais-je menti qui sais nii~. (J'essayais de sourire froidement, puis, me trouvant tout à fait ridicule, j'arrêtais pour reprendre un pseudo visage impassible et distant) De plus, je n'ai jamais décrit leurs attaques et estimer leur niveau. Néanmoins(et là, j'allais être tout à fait sincère), certaines d'entre elles sont très fortes nii~... Il ne faut pas, à mon avis, sous estimer les poupées d'un créateur ayant réussi à faire des poupées sachant pleurer, cela démontre qu'il est plutôt fort, n'es-tu pas de mon avis nii~ ?"

Je continuais de la regardais avec mon masque mais je savais que j'étais parfaitement ridicule. C'est pourquoi j'éclatais de rire. Le masque était tombé, elle savait que j'avais fait semblant. De toute façon, j'étais sure qu'elle l'avait déjà remarquée avant.

"Je ne sais pas mentir on dirait nii~! Il faudra que je m'entraine. Au fait, puisque tu sembles vouloir me considérer comme un petite sœur et que je n'ai rien contre que tu sois mon ainée, dois-je t'appeler Kiseki_Sama ou Kiseki_San nii~? plaisantais-je. Mais tu as raison, le jeu d'Alice n'est pas mon fort mais... Je me demande quand même de quoi je serais capable... Si mes sœurs étaient en danger, vois-tu... Un peu comme une magical girl qui vient sauver le monde des méchants qui attaquent toujours les proches de l'héroïne nii~. (je fis une pause) Moui, pas super non plus la comparaison nii~... Disons que je n'ai pas envie qu'il arrive des choses à mes sœurs et que je me demande si je serais égoïste à les laisser tomber ou le total contraire vois-tu..."

Je lui souris amicalement mais pas non plus le super smile super gamin donc j'avais plus ou moins l'habitude.

[HJ : Je viens de remarquer que pour un message fait sans inspi il est plutôt pas mal ! xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Re: Un moment pour réfléchir au calme [PV Sayumi-chan]   Sam 2 Oct - 22:26

[En effet, c'est fou ce qu'on peut écrire alors qu'on n'a pas d'inspiration ^^ Par contre, c'est fou ce que Sayuu' est bavarde, et comment elle contamine Kiseki ^^]

Sayumi ne marchait pas! Elle courait -- comme disaient les humains. C'était surprenant à quel point il était facile de la tromper. Elle était tétanisée, paralysée par la peur. Tout simplement mignonne! D'autres poupées, telles que ses sœurs Céleste et Sélène, n'hésiteraient pas à en profiter, c'était sûr. J'aurais voulu l'aider à changer cela. Seulement, on ne pouvait pas changer une poupée aussi facilement! Tout était imprégné dans sa Rosa Mystica. Il aurait donc fallu lui en donner une autre, chose que je ne pouvais faire.

Je reportai mon attention sur la pauvre poupée blonde. La panique la plus totale se lisait dans ses yeux, ainsi que son désespoir. Pendant un instant, je regrettai d'y avoir été si fort... Et puis non! C'était pour son bien après tout! La petite poupée serra les poings et baissa la tête, de rage.

Dès que j'eus expliqué mes paroles, je vis la surprise et l'incompréhension se peindre sur son visage. Puis le soulagement et une joie intense. Pendant un instant, j'eus peur qu'elle ne me saute dessus. C'était tout à fait son genre. Pourtant, elle ne le fis pas. Je souris donc gentiment.

Sa réponse me surprit. Elle prit un ton calme et neutre, bien que j'y percevait toujours sa joie. Elle savait donc jouer la comédie!

"Effectivement, je t'ai donner pas mal de renseignement... Dont je n'assure pas la véracité néanmoins, peut-être ais-je menti qui sais nii~. "

Elle me fit un sourire qui s'efforçait d'être froid, mais j'avais davantage envie de rire en la voyant ainsi que de la prendre au sérieux.

"De plus, je n'ai jamais décrit leurs attaques et estimer leur niveau. Néanmoins, certaines d'entre elles sont très fortes nii~... Il ne faut pas, à mon avis, sous estimer les poupées d'un créateur ayant réussi à faire des poupées sachant pleurer, cela démontre qu'il est plutôt fort, n'es-tu pas de mon avis nii~ ?"

Elle n'avait pas tort. Je hochai donc la tête d'un air entendu. Il était vrai que c'était la première fois que je voyais des poupées capable de pleurer. Mais pour ce qui était de la puissance, je doutais fortement qu'aucune poupée pouvait me mettre plus à mal que Stella.

La Night Doll se mit à rire, n'en pouvant visiblement plus de jouer ainsi la comédie. Elle n'était pas une excellente comédienne, mais elle se défendait. Je pourrais l'aider à en tirer parti.

"Je ne sais pas mentir on dirait nii~! Il faudra que je m'entraine. Au fait, puisque tu sembles vouloir me considérer comme un petite sœur et que je n'ai rien contre que tu sois mon ainée, dois-je t'appeler Kiseki_Sama ou Kiseki_San nii~? plaisantais-je. Mais tu as raison, le jeu d'Alice n'est pas mon fort mais... Je me demande quand même de quoi je serais capable... Si mes sœurs étaient en danger, vois-tu... Un peu comme une magical girl qui vient sauver le monde des méchants qui attaquent toujours les proches de l'héroïne nii~. (je fis une pause) Moui, pas super non plus la comparaison nii~... Disons que je n'ai pas envie qu'il arrive des choses à mes sœurs et que je me demande si je serais égoïste à les laisser tomber ou le total contraire vois-tu..."

Je pouffai de rire. Elle était vraiment trop drôle -- en plus d'être mignonne! Je m'efforçai de retrouver mon calme, puis répondis doucement:

- Tu mens plutôt bien, au contraire. Si tu veux, un autre jour, je t'apprendrais à t'améliorer. Ça sera toujours utile face à une autre poupée. Pour ce qui est de nous deux, tu peux m'appeler Kiseki-chan ou Kise-chan. Peu importe. Pour ma part, je t'appellerai simplement Sayumi-chan. Comme ça, si je rencontre ta sœur jumelle, Sayuri, il n'y aura pas de confusion. Et, pour le Alice Game, c'est à toi de te faire ta propre idée. Moi, je ne veux pas attaquer mes sœur, mais je n'ai aucun problème avec les autres poupées. Si Laplace me dit de me battre contre une autre Hoshizura, cependant, je le ferais sans remord.

Je lui rendis son sourire. Je n'aimais pas vraiment parler de mes sœurs, puisque je ne les avais jamais rencontrées, mais j'avais déjà pris ma décision. A présent, c'était à Sayumi-chan de faire son choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayumi

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 22/08/2010
Rosa Mystica : La mienne, que j'ai depuis la naissance, jumelle de celle de Sayuri et que je compte garder quoi qu'il arrive.

MessageSujet: Re: Un moment pour réfléchir au calme [PV Sayumi-chan]   Sam 9 Oct - 12:46

Les émotions de Kiseki étaient dures à déchiffrer. Du moins, plus que les miennes devait l'être à ses yeux. Je n'avais pas chercher à cacher mes émotions, elle avait tout vu et devait se délecter d'avoir réussi à me donner une bonne leçon. Même si elle était gentille, maintenant qu'elle avait sortie ça, j'avais encore un peu peur. Bon, d'accord, d'une peur pas mal plus petite et presque invisible mais c'était là quand même. Je savais que cela arriverais un jour, qu'elle allait croiser une de mes sœurs au Alice game. Peut-être même moi... Ou pire, Sayuri ! C'était inconcevable pour moi qu'elle combatte Kiseki. Deux personnes que j'aimais beaucoup. Bon, d'accord, quand à choisir, j'aurais balancer pour Sayuri mais bon, ça me ferai de la peine de perdre Kiseki. Était-ce ça le réel but du Alice game ? Souffrir ? Décidément, j'étais trop mal renseignée !

Kiseki rigola. Comme quoi, je ne savais pas du tout mentir ! Néanmoins, sa réponse me surpris assez.

"Tu mens plutôt bien, au contraire. Si tu veux, un autre jour, je t'apprendrais à t'améliorer. Ça sera toujours utile face à une autre poupée."

Moi, j'étais douée pour quelque chose ? J'avais du mal à imaginer... Mais étais-ce vrai où disais-t-elle cela uniquement pour me faire plaisir ? Je voyais à son visage qu'elle avait l'air sincère. Je lui souris donc légère. Mais j'étais heureuse qu'elle avait dit qu'elle allait m'apprendre. Elle avait raison, cela serait utile. Le plus dure serais de ne pas rire après avoir menti.


"Pour ce qui est de nous deux, tu peux m'appeler Kiseki-chan ou Kise-chan. Peu importe. Pour ma part, je t'appellerai simplement Sayumi-chan. Comme ça, si je rencontre ta sœur jumelle, Sayuri, il n'y aura pas de confusion."

Si je rencontre ta sœur jumelle... Je sentie une boule dans mon estomac. Pourvu que cela ne fut pas pour un combat qu'elle la rencontrera ! Même si j'étais sure qu'elle allait l'adorer... Ou pas après tout. Me confondra-t-elle avec Sayuri se jour-là ? Nous nous ressemblons tellement ! Mais impossible de dire comment cela se passerai. Bien, je l'espérais.

"Et, pour le Alice Game, c'est à toi de te faire ta propre idée. Moi, je ne veux pas attaquer mes sœur, mais je n'ai aucun problème avec les autres poupées. Si Laplace me dit de me battre contre une autre Hoshizura, cependant, je le ferais sans remord."

A moi de faire ma propre idée... Je repensais à mes sœurs. Rose... Semaria... Sayuri... Elles qui disaient toujours que la gentillesse était la meilleure des choses... Et qui étaient très gentilles... Mina... Raven... Nana... Elles avaient si peu conscience de la notion de bien et de mal... Enfin, pour Nana, c'est se que j'avais compris. Mais Mina était tellement insouciante et Raven sans autres préoccupation que la fille de Père qu'elles n'avaient pas d'opinion là dessus. Et Séléne et Céleste... Pas de doute là dessus, elles étaient tout sauf du coté du bien et elles nous haissez. De plus, elles voulaient nous éliminer. Elles étaient méchantes alors non ?


"Père nous a créer par rapport à la lumière... Je contrôle la lumière... La lumière est le bien... Donc je suis du non nii ? Alors je pense que c'est se que je vais faire, être une sorte de poupée du bien... Et j'obéirais à Laplace, je me battrais... Surtout contre les vilaines et les poupées fourbes qui ne veulent que du mal. Mais si je devais me battre contre une de mes sœurs..."


Je repensais encore une fois à toutes...

"Je pense que à part pour Séléne et Céleste, je me retiendrais. Mais pour Sayuri, je ne me battrais pas du tout. Hors de question que je l'affronte ! Je lui donnerais tout de suite pas Rosae Mysticae."

On pouvait dire que ma décision était prise. Ce qui était le cas. Je regardais Kiseki.

"Tu m'apprendras ? A mieux mentir. Et à me battre aussi,expliquais-je. S'il te plait", avais-je ajoutée pour rester polie.

Je n'étais plus dans ma phase gamine. Là, c'était plutôt ma partie calme et sérieuse qui avait le dessus. J'étais comme ça, je pouvais crier comme une tare et juste après être sérieuse. Un peu comme là. A plus tard, donc, la Sayumi gamine. On se reverra à la maison ! A moins que je ne soit vraiment incontrôlable.

Puis, je lui posais la question qui me brulait les lèvres.

"Dis-moi tout se que tu sais du Alice Game s'il te plait nii!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Re: Un moment pour réfléchir au calme [PV Sayumi-chan]   Mer 20 Oct - 1:49

Sayumi-chan ne savait visiblement pas trop quoi penser. Je savais que j'avais une personnalité plutôt complexe, ce qui me rendait assez mystérieuse pour qui ne me connaissait pas. C'était un avantage face aux autres poupées. Sayumi apprendrait vite à me connaître. En ce qui la concernait, je lisait en elle comme dans un livre ouvert. Nul doute que le Alice Game n'était pas fait pour elle. Les informations qu'elle m'avait données me seraient utiles, mais uniquement envers celles qui chercheraient la bagarre. Les autres... j'oublierai tout ce que j'avais appris à leur sujet.

Quand je lui dis qu'elle était douée pour jouer la comédie, Sayumi parut surprise. Cela lui semblait donc si improbable! Cependant, elle me sourit, preuve qu'elle me croyait. Elle avait l'air ravie d'avoir trouvé une amie à qui elle pouvait faire confiance. Mais lorsque je mentionnai Sayuri, elle se crispa légèrement. De toute évidence, elle tenait beaucoup à sa jumelle. Moi qui m'étais déjà attachée à cette petite Dolls Night qui se tenait devant moi, je ne voulais en aucun cas la blesser, ne serait-ce qu'en m'en prenant à l'une de ses sœurs. Il était donc impensable pour moi de m'attaquer à sa jumelle et encore moins de la tuer.

Quant au Alice Game, il me sembla qu'elle se décida plutôt vite.

"Père nous a créées par rapport à la lumière... Je contrôle la lumière... La lumière est le bien... Donc je suis du bien, non nii ? Alors je pense que c'est ce que je vais faire, être une sorte de poupée du bien... Et j'obéirais à Laplace, je me battrais... Surtout contre les vilaines et les poupées fourbes qui ne veulent que du mal. Mais si je devais me battre contre une de mes sœurs..."

Elle marqua une pause puis reprit:

"Je pense que à part pour Séléne et Céleste, je me retiendrais. Mais pour Sayuri, je ne me battrais pas du tout. Hors de question que je l'affronte ! Je lui donnerais tout de suite pas Rosae Mysticae."

Sa vision des choses était celle d'un enfant, mais c'était touchant. Qui plus est, cela lui ressemblait. En prenant une telle décision, elle se protégeait de la douleur de perdre un être cher, quitte à laisser une de ses sœurs devenir Alice à sa place. C'était tout simplement admirable. Elle savait même faire la différence entre celles d'entre elles qu'elle combattrait et celles contre qui elle capitulerait purement et simplement.

Sa vision des choses avait un autre avantage: elle resterait déterminée jusqu'au bout, dès lors qu'elle engagerait le combat avec une ennemie et lui permettait en même temps de garder une conscience et un cœur pur. Elle avait de la chance. Ma pureté, je l'avais perdu depuis très longtemps, dès l'apparition de Beauty. A cause d'elle, j'avais fait tant de choses horribles...

A ces pensées, mon visage s'assombrit, mais je m'efforçai de rester joyeuse pour Sayumi-chan. Celle-ci me regardait et me demanda:

"Tu m'apprendras ? A mieux mentir. Et à me battre aussi. S'il te plait!"

Arg... Elle était si craquante! Et en même temps, à ma grande surprise, elle paraissait... plus sérieuse et mature. C'était un changement radical! Si elle pouvait rester comme ça devant un ennemi, elle aurait plus de chances de sortir vainqueur de la lutte que si elle se comportait comme une gamine, comme tout à l'heure!

Je hochai la tête, lui montrant que j'allais vraiment l'aider. Il me semblait qu'elle voulait me poser une question. Et mon instinct ne me trahit pas, une fois de plus.

"Dis-moi tout se que tu sais du Alice Game s'il te plait nii!"

Il était vrai qu'elle ne semblait pas vraiment en savoir beaucoup sur le sujet. Je m'assis plus confortablement, le regard dans le vague. Que devais-je dire? Par quoi commencer?

- Je vais commencer par le tout début... Rozen, il y a très longtemps, a rêvé d'une jeune fille parfaite, Alice. Il a essayé de reproduire son image dans 7 poupées, qui n'étaient jamais à la hauteur. Celle qui réunira les 7 Rosas Mysticas deviendra Alice. A partir de là, d'autres personnes ont fabriqué des poupées vivantes, comme nous... Ça, c'est la partie que tu connais.

Je respirai profondément. Je devais aborder à présent ce que je savais depuis mon réveil...

- Quand je me suis réveillée, j'ai découvert que plusieurs autres poupées, un grand nombre d'entre celles qui existent, d'ailleurs, étaient réveillées. J'ai rencontré Suigintou, une Rozen Maiden. J'ai aussi rencontré une autre poupée, du nom de Stella III, une Uchuu no Doru. C'est elle que j'ai combattu au Alice Game. Je suis sortie vainqueur du combat contre elle -- quoique j'eusse préféré le perdre, vu la façon dont j'ai gagné. C'est à ce moment-là que j'ai rencontré Alice...

C'étaient de bien mauvais souvenirs qui remontaient à la surface. Je m'arrêtai une fois de plus puis continuai:

- Elle a décidé que les poupées qui perdent un combat ne perdront plus leurs Rosas Mysticas. Désormais, elles survivent, n'ayant plus d'énergie que pour vivre. elles sont incapables de combattre ou d'utiliser correctement leurs pouvoirs. C'est le cas Stella, que je protège actuellement. Quant à Laplace, le lapin qui arbitre ce jeu, il semble incapable de tenir tête à Alice. Cependant, méfie-toi de lui. Personne ne sait ce qu'il pense réellement et il s'amuse à se jouer des autres.

Je ne savais plus quoi ajouter. J'étais à présent amère, me souvenant de ma stupidité pendant le combat qui aurait pu coûter la vie à Stella et Riko-san. Angie avait du mal à me pardonner, bien qu'elle essayât de n'en rien montrer.

Sentant le regard de Sayumi-chan posé sur moi, je la regardai et souris:

- Je suis désolée. Ce combat a été très éprouvant pour moi et j'aimerais juste oublier tout ça. Ça ne te dérange pas?

La poupée me regarda avec des yeux si doux que j'avais envie de la prendre dans mes bras. je ne voulais pas qu'elle s'inquiète pour moi. Alors, je lui fis mon plus beau sourire et l'embrassai sur la joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un moment pour réfléchir au calme [PV Sayumi-chan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un moment pour réfléchir au calme [PV Sayumi-chan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un endroit pour réfléchir... Pas seule. | Pv Tempête Argentée | Libre pour les gens qui s'ennuient XD |
» Un petit plongeon pour se rafraîchir ? - KYLE
» [FB] Boire ou réfléchir, il faut choisir [PV Nakata]
» Ce monde qui me torture...
» [Libre]- Takeru- Un petit Verre pour se Rafraîchir ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♠ Яøzεη MΛιdeη ЯPG √2 ♣ :: [N-Field Kiseki]-
Sauter vers: