♠ Яøzεη MΛιdeη ЯPG √2 ♣

La V2 du forum RPG des Rozen Maiden! Découvrez le 'jeu' de combat ''l'Alice Game'' Devenez une poupée vivante, une Rozen Maiden ou même un humain choisi pour servir une poupée.. accepterez vous le pacte de la rose? Qui deviendra Alice ?
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miwato Kumo

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 23/04/2010
Rosa Mystica : Une plume argentée qui sommeil en moi et qui me donne la vie ....mais qu'une ....

MessageSujet: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Jeu 5 Aoû - 12:31

Mon corps est sur terre, la moitie de mon âme est ailleurs:

Il fait toujours noir. Il fait toujours aussi noir que noir. Je ne pleure pas, j'attends, nuance. mais je pleure quand même ... c'est comme je ne bronze pas, je lis. La tache bleu, mon égaux a disparu. Il n'est plus là et ma laisser seule au monde. Seule au monde .... j'ai toujours était seule au monde. J'ai toujours était tranquille sans personne pour me dire ce que je dois faire. Et pourtant, j'aimerais avoir une personne avec moi. Canelle n'est plus là et lui je suis seule. J'ai des visions hors du commun ces jours si. Je vois une Miwato Kumo et une poupée se battent Cette poupée je la connais. c'est Rubis. mais je ne veux pas me battre. Je veux faire la paix. Mais j'y suis obligeait ... c'est pour ça que l'on a été créer. C'est pour ça que l'on doit mourir C'est pour se battre et pour porter la fiéretée de nos pères. Mais je n'ai pas de pères. Je ne voit pas pourquoi je dois me battre .... Tout le monde doit se battent pour quelque chose, et moi, se quelque chose, c'est pour retrouver cerise. Pour retrouver ma paix. Pour retrouver ma médium, enfin, cerise n'est pas ma médium. C'est juste mon humaine, mais si je la retrouve, je fais le pacte.

La moitié de mon âme est ailleurs, mais mon corps est sur terre :

J'étais dans mon N-Field. Je sortais de mon bain. De mon bain à la cascade d'eau chaude. les papions volait autour de moi, et une colombe venait de se poser sur mon épaule. je n'étais pas nu, mais en maillot de bain. Mon nouveau visage était bien meilleur que l'ancien J'étais bien avec mon esprit ... Mais je venais de passer une étrange nuit. Mon âme ailleurs m'avait parler d'un combat. Un combat avec Rubis … Rubis, la dernière fois que je l'ai vu, je lui ai laisser la vie sauve. Mais ont s'étaient juré que la prochaine fois que l'ont se verraient, l'ont ne se fera pas de cadeau. Je me remis mes vêtements après m'avoir sécher. Il est pas impossible que je perde lors de ce combat … Il n'est pas impossible du tout même. Mon cœur battait à tout rompre. Je ne pouvais pas perdre, si je gagnais, je serais avec Cerise et je pourrais enfin savoir où elle est pour la trouver. Je me sentais bien avec Patinato. Il se transforma en mon épée. Cette épée était d'un rouge magnifique que l'on ne pouvait pas tellement décrire. L'on ne pouvait lui donner qu'un synonyme « Wouah ... » je me dirige vers la forêt de ronce. Je lève mon épée devant et les ronces s'écartèrent pour me laisser passer sur un passage de pâquerettes et de marguerites. Je parcourra le chemin jusqu'à que j'aille m'installer sur mon trône d'or. Je sentais la présence de quelqu'un dans mon N-Field, et tout proche … Elle allait parcourir le champs de ronces. Je lève mon épée parce qu'elle ne pourra pas passer si les ronces lui barraient le passage. Je vois Rubis s'avançait.
-Bonjour, Rubis.
Elle parrut surprise, comme si elle ne me reconnaissait pas.
-Je suis Miwato Kumo. Comme tu peux le voir, j'ai changer de visage …
L'épée redevint Patinato. Mon petit Patinoto.
-Comment vas tu ?
Je ne voulais pas me battre, même si j'y suis obligeait et que dans les 99 % des cas, c'est ce qui allait se passer. Mais il me reste le 1% pour changer d'idée. Même si Alice n'allait pas tellement être contente...


P.S: Le temple est truffé de piège, mais je ne les controlent pas du tout, en gros, je suis aussi en dangr que toi pour ça ..., d'accord, je connais les marches, mais si tu me pousses contre l'une d'entre elles .... ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis

avatar

Messages : 32
Amis/Ennemis : Je n'ai pas d'allié, la seule personne que j'epargnerai sera ma soeur, Diamond.
Date d'inscription : 21/03/2010
Rosa Mystica : La mienne et unique, je ne te la céderai jamais !

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Jeu 5 Aoû - 21:35

[Flash.] Il y a une poupée. Elle a des traits délicats, un visage fin, de long cheveux à la teinte rose. Elle ressemble à un papillon éphemere, elle semble si legère, si fragile. Cette poupée se nomme Rubis. Quelles que soient les apparences, permettez moi de vous dire qu'elles sont bien trompeuses car derrière ce petit corps qui peu parraitre vulnérable, une vraie combattant se cache. Elle n'a peur de rien, ou presque, elle est determinée, et elle sais qu'elle ira jusqu'au bout de sa mission. Aujourd'hui elle a une chose à accomplir... une chose de la plus haute importance. Elle va se battre, le Alice Game va débuter pour elle.

C'est le moment. J'attends ce jour depuis le début, depuis que mon père m'a crée. Je ne vis que pour ça, c'est mon destin. Il est grand temps que j'ouvre les hostilitées. Je dois défier une poupée dans le jeu d'Alice, est ma cible n'est autre que Miwato Kumo. Nous nous étions déjà rencontrées il y a quelque temps, dans ma N-field. Nous avons apris a nous connaitre, elle en sais beaucoup sur moi, mais j'en sais également beaucoup sur elle. La dernière fois, nous avions déjà combattu, mais pas officiellement car Laplace n'était pas intervenu lors de notre affrontement. Je connaissais la nature de ses pouvoirs, elle connaissait les miens. Pour ce fait, il n'y aurait pas d'inégalitées. Lors de ce "faut" duel, je m'étais trouvée en mauvaise posture, et elle aussi. Elle m'avait en quelque sorte sauver la vie, mais j'étais loin d'avoir donné tout ce dont j'étais capable, c'était juste un moyen d'en apprendre plus sur elleet sa facon de se battre. Aujourd'hui, tout serait grandement différent, de plus que notre bataille se déroulera dans un lieu qui lui appartient, me mettant un peu en désavantage, mais il en fallait beaucoup plus pour me dégonfler. Je ne reviendrais pas sur mes pas, ma décision était prise.

Je savais des choses capitales sur Miwato. De un, quel était la fille des dieux et que ses pouvoirs était en rapport. De deux, qu'elle se battait avec une épée. Je me battait aussi très bien à l'épée, surement moins qu'elle mais j'étais quand même assez forte. Pour cette raison, je m'étais spécialement confectionné une épée avec du cristal pur. Comme ça si elle venait à m'attaquer avec son épée je pourrai riposter. J'avais déjà envisager toutes les possibilitées, je m'étais préparée à ce combat. En revanche elle, Miwato ne devait pas s'attendre a ce que je vienne la défier...

J'avais passé trois jour à me préparer à ce combat et deux jours à me reposer pour avoir un maximum de force quand je l'affronterai. De plus nous nous battrons sans nos médiums respectif, le combat ne devra pas s'eterniser sinon nous serions vite à court d'energie.
Quand Miwato et moi nous étions quittées la dernière fois, elle m'avait fait présent d'une belle rose blanche que j'avais précieusement gardée. Je la sortis du vase dans laquelle je l'avais plongée pour ne pas qu'elle fane et la mis dans mes cheveux en esperant que la fille des dieux la remarquerait. Nous avions dit clairement que si nous venions à nous revoir, je ne lui laisserait aucune chance, et pareil pour elle je suppose. Elle n'était pas une personne méchante et nous avions même un peu sympathiser, mais c'était notre destin de nous battre l'une contre l'autre.

C'était donc d'un pas décidé que je me dirigeai vers le miroir qui me servait passage pour aller dans les autres N-field. Je respirai un grand coup en jettant un dernier coup d'oeil à ma propre N-field avant de me rendre dans celle de Miwato. Quand mes pieds heurtèrent enfin le sol de la N-field, je ne pus m'empecher d'admirer le paysage tellement c'était beau à voir. Cet endroit était simplement magnifique ! On aurait dit le paradis, ce qui n'était pas impossible puisque la maitresse de ces lieux était la fille des dieux. Mais je n'avais pas vraiment de temps à perdre en m'attardant a m'emerveiller devant la beauté de cet endroit. J'avancai droit devant moi, sans vraiment savoir où j'allai mais j'avais la certitude que je ne me trompais pas d'endroit. J'avancai vers une forêt qui semblait être faites uniquement de ronces. Je me décidai à faire demi tour car il m'aurais était très difficile de traverser cette foret. Et c'est a ce moment que je la vis. Enfin, était-ce vraiment elle ? On aurait dit... une toute autre personne. Son visage était totalement différent que la dernière fois que je l'avais vue. Elle paraissait un peu plus agée, comme si elle avait grandit. Ses yeux était devenus brun et ses cheveux était un tout petit peu plus foncé. Elle m'adressa la parole :


"Bonjour Rubis. Je suis Miwato Kumo, comme tu peux le voir j'ai changé de visage. Comment vas-tu ? "

Alors il s'agissait effectivement d'elle. Qu'elle idée de changer de visage franchement... Miwato fit apparaitre son épée. Elle n'était pas idiote, elle devait se douter de la raison de ma visite. Je lui fis un sourire et lui répondis sur un ton naturel.

« Bonjour Miwato. Oui j'ai vu que tu as changé j'ai faillis ne pas te recconnaitre. Je vais très ben merci, et toit comment vas-tu ma belle ?»

Je lui parlait d'une façon amicale et ce n'était pas de l'hypocrisie, je pouvais très bien me montrer gentille avec une personne que j'allais peut-être tuer quelques instants après. Quelque sois l'issue de ce combat je garderai la tête haute, je ne laisserais rien, rien gacher ma fierté de poupée. Je ne pouvais pas être sûre quand à l'issue de notre combat mais j'étais plutot confiante. Je ferais de mon mieux pour être gagnante. C'était tellement important pour moi. Et j'étais d'autant plus motivée car je savais que tout ce que j'étais en train de faire je le faisais pour une personne chère à mon coeur. Une personne pour qui je donnerais tout, absolument tout. Mon père.

« Miwato, je penses que tu te doute de la raison de ma venue. Je suis venue te défier au Alice Game. »

J'allais directement au but, ma voix étais assurée, et j'étais d'un calme déconcertant et d'un naturel qui semblait mal placé vut la situation. Miwato allait-elle relever le défi ? Elle n'avait pas vraiment le choix... Je combattrai loyalement, jusqu'au bout. Je savais que j'avais changé depuis quelques temps. J'étais devenue plus forte depuis que le Alice Game. Comment ce jeu pouvait-t-il avoir une telle influence sur le comportement des gens ?
Mais 'est maintenant que tout va se jouer.


* J e S u i s P r ê t e *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miwato Kumo

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 23/04/2010
Rosa Mystica : Une plume argentée qui sommeil en moi et qui me donne la vie ....mais qu'une ....

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Ven 6 Aoû - 11:27

Mon corps est sur terre, la moitie de mon âme est ailleurs:

Sa voix raisonner en moi ... Me battre, je le savais. je ne pouvais pas être aussi idiote quela dernière fois mais ... Mais ... je ne voulais pas. Je ne veux pas perdre l'espoir de ne plus jamais la revoir. je ne peux pas perdre l'espoir de perdre sous les yeux des dieux. le noir était de plus en plus profond, quand je vis une tache bleu se rapprocher. C'est mon égaut. je me leve et je me récipite sur elle.

-Attend ! Viens ici ! Aïe !

Une vitre était disposée entre moi et elle. Je posa ma main sur ma vitre. Elle posa sa main sur le reflet de la mienne et se mit à parler sans voix. Son regard était profond. Il était d'un bleu triste et beau à la fois.

-Parle moi ....

Patinato vint se poser sur mon épaule. Je commançais à bouillir de colère.... Je me mis vite en colère.

-Patinato !

Patinato se transforma en une épée, rouge. Je la pris à deux mains et je frappa un bon coup dedans. Mais au lieu que la vitre se brise en mille morceau, mon épée m'envoya des vibration. patinato redevint mon esprit.
-Je vois le message ... la force ne résoud rien ....

La moitié de mon âme est ailleurs, mais mon corps est sur terre :

Je regardais Rubis. Elle n'avait pas changer. sa chevelure rose lui allait à merveille et son allure de princesse encore mieux.

« Bonjour Miwato. Oui j'ai vu que tu as changé j'ai faillis ne pas te recconnaitre. Je vais très ben merci, et toi comment vas-tu ma belle ?»

Je lui souriait d'un air naïve que je m'étriser parfaitement d'ailleurs.

-Je vais très bien. Contente que tu sois venu dans mon lieu.

Je la regardais. je savais qu'elle n'était pas bête, et je savais qu'elle me préparait un coup. Dans le cas présent, je savais qu'elle se servirait de quelque chose pour contré mes coups d'épées.

« Miwato, je penses que tu te doute de la raison de ma venue. Je suis venue te défier au Alice Game. »

Je la regardais ...

-Je n'en doutais pas ... les seules et très rare visite que j'ai ici, c'est pour le Alice Game, et non pour boire un thé ... D'ailleurs, tu es la première à être entrée dans mon lieu.

La phrase qu'elle avait dit et celle que je redoutais. Pourquoi elle veut se donner en public ... pour montrer ce qu'elle vaut à son créateur ? Je trouve ça déguelasse ! Il se sert d'elle, mais après c'est son choix ....

-Est ce que c'est ce que tu veux ... je veux dire, est ce que tu le fais pour toi ou pour ton créateur ?

Je pris, d'une main délicate, une des branches d'un arbre et je respira le parfum des anémones du japons. C'est vrai que j'étais mal placé pour dire ça, vu que je n'ai pas de créateur. Elle me désavigea. Je savais la réponse, mais j'avais envie qu'elle me l'affirme. Elle ne me répondit pas. Je comprennais parfaitement le message ...

-Je sais ... Pour que tu me répondes, c'est comme si il fallait qu'il neige de la neige rouge pendant plus d'un mois, en pleine été ...

La force ne résoud rien ... Les cou^ps ne résoud rien ... Mais Je ne peux pas la faire changer d'avie....

-Tu es près, Patinato ?

Le petit esprit artificiel se mit à gesticuler dans tous les sens. Son accord était inévitable. Il en avait tellement envie, qu'il se cogna à mon trône.

-je te propose une chose. Le faire, dans le temple. le temple est une partie Vital de mon N-Field, parce que toute les plantes, les moindres parcelle d'herbe de mon N-Field, je les dirigent. Je ne suis pas mauvaise joueuse et je n'ai pas envie de te désavantager. le temple, il y a des pièges dans toutes les salles. En tout, il y a 8 salles, sans compter les passages secrets. Les passages secrets, il y en (marque une pose et réfléchis) 10-11, par là. Dont 1, il n'y a que moi qui y est accés et que j'enléve directement, parce que c'est que en cas d'extréme danger. Même si je parvenais à mourir, je n'y entreré pas, comme je te l'ai dis, je ne suis pas mauvaise joueuse. Voila, j'ai tout dis. Maintenant, attendons Laplace. Je crois qu'il ne devrait pas tarder....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis

avatar

Messages : 32
Amis/Ennemis : Je n'ai pas d'allié, la seule personne que j'epargnerai sera ma soeur, Diamond.
Date d'inscription : 21/03/2010
Rosa Mystica : La mienne et unique, je ne te la céderai jamais !

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Dim 15 Aoû - 13:57

Je restais de marbre, impassible, attendant la réaction de Miwato. Je m’amusais a penser à ce que moi je pourrais faire si une personne venait a me défier en duel pour le jeu d’Alice. Je penses que premièrement je serai surprise, peu être un peu déboussolée à moins que je m’y attende. Et puis ensuite… ensuite quoi ? Aucune idée, la situation n’était pas envisageable. J’aurais tout le temps de voir qu’elle serais ma réelle réaction le moment venu. Maintenant, j’avais bien d’autres choses à faire que de penser à des choses aussi stupides, j’allais me battre. Je reportais toute mon attention sur la poupée, je devais me tenir prête. Miwato me sourit naïvement. Elle m’assura qu’elle allait bien et me dit qu’elle était bien contente que je sois venue lui rendre visite dans sa N-field. Mais cela était loin d’être une simple visite oh oui, loin de là ! Elle me regarda avec un air pensif, et je gardais le silence, la regardant moi aussi. Quand je lui annonçais que j’étais venue pour me battre contre elle, elle ne parrut pas tellement surprise, elle devait un peu s’y attendre je suppose.

"Je n'en doutais pas ... les seules et très rare visite que j'ai ici, c'est pour le Alice Game, et non pour boire un thé ... D'ailleurs, tu es la première à être entrée dans mon lieu. Est ce que c'est ce que tu veux ... je veux dire, est ce que tu le fais pour toi ou pour ton créateur ? "

J’étais donc la première a pénétrer dans son lieu, sa N-field paradisiaque. Peut-être que Miwato se demandait pourquoi je l'avais choisie elle ? C'était fort possible. Elle avait son but dans la vie, j'avais le mien. Je devais devenir Alice, quelques soit les risques, quelqu'en soit le prix. Je donnerais tout je ferais n'importe quoi. Elle ne peut pas comprendre cette idiote, elle ne sait rien de la raison pour laquelle je me bats, ma raison de vivre. Elle peut penser ce qu'elle veut, dire tout ce qu'elle veut, mais rien ne me fera changer d'avis, jamais. Es-ce qu'elle était en train d'essayer de me dissuader de me battre contre elle ? C'était normal qu'elle tente d'éviter ce combat, de me rendre la raison par la parole, mais j'avais toute ma raison, et j'étais plus determinée que jamais. Je ne répondis rien, la laissant sans réponse, mais cela devait quand même répondre à sa question, elle connaissait déjà la réponse de toute manière... Après une longue minute de silence, je lui répondis tout de même, pour qu'elle soit vraiment fixée.

« Evidemment que c’est ce que je veux. Je suis navrée ma chérie, ce combat est inévitable. Je me bats pour mon créateur, mais aussi pour moi. Je me bats car c’est la raison de ma présence dans ce monde.»

Après cela Miwato demanda à son esprit artificiel s'il était pret et se dernier se mit a gesticuler dans tous les sens, si bien qu'il se cogna contre le trône de la poupée. Je demandais moi aussi a mon esprit artificiel s'il était prêt, mais je le fis par la pensée. Il me répondis que oui. Je souris pour moi même, j'allais enfin me battre, me battre pour de vrai !

La fille des Dieux me proposa alors une chose. Elle m'expliqua qu'elle controlait tout dans sa N-field et que vut qu'elle n'était pas mauvaise joueuse, elle ne voulait pas me désavantager lors de notre combat. Pour cette raison, elle me suggéra que nous nous battions dans son temple. Dans ce temple, il y avait 8 salles, et dans chacune de ces salles se trouvaient des pièges. Je fis une grimace discrètement, je me doutais qu'elle connaissait ces pièges et qu'elle s'en servirait contre moi. Mais puisqu'elle me prévenait, je saurais m'y attendre et peut-être que j'arriverait à en déjouer quelques uns. Il y avait aussi des passages secrets apparement, je me débrouillerais pour essayer de les trouver, ça serait bien utile. Bon au moins elle était fair-play. Je hochais de la tête pour lui dire que j'aprouvais sa décision de nous affronter dans son temple. Maintenant que tout était fixer, il ne rester plus qu'a attendre l'arbritre. Le magicien Laplace. En attendant ce dernier je m'assis dans l'herbe, ça ne servait à rien de gaspiller de l'énergie inutilement, j'allais en avoir grand besoin dans très peu de temps. Et pendant que nous attendions la venue de Laplace je me fis emporter par mes pensées qui m'amenèrent bien loin de la jolie N-field de Miwato. Mon corps se trouve tranquillement assis dans l'herbe, le regard vide, mais mon esprit est à des centaines de killomètres de là.


Flash. Rubis se trouve dans une grande pièce. Elle ne sait pas quel est l'endroit où elle se trouve en se moment mais tout autour d'elle lui est étrangement familier. Elle essaye de se souvenir mais n'arrive pas à retrouver ce qu'elle cherche au fond de sa mémoire. Et pourtant, elle l'a sur le bout de la langue. Ca l'agace de ne pas se rappeller. Elle ferme les yeux et se concentre. Elle apperçoit des images floues, entends des sons lointains, des voix qui s'adresse à elle, et tout d'un coup, elle se rappelle de tout. Les larmes lui montent aux yeux et elle doit se mordre la langue pour éviter de pleurer. Ses paupières s'ouvrent d'un coup, et elle se rends compte que deux personnes se trouvent en face d'elle. Sa gorge se noue et une larme coule discrètement au coin de son oeil. Duc, son père, se trouve face à elle et lui sourrit tendrement, et dans ses bras, Diamond, la petite soeur de Rubis qui lui souris également. Etait-ce un rêve, un souvenir ou ... était-ce tout simplement une transe dans laquelle la première Precious Dolls entrait en contact avec les personnes les plus chères à ses yeux ? Rubis fit un pas en avant en tendant les bras vers son père. Celui-ci posa délicatement Diamond a terre et s'accroupit en face de Rubis en tendant les bras vers elle. La belle poupée aux cheveux rose s'avance jusqu'a son père et tout deux s'étreignèrent longuement, Rubis pleurant discrètement. Enfin elle s'écarta de lui et le contempla en silence. Il était exactement comme dans ses souvenir, des yeux bleu nuits magnifique et des cheveux chatains qui lui arrivent presque aux épaules. Lui aussi dévisageait sa poupée tout en lui souriant. Puis il prit la parole et dit d'une voix douce :

" Rubis... Je n'ai pas beaucoup de temps, je n'ai pas le droit de te voir mais je tenait à te parler avant que tu ne commences a te battre. Tout d'abord je tenait à te dire que je suis très fier de toi. Tu es magnifique et tu es si courageuse. Je te souhaite bonne chance pour ce combat. Je suis de tout coeur avec toi et je te regarde de là ou je me trouve. Tu me manque terriblement et ça me fait beaucoup de mal de ne pas pouvoir être à tes cotés. Je dois m'en aller, sois forte ma fille. Je t'aime de mon coeur. Au revoir."

« Papa… »

Puis il disparut laissant Rubis seule dans la pièce avec sa soeur. La poupée au cheveux roses regarda sa jumelle aux cheveux bleus avec espoir, pourvut qu'elle ne parte pas elle. Celle-ci lui adressa un aurevoir de la main et disparut à son tour.

« Diamond… »

Alors, Rubis pleura sans pouvoir s'arreter. Elle était tellement heureuse de les avoir revu, mais encore plus malheureseuse de les quitter. C'était trop d'émotions d'un seul coup. Puis tout s'effaca autour d'elle.
Fin du Flash back.

Quand je sortis de ma transe, j'avais les yeux mouillés de larmes et je les essuyais en priant pour que Miwato n'ai pas remarqué que je pleurais. Je me relevai et attendis patiement que Laplace arrive. Avoir revu mon père et ma soeur me rendais encore plus forte. Je savais qu'ils me regardaient, j'allais tout donner pour leur montrer ce que je vallais. Ils ne serraient pas déçu.

[ HJ; Maintenant c'est à Laplace de Poster et après cela le combat commencera, Miwato ce sera à toi de poster et ensuite moi. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miwato Kumo

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 23/04/2010
Rosa Mystica : Une plume argentée qui sommeil en moi et qui me donne la vie ....mais qu'une ....

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Mar 14 Sep - 19:11

[1ère manche !]

Mon corps est sur terre, la moitie de mon âme est ailleurs:

Le monsieur me parlait

« Dis moi ! Tu sais quand elle va arriver ? Tu le sais ?
-Oui quand elle va arriver, Rubis-chan »

La poupée s'était mis à parler avec maturité. Cette poupée était la sœur de Rubis et était loger dans les bras du monsieur Le créateur de Rubis et la sœur de Rubis était là. En personne. Rubis approcher, elle approchais de plus en plus. Je m'était sacrifier pour qu'elle voit son créateur avant ce combat. Après l'avoir attirer dans ce monde sans qu'elle ne s'en rende compte, elle marche vers son créateur. ce monde lui est familier, pour moi, il n'est rien en dehors de cette grande pièce.

« Elle arrive, je sens ça présence. Vous allez m'oublier après cela Vous allez m'oublier complètement, mais je vous jure que vous vous rappellerez du moments que vous allez passez ensemble, avec rubis ! »

Je commença à m'effacer avec un brouillard de lumière. Ça me donnais l'impression de partir en poussières. Je marchais à l'autre bout de ce monde (l'extérieur de la pièce est un endroit noir, le monde ou ma moitier d'esprit est) quand j'entendis une conversation des dieux.

« Nous devrions lui dire !
-Non ! Pas maintenant, sa pourrait la déstabiliser …
-Même!!
-Tu veux voir notre fille mourir !!
-Non, mais je ne veux pas qu'elle soit malheureuse à vie .... »

Il parle de moi … Il parle de moi ...


La moitié de mon âme est ailleurs, mais mon corps est sur terre :


Je reviens sur terre. O avait entendu suffisamment longtemps le « casse grain » pour le combat. Rubis me regarde. Une goutte pluie tombe sur moi. L'image de la voir quitter son créateur m'est horrible. La goutte roula le long de ma joue... Et pourtant, il fait beau. Cette goutte, je la compris vite que c'était une larme.

~~~~~~~~~~~~~~
Dango, Dango, Dango, Dango … dango, daikazuko.

C'est la chanson dango. Une chanson voyeuse dite d'une façon triste. La Rose de Rubis s'éclaira … Elle me dit quelque chose, cette rose, mais je ne sais quoi … Non, ce ne pas être... la rose que j'ai offerte à Rubis. Elle l'a mis. Elle se préparer à entrée dans mon N-Field. Elle le savait et s'était entrainée, certainement. Moi non. J'utiliserais des pouvoirs et je puiserais un peu chez les dieux, mais très très peu. Je ne veux pas la désavantager.

« Rubis, je crois, que nous pouvons commencer. »

Je battis des ailes, m'élevant assez haut, tout de même. Je brandit mon épée en laquelle Patinato

« Rubis, En garde ! »

Jre m'élance sur Rubis, l'épée en arriére, mon bouclier pouvant ma protéger de toute attaque brusque de sa part.
Mes larmes arrêtèrent de coulaient et mon regard prit Rubis comme cible Dans mon cœur, Cerise sourié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis

avatar

Messages : 32
Amis/Ennemis : Je n'ai pas d'allié, la seule personne que j'epargnerai sera ma soeur, Diamond.
Date d'inscription : 21/03/2010
Rosa Mystica : La mienne et unique, je ne te la céderai jamais !

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Ven 17 Sep - 18:21

« On essaye toujours de montrer le meilleur de nous même, quitte a cacher notre véritable personnalitée... »

Le Alice Game... j'avais souvent envisagé ce moment, imaginé comment ca se passerait mais j'étais loin de me douter de ce que je ressentais en cet instant même. Ce sentiment étrange que je découvrait, et que je n'arrivai pas à décrire. Tout d'abord, de la peur. Très infime, mais pourtant bien présente. La boule qui s'était installée au creux de mon ventre confirmait bien ma crainte. Je n'avais pas peur d'affronter Miwato, mais surtout peur d'échouer, et de décevoir mon père. Après la peur peur venait la confusion. J'étais un peu perdu, j'avais anticipé ce moment depuis si longtemps, je m'y étais préparée, et pourtant, je ne me sentais pas invincible. Fort heuresement d'ailleurs, car personne ne l'est. J'esperais simplement que j'allais être à la hauteur. Un peu déboussollée de réaliser que tout allait enfin vraiment commencer. Ensuite il y avait autre chose. C'était un sentiment qui se rapprochait étrangement de... la joie ? Ou quelque chose comme ca ! J'étais heureuse d'être arrivée jusque là, fière de moi d'enfin arrivé a ce stade et par dessus tout, je voulais absolument donner tout ce dont j'étais capable pour montrer au monde entier que moi, Rubis, je vaux bien plus que ce vous avez put imaginer jusque là.

Et ce fichu lapin qui n'était toujours pas arrivé ! En tout cas, depuis que j'étais dans la N-field de miwato, lieu où se déroulerait notre affrontement, je ne l'avais pas encore apperçus. Etait-il déjà là quelque part en train de nous observer ? Je n'en savais rien.
Soudain, le souvenir de mon père avec ma soeur jumelle, Diamond, dans les bras me revint à l'esprit et me fit un pincement au coeur. Les larmes me montèrent aux yeux mais je les chassaient en secouant la tête. Pas question de pleurer. Je devais être forte et garder la tête haute, quoi qu'il arrive. Un vieux proverbe très connut que mon père m'avait apprit un jour disait : "Ne pleures pas, ravale tes larmes et redresses-toi, car ta fierté restera ta plus belle arme." Je sourris a cette pensée car ce proverbe était si beau et si réaliste. Intérierement, je me promis de respecter cette phrase. Je devais parvenir a surmonter mes émotions, ce qui n'était pas une mince affaire mais c'était faisable. J'y mettrai toute ma volonté, comme on dit : Quand on veut, on peut !

Peu à peu, je redescendais de mon nuage. C'était bien beau toutes ces pensées mais il était temps de faire face à la réalitée. Je devais me tenir prête, au cas où miwato déciderait d'ouvrir les hostilités. Je posais mon regard sur cette dernière, en essayant de déchiffrer son expression pour voir ce qu'elle ressentait. Je ne vis rien de particulier. Oh quoique ! Je vis briller quelque chose au coin de son oeil. Etait-ce par hasard... une larme ? Je ne put m'empecher de me demander pour qu'elle raison miwato versait cette larme. Je fit comme si je ne m'en était pas rendus compte et détournai le regard, je trouvais ca impoli de regarder quelqu'un pleurer. Nous étions toutes deux restée un moment sans rien dire et le silence commencait a devenir lourd...


" Rubis, je crois, que nous pouvons commencer."

La voix de Miwato me fit sursauter. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle parle maintenant. Je mis un moment à comprendre le sens de cette phrase, un peu comme si j'étais mal réveillée. Quand je compris enfin la signification de ces mots. J'étais enfin prête. Je hochais la tête en signe d'aquiescement. Effectivement il était temps que nous commencions. Mon coeur se mit à battre un peu plus vite. Instinctivement, je levais les yeux vers le ciel. Je savais qu'ils me regardaient. Rien que cette pensée m'emplit de courage.

" Rubis, en garde !"

Cette simple phrase produit en moi l'effet d'un coup de révolver tiré pour annoncer le départ d'un course. C'est maintenant que tout allait se jouer...

«Je t'attends.», lui criai-je sur un air de défi.

Elle s'élança vers moi, l'épée en arrière et son bouclier devant elle pour se protéger. Elle n'était pas très loin de moi, alors, me rappelant ses paroles, je me mis à courrir vers le temple où nous avions convenus de livrer combat. J'étais assez douée en endurance et courrut donc jusqu'a la foret de ronces sans trop me fatiguer. Le temple se trouvait juste derrière. Je fis apparaitre mes ailes dans mon dos et m'élevai au dessus de cette étrange foret peu acceuillante. De là-haut, je voyais tout. Je reperai rapidement le temple et foncai droit dessus. Je fus arrivée en un rien de temps. J'ouvris d'un coup les lourdes portes gigantesque qui servaient d'entrée a ce temple. Miwato n'était pas encore là, j'étais donc un peu en avance. Je pénetrai dans le temps en étant bien sur mes gardes, je savais qu'il était truffé de pièges. J'avancai dans le couloir principal sans rencontrer de difficultées. Regardant autour de moi, je décidai de me dissimuler derrière une statue pour tendre une embuscade à Miwato quand elle arriverait. je me fis toute petite de sorte a pouvoir me cacher sans qu'elle puisse me repérer. Et par précaution, je fis apparaitre une dizaine de cristals tranchant que j'envoyais se coller au plafond pour pouvoir les lancer sur Miwato dès qu'elle entrerait. ce combat promettait d'être passionant. Qui sait ce que l'avenir nous reserve ? Moi je trouve tout cela très exitant pas vous ?


*Papa, j'espere que tu seras fier de moi. *

Je restai donc là sans bouger, attendant que mon adversaire se montre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laplace
Le Lapin Blanc
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Dim 19 Sep - 16:06

- AAAAyayayayayayaieuh !

Le lapin avait le poil assombri et dégageait une odeur de grillade. Perdu dans un lieu inconnu de tous, il veillait au bon fonctionnement des N-Fields, car justement, quelque chose semblait aller mal. (Je ne sais pas si ça se déroule avant ou après l'event donc voilà les deux versions :
Avant : Cela faisait plusieurs jours déjà que des problèmes survenaient et la pauvre arbitre perdait son temps là-dessus au lieu de s'amuser à s'observer les poupées et leurs médiums.
Après : Depuis le dérèglement des N-Field, les problèmes persistaient, il avait rafistolé le tout mais l'entretien l'occupait bien trop à son goût, il devenait esclave de ce monde, sans comprendre pourquoi maintenant le problème survenait, alors que ce monde existait depuis des décennies déjà. Peut-être la décision de Alice avait-elle influé sur cet étrange système dont l'origine demeurait inconnue de tous, y comprit du lapin qui n'en connaissait que les engrenages.


[Reprise]

- Saleté de machine !

D'un coup de patte dans l'énorme fil, il arrangea le problème et enragea un peu plus en constatant qu'il était passé au grill pour rien. Il referma avec précaution la portion ouverte et frotta ses pattes avant entre elles, heureux d'être débarrassé.
Soudain, la grande horloge au centre de l'endroit se mit à sonner, en même temps que sa réplique miniature dans sa poche. Un combat allait débuter et il n'était pas sur place, il devait se presser.
D'un pas rapide il se dirigea vers le grand miroir et, trop pressé pour faire attention, il heurta un des nombreux fils qui peuplaient la pièce, s'étalant sur le sol. Il ne se plaint pas de la douleur car le sol était doux, mais il s'emmêla entre les fils et perdit du temps à s'extirper de ce "piège".
Une fois libéré de ses entraves, il se contenta d'un bond pour éviter que l'incident ne se répète, mais veilla tout de même à éviter les fils car il y en avait autant au sol que dans les airs. tous rejoignant l'horloge centrale.

Quand il atteint le miroir, il le traversa et se retrouva dans le couloir des N-Field, à la recherche de la porte qui le mènerait dans le bon N-Field. Lorsqu'il la trouva, il l'ouvrit et entra dans le N-Field, atterrissant alors dans un lieu féérique et paradisiaque. Mais à son arrivée, les deux poupées avaient déjà entamé le combat. Il aperçut la dénommée Rubis entrer dans un temple et il utilisa sa vision de superman pour voir à travers le plafond ce qu'elle y faisait
[^^ SuperLapin !]. Il remarqua aussi Miwato Kumo, la propriétaire des lieux, cette poupée qui se prétend "fille des dieux". Une prétentieuse selon l'arbitre. Mais il trouvait amusant de voir de telles poupées, attendant de pouvoir lire la déception dans leurs yeux un jour...

[Posté ! Faudra me (Riko) faire signe quand ce sera de nouveau le tour de Laplace... au cas où je le verrais pas]
[HRP; edit Rubis : Je prefere la version "après" le déreglement des n-fields. Ok, je te ferrai signe quand ce sera a nouveau a toi (: ]

_________________
~ Le véritable arbitre du Alice Game ~



En cas de besoin, contacter directement Riko Tsumi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miwato Kumo

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 23/04/2010
Rosa Mystica : Une plume argentée qui sommeil en moi et qui me donne la vie ....mais qu'une ....

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Dim 19 Sep - 17:26

[ 2ème manche ]

Mon corps est sur terre, la moitie de mon âme est ailleurs:

Je n'ai rien à faire ici. Je regarde Rubis s'enfuir, tendis que moi, je suis dans le noir, je commence à entendre les dieux :

-Nous devons lui dire !
-Non !!

Mais qu'est ce qu'il avait ...? Qu'est ce qu'il voulait à moi, Miwato Kumo, fille des dieux.....? Pauvre de moi ... Je meurs de plus en plus dans ce noire où l'ennuie et la peur raigne.

La moitié de mon âme est ailleurs, mais mon corps est sur terre :

Les ronces se déchainèrent sous notre passage, moi elle m'adoptèrent très bien, et laisser une allée sous mon passage. Tout d'un coup, je sentis une présence, une présence très forte dans mon N-Field, quelqu'un de puissant et de méprisant.

Je m'arrête de voler, pour rester stable pendant quelque seconde. je regarde les environs. Je vis une tache noire et blanche avancer ... Laplace.. Il pensait mal de Rubis et moi, il avait envi de nous faire subir. De nous voir avoir mal. Et il pensait de moi mal... Comme une personne qui se croit la plus forte ...

Je le hais. je me remis en vol, le visage crispée, regardant Rubis entrée dans le temple. je n'allais tout de même me laisser piéger si facilement, en plus, je ne consomme presque pas d'énergie quand je vole ... je vais passer par derrière.

Que ce temple est grand, sa ma presque fatiguer de le contourner. je passe parles immense porte de l'arrière et j'entre. La salle était immense, avec un gong au milieu. Je ne voulais pas faire entrée Rubis dans cette pièce, je voulais juste la prendre par surprise.

Je traversa la grande salle, pour passé dans un couloir dont la porte du fond menait à l'entrée principale. J'avais mon bouclier en mode défense et mon épée en mode attaque. J'ouvris la porte avec un grincement quand je vie Rubis réagir et me lancer des cristaux tranchant. Je referma la porte et je me protége avec mon bouclier. les cristaux avait transpercer la porte et avait attérie sur mon bouclier, un vint me frôlé la joue et l'autre l'épaule.

Je m'envole dans la grande salle, sous les yeux de Rubis. Je lui lance des plumes tranchantes. A peine avait elle reçut les plumes de je dis :

"Que le ciel te punisse, Tempête d'Héra"

Des météorites traversèrent le plafond du temple et s'abbâtèrent en groupe un peu autour (au début) de Rubis, pour l'empêcher de fuir, puis sur elle. J'enlève les cristaux qui recouvraient mon bouclier, il ressemblait à un hérisson !! Je regarde en direction de Rubis. Le pouvoir m'avait un peu affaibli et je me demande même si je n'aurais pas du le faire quand elle aurait été faible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis

avatar

Messages : 32
Amis/Ennemis : Je n'ai pas d'allié, la seule personne que j'epargnerai sera ma soeur, Diamond.
Date d'inscription : 21/03/2010
Rosa Mystica : La mienne et unique, je ne te la céderai jamais !

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Sam 25 Sep - 14:01

Toujours cachée derrière la statue a attendre Miwato, la position commençait a devenir inconfortable. Je me demandai ce qu’elle pouvait bien fabriqué. Je surveillais évidemment la grande porte d’entrée principal mais un grincement de porte provenant du fond de la salle me fit sursauter. Ha, elle m’avait bien eut ! Elle connaissait son temple mieux que moi, pas étonnant qu’elle empreinte un autre passage… Qu’elle idiote j’étais de ne pas y avoir pensé plus tôt. Instinctivement, je déclenchais tout de même mon attaque en espérant qu’elle atteigne quand même miwato et une plus de cristaux s’abattit sur elle. Je la vis se protéger avec son bouclier pour esquiver mes cristaux, je ne vis donc pas si elle s’était faite touchée ou pas. Peu importe, je sortis de ma cachette où elle m’avait probablement déjà repérée et je me positionnai au centre de la salle. Je la vis s’élever tout en haut de la salle, même si voler ne me prenait pas énormément d’énergie, je préférais tout de même rester a terre, pour garder mes forces. Elle m’envoya une pluie de plumes tranchantes que je n’eut aucun mal a éviter même si certaines d’entres elles m’atteignèrent en me coupant légèrement. Je m’en fichais, de plus, la douleur était petite. Mais a ce moment là, Miwato en profita pour enchaîner avec une seconde attaque.

"Que le ciel te punisse, Tempête d'Héra"

A peine avait-elle prononcé ces mots qu’une tempête de météorites transpercèrent le toit du temps et vinrent s’abattrent en cercle autour de moi pour m’empêcher de fuir. A tout les coups, je serais la cible des prochaines. J’eus tout juste le temps de me créer un bouclier qu’une nouvelle lancée de météorites arriva droit sur moi.

« Defence !! », criai-je.

Instantanément, deux ailes géantes faites en verre très résistant se déployèrent devant moi et me dirent office de bouclier. Même pas deux secondes plus tard, les météorites s’abattirent sur moi. Heureusement que ma protection était résistante ! Mais je n’aurais pas dut me réjouir si vite, avant que la dernière météorite n’arrive, mon bouclier me lâcha ! J’eus a peine le temps de faire un bond coté pour tenter d’esquiver la dernière. Celle-ci me heurta la hanche provoquant une brûlure. J’avais mal, mais je tachais d’ignorer la douleur. En serrant les dents, je me redressai, et m’envolant en l’air, je sortis du cercle où les météorites m’avaient barré le passage.

C’était à mon tour de contre attaquer. Quel attaque allais-je pouvoir utiliser a présent contre Miwato ? Je réfléchissais à une tactique logique… Je préférais commencer par quelque chose de simple et efficace, qui ne consomme pas trop d’énergie.


« Cristallisation ! »

Des centaines de petits papillons, tout de même plus gros que nature apparurent autour de moi. Un à un, ils se changèrent en papillons de cristal et leur ailes devinrent acérée comme des lames de rasoir. D’un geste de la main, je les envoyais tous en même temps su Miwato. J’en gardais une dizaine avec moi pour lancer un deuxième assaut, quand elle serait un peu déstabilisée. Il lui serait impossible d’esquiver tout ça !Quand tous les papillons furent arrivés à sont niveau, j’envoyais la deuxième vague. On verra bien comment elle se défendra. Mais il était certain qu’elle n’en ressortirait pas indemne. J’en profitai qu’elle ne me regarde pas pour m’éclipser. J’allais trouver un endroit où je pourrais me réfugier un instant pour récupérer un peu… J’avais perdu très peu de forces depuis le début du combat mais quand même un peu. Je sortis de la salle et tournai vers la gauche. Il y avait un long couloir, je le traversai en volant, histoire d’éviter d’enclencher un piège maladroitement. Arrivée au bout du couloir, je m’arrêtai pour attendre Miwato. D’ici a ce qu’elle arrive j’aurai sûrement un peu récupéré.

[ HJ; Ma fiche de pouvoir. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laplace
Le Lapin Blanc
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Sam 25 Sep - 14:58

[Post de Miwato : Bien, tu es touchée, tu prend en compte ta fatigue c'est bien. Il aurait juste fallut que tu marques un peu plus le fait d'être touché, même si ça te frôle, ça peut te faire vaciller un peu et toussa. Simple conseil pour que t'améliorer. Sinon tu lance tes sorts sans conclure de leur effet, ils vont sur Rubis mais tu ne dis pas que ça la touche : C'est très bien. Elle peut donc réagir comme elle le souhaite Smile

Post de Rubis : Rien à redire. Très bien. Penses juste à prendre en compte ta blessure, pour le moment tu tiens grâce à ton énergie mais moins tu auras d'énergie plus la douleur sera forte. Pense à le prendre en compte d'ici 2-3 posts (à moins que tu ne lance un gros sort au prochain). Disons que là tu es à 75-80% de ton énergie Wink

Miwato au même niveau à peu près, je descendrait plutôt à 70-75% car ton bouclier a du te pomper pas mal d'énergie pour tenir le choc - cristal contre cristal, il risque de ne pas tenir à la prochaine attaque si on suit ta fiche de pouvoir Wink ]

Laplace observait avec plaisir le combat, un sourire aux lèvres à chaque blessure des poupées. Il fut particulièrement impressionné par la puissance de Miwato, des météorites, c'est pas rien. Il reconsidérait quelque peu son jugement sur la poupée même s'il persistait dans son avis premier, il avait juste de l'estime pour son pouvoir.

[JE suis arbitre, je vous zutte si mon post RP est court ^^]
[Tricheur ... ♥ En plus tu fais même pas des phrases correctes u_u"]

_________________
~ Le véritable arbitre du Alice Game ~



En cas de besoin, contacter directement Riko Tsumi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miwato Kumo

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 23/04/2010
Rosa Mystica : Une plume argentée qui sommeil en moi et qui me donne la vie ....mais qu'une ....

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Sam 25 Sep - 16:08

[3 éme manche]

Mon corps est sur terre, la moitie de mon âme est ailleurs:

Ressaisit toi, Miwato.. pense à elle, pense à moi .. ce combat est peut être la clée de ma libertée, que tu retrouves ton autre moitier d'esprit ... Ou bien, ce combat sera pour toi, la clée de l'éternitée ...

Chaque combat se gagne, mais il se perd aussi....
Chaque Combat fait une heurese, mais une malheurese aussi...
Chaque combat fait une fiertée, mais une blessure aussi ...
Je t'en suppli Miwato, reste avec moi. Reste sur terre et ne va jamais dans l'éternitée, même si tu dois la tuer ...
Si c'est le cas, j'en serais désolé ....

Je suis à genou. J'ai les mains sur mon coeur et je pleure. je ne fais que répéter ces mots en passant fortment à Rubis. je ne sais pas ce que je deviendrais si Rubis meurt. Je deviendrais certainement un monstre enfermer dans dans une cage sans ouverture. ne pouvant plus sourire,ou ne plus en avoir le droit. Je serais pâle comme un linge et mes larmes que je verserais seront pour ce que j'ai fais. Après tout, on est tous des montres, sur cette terre .....


La moitié de mon âme est ailleurs, mais mon corps est sur terre :

Rubis sortit de mon attaque. Mon coeur brulait de colére et de tristesse. Son visage était crispée et ses yeux avait formés sur les bors une larme. Elle avait été blessée ...

« Cristallisation ! »

Des papillons se mirent à volait en ma direction. Je connais cette attaque .. Elle me l'avait faite, dans notre première rencontre .... Impossible d'échapper à ses papillons et mon bouclier est pas assez puissant pour les arrêtées...

Alors que je rêvais, un papillon vint me frollait la joue. Un filet de sang vint en coulait .. je regarde autour de moi, les papillons aller m'attindre dans moi de 7 secondes, 6, 5, 4 ... je regarde Laplace qui sourit en regardant ma blessure ... 3, 2, 1 .... Il me rend folle.... je le hais. je le déteste !!!

Je regarde en face chaque papillons et j'y fonce dedans. la tête haute, criant comme jamais. Patinato en main, chaque fois que je croisais un papillon, je le détruisais. Mais chaque fois que j'en détruisait un, ses déchets vinrent me blesser au main et à la face... je sortit de cette attaque quand ....

Quoi ? Une dexième attaque ?!! Elle a visait gros, cette Rubis, et elle est sure que j'en sortirais faible, certainement .... je ne suis pas idiote ! Je ne suis peut être pas Alice, je ne suis peut être une fille modéle, mais je suis forte !

je m'enroulent dans mes ailes pour échapper à cette deuxième tournée de papillons tranchants. Ces papillons, tellement puissant, vinrent me planquer au sole. Alors que je me dérenlouais de mes ailes, un papillon vint se plantait dans mon ailes droites. Je cracha du sang ...

"Arght !"

Laplace était juste au dessus de moi. Il avait l'air heureux, ce qui me mettait mon sang à ébullition... je le hais !!!! D'un geste vif, je pris le papillon plantait dans mon aile et me l'arracha, dun geste brusque. J'avais du sang coulant de l'aile, mais il me restait 5 autres ailes pour voler, ça devrait aller .... Je ne savais pas par où était allée Rubis, mais je sentais sa présence dans une salle hors du commun. dans celle là, il ne fallait pas que je fasse avoir, parce que sinon, je me ferais tuer par mes pièges (si par malchance je me faisait planquer au mauvais endroit sur le sol ...)

Je pris un autre chemin, j'arrive dans la salle. Je regarde Rubis, les yeux rivés sur la deuxième entrée. Elle n'eut pas le temps de me voir que je me cacha ... Il y a un passage souterain juste derrière elle... mais comment y accéder par un passage du couloir nord .. Et il est truché de piège. S j'ai besoin de prendre appui si je suis fatiguer à cause mon aile ... Non, trop risquer et je refuse 'avoir l'éternité parce que j'ai voulu prend un passage secret ...

Rubis regardais encore l'autre entrée, elle ne se douttait pas que j'avais pris une nouvelle porte. Je lui lança des plumes tranchante en sa direction. Mon ailes blesser ne put en lançer, mais mes 5 autres, oui !

Les plumes que j'avais lançé ne faisait pas de brut, par contre, surprise, Rubis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis

avatar

Messages : 32
Amis/Ennemis : Je n'ai pas d'allié, la seule personne que j'epargnerai sera ma soeur, Diamond.
Date d'inscription : 21/03/2010
Rosa Mystica : La mienne et unique, je ne te la céderai jamais !

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Dim 26 Sep - 9:07

J'attendais toujours Miwato impatiemment au bout du long couloir qui mennait devant une salle. Je me demandais pourquoi elle ne se montrais pas... était-restsée dans la salle précédente pensant que je m'étais simplement cachée ? Croyait-elle que j'avais fuit !? Ou alors peut-être qu'elle était grievement blessée ? Cela m'étonnerai car mon attaque n'était pas exeptionnellement puissante. Jusqu'à présent, je n'avait utilisé aucun pouvoir de force considérable, je m'étais contentée de petites attaques. J'aime toujours garder le meilleure pour la fin. Si ça se trouve, Miwato et le lapin blanc pensaient que j'étais faible. Il y avait de qui avec le peu de choses que je leur avais montré. Ils allaient voir les cocos. Quand je leur révelerai mes autres attaques ils changeront leur avis me concernant.

D'un coup je reçu une plume tranchante dans le dos qui me surpris et me fis cracher du sang. Elle venait d'une autre direction de celle où j'attendais Miwato. La garce, elle m'avait encore eu à ce petit jeu là. Je n'avais de nouveau pas réfléchis, c'était son temple pas le mien ! Je ne pouvais pas avoir l'avantage la-dessus. Sachant que la plume qui s'était plantéedans mon dos ne viendrais pas seule, j'utilisais au plus vite un pouvoir de défense qui pouvait se réveler très pratique dans ce genre de situations.


« Digital Mask ! »

A peine avais-je prononcé ces mots que je devins invisible. Haha, tu l’avais pas prévu ça hein Miwato ? Une seule plume m’avait atteinte pour le moment mais quand je m’écartai de la trajectoire de son attaque deux autres vinrent se planter en dessous de mon épaule. Une douleur se déclencha et je dus serrer les dents bien fort pour ne pas crier. En même temps, ma blessure à la hanche se ranima. La douleur était forte, mais j’arrivais néanmoins à la supporter. Je ne voulais pas prendre le risque de marcher car dans ce cas Miwato entendrait mes pas, de plus, avec la douleur, j’aurais un peu de mal à marcher. Je m’élevai donc dans les airs. C’était amusant de voir cet expression d’ahurissement sur le visage de mon adversaire qui ne comprenait visiblement pas où j’avais bien put passer. Un petit rire m’échappa. Je me dirigeais vers la salle la plus proche, et pour que Miwato ne perde pas ma trace je lui criai :

« Par ici Miwato ! »

Plus le combat durait, plus nous épuisions nos réserves d’énergie car nos médiums n’étaient pas présents à nos cotés. Il fallait en finir au plus vite. Je ne pouvais pas me résigner à perdre. Je savais quand ce moment même mon père m’observait. Cela me redonna un peu d’espoir. Rien n’était perdu pour le moment. Il fallait que je me batte, ce que je faisais depuis le début d’ailleurs.

Quand j’entrais dans la salle, je remarquai qu’elle était pratiquement vide. Il devait y avoir des pièges par ici… Je restai sur mes gardes, en faisant bien attention de ne toucher à rien. J’allais me positionner juste en dessous du plafond. Je pouvais encore tenir un petit moment avec mon masque. Mais au bout d’un il disparaîtrai pour ne pas que j’épuise trop de mes forces. Je restais ainsi là haut en attendant que Miwato fasse son entrée dans la salle. Soudain une idée me vint à l’esprit. Il n’y avait qu’une seule entrée à cette pièce, celle par où j’étais moi-même entrée un instant avant. J’allais placer mon propre piège devant la porte de sorte à ce que Miwato tombe dedans quand elle pénètrera à l’intérieur de la pièce
.

« Obsur Trap. », murmurai-je.

Aucun changement visible n’apparut mais juste à l’endroit de la porte, un piège que j’avais moi-même positionné était placé de façon à ce que Miwato tombe dedans et se blesse avec les pics de quartz acérés qui enlevait un peu d’énergie à la victime qui à le malheur de tomber dedans. Enjoy Miwato…

Je me rendais compte que jusqu'à présent je n’avais pas employé la force, je n’avais agit que par la tactique. Dès que Miwato ressortirait du piège que je lui avais tendu, j’attaquerai au corps à corps. Il était temps que je montre de quoi j’étais réellement capable. Miwato, Laplace, Papa… Vous allez voir ! Mais pour cela il fallait déjà que mon adversaire se montre, nous n’attendions que ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laplace
Le Lapin Blanc
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Dim 3 Oct - 12:28

[Bon, Laplace il continu de jouir du spectacle, je ferais pas de partie RP, un peu la flemme ^^'

Donc là, c'est mieux. Vous prenez en compte les dégâts et toussa. C'est beaucoup plus varié, c'est bien. Je vous estime à 50% de votre énergie qui baisse à cause de votre énergie. Rubis un peu moins car tu as enchainé deux sorts dans la même manche, disons 45% pour toi. Bon, c'est une vague estimation.
Prochaine manche on s'approchera de la fin.

Et désolé de l'attente pour un post quasi-inutile... ^^' ]

_________________
~ Le véritable arbitre du Alice Game ~



En cas de besoin, contacter directement Riko Tsumi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miwato Kumo

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 23/04/2010
Rosa Mystica : Une plume argentée qui sommeil en moi et qui me donne la vie ....mais qu'une ....

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Mar 5 Oct - 19:15

[4ème Manche ]

Mon corps est sur terre, la moitie de mon âme est ailleurs:

Ressaisit toi, Miwato.. pense à elle, pense à moi .. ce combat est peut être la clée de ma libertée, que tu retrouves ton autre moitier d'esprit ... Ou bien, ce combat sera pour toi, la clée de l'éternitée ...
Chaque combat se gagne, mais il se perd aussi....
Chaque Combat fait une heurese, mais une malheureuse aussi...
Chaque combat fait une fiertée, mais une blessure aussi ...
Je t'en suppli Miwato, reste avec moi. Reste sur terre et ne va jamais dans l'éternitée, même si tu dois la tuer ...
Si c'est le cas, j'en serais désolé ....

Pourquoi ces paroles reste dans ma tête ?! Et Pourquoi ces dieux sont en train de ce chamailler sur un sujet invisible pour moi ?!

De toute manière, je t'en suppli miwato, pour toi ... pour elle .... Pour nous ...


La moitié de mon âme est ailleurs, mais mon corps est sur terre :

Rubis ! Elle est devenu invisible ... sa ne sert à rien de tourner dans tous les sens, je ne la voit pas ! Pas de décord flou ni rien ... Rien ! Alors arrête de tourner en rond, Miwato ... Arrête ! Je tournai dans tout les sens, les paroles de Rubis me nargue. Arrête ! Je t'en suppli .... je sens sa présence dans la pièce.... Rubis .... Si tu veux le savoir vraiment, je ne veux pas de ce combat ! personne ne devrait être obligée de ce battre .. Personne, même si c'est pour la personne la plus chère que l'on ait ... personne.
La présence de Rubis à disparu, j'en conclu qu'elle avait changée de salle pour ce dirigée vers la salle des pièges. la salle l'a plus truffée de piège ... c'est très mal parti pour moi ... j'ai mal à mon ailes et je ne dois pas toucher le sol, si je ne veux pas mourir par les fléches empoisonner ...

« Par ici Miwato ! »

Oui, elle est bel et bien dans cette salle... heureusement, en plus d'être truchée de piège, elle est truchée de passage secret. Rubis, tu ne m'auras pas. Non, pas cette foi si ... je me baisse et marche vers une fresque, en faisant attention là où je pose les pieds. Les pièges sont dans toutes les salles. Je pose mon doigt sur un cheval labourant un champs et appuis. Le cheval s'enfonce et une porte, invisible à l'oeil humain, s'ouvrit. Le prit une torche en passant et m'aventura dans le tunel. Les araignées étaient nombreuse mais si je faisais un seule bruit, Rubis se douterait de quelque chose ... d'ailleurs, je ferais mieux de me dépêcher, parce qu'elle va se douter de quelque chose, sinon.

Le tuenel est étroit et humide. Ma peau en à la chaire de poule ... Je suis en train de passée au dessus de Rubis quand j'entends

« Obsur Trap. »

J'en déduit qu'elle me tend un piège .. Attention, le dernier à faillit me faire la peau ! J'avance lentement jusqu'à tourner à 90 % sur ma gauche. J'appuis sur l'endroit magique (un cheval en train de moissoner) pour qu'il ouvre une porte. Rubis est au plafond. je me demande si c'est maintenant que je me bats au corps à corps où j'attend encore un peu ... je toutes manières, j'ai une avance maintenant et je ne vaux pas la louper ! Mon ailes va mieux mais ne pourra pas tellement battre comme avant. je m'élance dans les airs, je suis juste derrière elle quand elle se retourne, prise au piège, ne pouvant rien faire ... je léve mon épée et l'abat sur elle. Le piège qu'elle avait fait ne pouvait allée que dans une et seule direction, il se déclencha. J'abats mon épée .... Rubis, que vas tu faire ...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis

avatar

Messages : 32
Amis/Ennemis : Je n'ai pas d'allié, la seule personne que j'epargnerai sera ma soeur, Diamond.
Date d'inscription : 21/03/2010
Rosa Mystica : La mienne et unique, je ne te la céderai jamais !

MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   Dim 21 Nov - 13:26

J'attendais. Je ne savais pas par où était allée Miwato, elle n'apparraissait plus dans mon champ de vision. Bientot, mon attaque qui m'avait rendue invisible ne ferait plus effet. Il fallait faire vite. De plus, nos énergie respective diminuaient considérablement, et rapidement. Le combat était serré. Pour l'instant, j'avais juste l'impression que ni elle ni moi n'avions d'avantage. J'étais restée relativement calme depuis le début de notre affrontement, tachant de me concentrer et d'agir correctement et avec précision. Je devais avouer que je m'en sortais plutot bien, mais elle aussi, je devais l'admettre. A ce moment, ma douleur dans le dos me lança. Cela brulait et je devais serrer les dents pour ne pas faire de bruit mais j'avais vraiment mal. Et puis malheuresement pour moi, c'est à ce moment que je perdis mon invisibilitée, sans m'en rendre compte. Miwato m'appeçu aussitôt au plafond de la salle. Elle s'élanca vers moi, et quand je fis volte face, elle se trouvait face à moi en levant son épée pour l'abattre sur moi.

Miwato... je ne l'avais pas aimé a notre première rencontre. Quand elle était partie, je la trouvai presque sympathique. Mais en ce moment même, je la haissais de toutes mes forces. Je n'avais pas été assez attentive, je n'avais même pas vu si elle avait été atteinte par mon piège. Et maintenant elle allait me porter un coup avec son épée. Par pur réflexe, je me baissais et me propulsais vers en bas, mais je n'allais certainement pas me poser au sol, il y avait bien trop de risque que je déclenche un piège, au lieu de cela, j'allais me placer derrière elle et lui envoyai un violant coup de pied dans le bas du dos pour la projeter contre un mur. La puissance de mon coup ne pouvait pas lui permettre de s'en sortir cette fois. Non non, elle n'allait pas esquiver toutes mes attaques une à unes, je n'allait pas la laisser s'en sortir si facilement. Je vais te mener la vie dur ma jolie pensai-je avec un sourire malveillant. Il était temps que je prenne les choses en main.

Profitant du fait qu'elle était en train de s'écraser contre la parroi, je fis le point sur mon état. J'étais déjà pas mal ammoché et la douleur dans mon dos ne me lachait pas. J'avais déjà utilisé a peine plus de la moitié de mon énergie mais je me sentais déjà m'affaiblir. J'esperais vivement que Miwato allait déclencher un piège, ou au moins qu'elle soit un minimum blessée. Et il était bien plus que l'heure que je lui montre de quel bois je me chauffais. On nous avait demandé du combat ? Eh bien personne ne serrait déçu !

Soudain j'entendis une voix dans ma tête qui me fis tressaillir.


* Tu peux le faire Rubis.*

Etonée, je me retournai comme une idiote pour voir d'où venait la voix, alors que je l'avais très bien recconue. Et je savais que Miwato ne l'avait pas entendue, car elle s'adressait à moi seule. A ce même moment, une autre voix enchaina :

*Oui, tu peux le faire ma Rubis !*

Je ne pus m'empecher de sourire. Leur voix avait le don de me donner toute la volonté dont j'avais besoin pour combattre. Et si je me battais ce n'était pas seulement pour moi non, c'était essentiellement pour eux. Les savoirs si proche de moi, dans mon esprit en tout cas, cela me faisais tellement chaud au coeur. J'avais encore plus envie de triompher contre Miwato, ils serraient si fièrs de moi...

« Merci… », murmurai-je.

Je parlais a voix basse de façon à ce que mes mots ne parviennent pas à Miwato qui risquait de me prendre pour une folle si elle m'entendait parler seule. Mais je savais que "ils" m'entendaient, c'était le plus important.

A présent, je devais me reconcentrer sur mon combat. Miwato était toujours à l'autre bout de la salle, ce petit échange avec ceux que j'aime n'avait duré que quelques secondes. j'avais maintenant, j'avais repporté toute mon attention sur l'affrontement et j'étais bien plus determinée que jamais. Je constatait à ce moment que cela faisait un petit bout de temps que Miwato n'avait pas utilisé de pouvoirs. Etait-ce stratégique ? Je ne pouvais m'empecher de me demander ce qu'elle manigançait. Par simple question d'équilibre, je décidais de ne pas utiliser mes propres pouvoirs pour le moment, je devais garder mes forces pour plus tard. Par précaution, je m'éloignai un peu plus de Miwato, et je me préparai d'avance à une éventuelle attaque de sa part.

Je t'attends Miwato, c'est ton tour à présent... Montre moi ce que tu as dans le ventre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le combat entre l'ange et le papillon (Alice game PV: Rubis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Les lieux de la légende...
» Des quatres coins de l'univeeeeers Luttant contre le Mâle...♪
» Potins entre potes au dortoir des filles [Alice, Lucie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♠ Яøzεη MΛιdeη ЯPG √2 ♣ :: [N-Field Miwato Kumo]-
Sauter vers: