♠ Яøzεη MΛιdeη ЯPG √2 ♣

La V2 du forum RPG des Rozen Maiden! Découvrez le 'jeu' de combat ''l'Alice Game'' Devenez une poupée vivante, une Rozen Maiden ou même un humain choisi pour servir une poupée.. accepterez vous le pacte de la rose? Qui deviendra Alice ?
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Jeu 15 Juil - 23:57

Fatiguée ... Si fatiguée ... Si triste ... Et tellement en manque ...

Que ressentait Stella? Elle même était incapable de le dire. Elle venait de faire son retour sur Terre après un moment si éprouvant avec son Créateur, au sujet de quelque chose non moins éprouvant ... Elle souffrait, oui, ça c'était certain. Et une seule personne pourrait lui remonter le moral.

Elle avait besoin de si peu de choses ... Le voir était suffisant. Le voir vivre ... Etre humain. Elle aurait tant voulu pouvoir simplement jouir de ce bonheur, elle aussi ... Pourquoi fallait-il toujours que tout soit si compliqué ... Et pourquoi était-elle parfaite au point de ressentir des sentiments humains ... Qui l'avaient perdus ...

Perdue ... Comme elle maintenant. En effet, elle avait marché, perdue dans ses pensées, pendant un bon bout de temps. Elle pensait le chemin évident ; apparemment ce n'était pas le cas. Perdue dans la ville, au milieu de la foule, la jeune poupée se sentit suffoquer. Il fallait qu'elle fuie ... Au plus vite!!!

Elle se mit à courir, étonnamment rapide pour sa taille, pour son "âge" - du moins c'était ce que pensaient les passants. Elle courut sans regarder où elle allait et tourna à la première ruelle vide qu'elle aperçut.

Sauvée. Sauvée et ... au bon endroit?

L'étoile leva la tête et regarda l'immeuble. Oui ... Elle y était ... Elle y était enfin ...!


*Riko ...!*

Stella prit appui sur ses jambes et alla se poser à la fenêtre.

- Qu'est-ce ...?


Celle ci était ouverte alors que Stella, impressionnée par ce qu'elle voyait, voulait y poser la paume pour se retenir ; elle tomba, non sans retenir un cri.

*Je me serai ... trompée!?*

Il était trop tard.

[Pour ton premier RP ... Si tu veux y mettre fin rapidement, genre quand tu auras trouvé une poupée, tu peux, disons qu'il compte "pour du beurre". =) ]

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kazuki Minora

avatar

Messages : 165
Amis/Ennemis : Ma poupée... Peut-être S... / --
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Ven 16 Juil - 1:29

La porte de l'appartement Minora s'ouvrit doucement. Une tête aux longs cheveux hirsutes passa pas le creux avant de s'avancer et de repousser la porte dans son dos. Kazuki avança machinalement jusqu'au canapé avant de se laisser tomber mollement sur ce dernier.

*Pff.. Ce boulot finira par avoir ma peau...*

En effet, Kazuki avait beaucoup travaillé aujourd'hui. Le samedi il y avait toujours beaucoup de clients au restaurant, une aubaine pour le patron qui comptait les rentrée d'argent avec minutie et un rire diabolique, mais une véritable plaie pour tout le service obligé de redoublé d'effort.

Après quelques minutes consacrées à reposer ses membres endoloris, il se leva pour aller se servir une bonne boisson fraiche. En passant devant la fenêtre du salon il s'arrêta quelques secondes, absorbé par la foule qui déambulait dans les rues, puis ouvrit la fenêtre pour aérer la pièce.


Arrivé dans la cuisine il se dirigea vers le frigo, l'ouvrit et se pencha en avant pour fouiller dans ses entrailles. Quelques aliments de base, deux ou trois fruits et une bouteille de jus de fruit...

-"Mouais, je vais devoir sortir pour faire quelques courses, quelle poisse!"

Il se servit un grand verre de jus de fruit frais et se dirigea vers le salon. Il alla allumer le pc en vue de son petit tour quotidien sur le web. Laissant charger la machine, il se retourna et se figea.


-"Qu'est-ce ...?"
-"Qu'est-ce...?"

Une petite fille se tenait sur le bord de la fenêtre et l'observe avec deux grands yeux bleus emplis d'étonnement. Outre le fait qu'une petite fille se retrouve sur le bord de sa fenêtre, un détails attira tout de suite l'attention de Kazuu'... Ses vêtements. Elle n'était pas habillée comme les petites filles de son âge, d'ailleurs peu de petites filles de 5 ans portent des longues bottes en cuir noir...

La jeune fille tendit la main en avant comme pour se rattraper mais tomba en avant sur les coussins du siège et roula au sol avec eux. Kazuu' se précipita vers l'enfant et s'agenouilla pour lui prendre la tête.


-"Est-ce que tout va bien petite?! Comment es-tu arrivée la ?!"


La petite fille tourna sa tête pour planter ses deux saphirs dans les yeux de Kazuki. A travers ces mèches blondes, Kazuki comprit qu'il ne tenait pas une petite fille dans ses bras, les petites filles n'ont pas un regard lourd de sens comme celui-ci. C'est alors qu'il remarqua les bras de "l'enfant".

-"Des articulations?! Mais qu'est-ce que... ?!"

[Voilà voilà, merci pour le rp, ca va m'aider à prendre mes marques et a bien définir mes possibilités d'écriture je pense Smile Je me rend compte après coup que je n'ai pas fait avancer la scène, j'espère que ça ira quand même, au pire envoie moi un mp et j'éditerais ^^]


Dernière édition par Kazuki Minora le Ven 16 Juil - 16:15, édité 1 fois (Raison : j'ai changé la couleur de mes paroles)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblood.net/
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Ven 16 Juil - 17:04

[Bien sur que si tu fais avancer la scène, tu l'evoques parfaitement : "Kazuki comprit qu'il ne tenait pas une petite fille dans ses bras"
Stella est une poupée, Kazuu' n'est pas au courant; c'est donc une explication qui va suivre, et c'est toi qui amène cette explication. Si Kazuu' n'est pas au courant il peut difficilement se fournir une explication plausible tout seul ^^
Conclusion : J'aime ton rp, c'est très bien. Je réponds dès que je me retrouve sur ordinateur (le portable, c'est long. ^^)]

- "Qu’est-ce que" … ?

C’était bien un homme, oui, ça c’était bon. Mais ses cheveux chatains … Pas aussi foncés que ceux dans lesquels elle rêvait de glisser la main … Ses yeux bleus – comme elle -, et non violine dans lesquels elle se perdait …

Ce. N’était. Définitivement. Pas. Riko.

PANIQUE. Et chute.


- Aie …

La poupée se recroquevilla sur elle-même avant de se détendre à nouveau. Elle sentit que l’on relevait sa tête et rouvrit les yeux, fermés dans la chute, ce qui était d’ailleurs une réaction plus qu’idiote.

-"Est-ce que tout va bien petite?! Comment es-tu arrivée la ?!"

Stella tourna ses yeux vers la voix, des yeux bleus foncés par la haine d’une si grande honte. Néanmoins le regard du jeune homme exprimait une certaine anxiété et aucune pointe d’agressivité, et la poupée essaya de se faire plus douce, après une grimace.

Elle voulait devenir humaine, il fallait donc qu’elle s’adapte, qu’elle essaie de se faire accepter … Enfin bon, s’adapter alors qu’elle apparaissait à la fenêtre du 3ème étage d’un immeuble …


-"Des articulations?! Mais qu'est-ce que... ?!"

- Hein ?

Comment ça, « des articulations » ? Elle avait pourtant …

Une prothèse, oui. Une prothèse déchirée au niveau du genou droit (elle sentait un courant froid à cet endroit, qu’il ne voyait pas grâce à la hauteur des bottes de la poupée), des coudes (là, c’était immanquable) et de la main droite (idem). Stella, voyant les « soudures » à cette main, se rappela de l’incident et son regard se perdit. Avant qu’elle ne revienne au moment présent, allongée par terre dans un appartement qu’elle ne connaissait pas, la nuque dans des mains qu’elle ne connaissait pas.

-Ah !

La petite poupée roula du côté opposé au jeune homme et fut sur pied en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire. Ne quittant pas le garçon des yeux, elle reculait, les mains derrière le dos, pour ne pas se cogner. Lorsque celles-ci rencontrèrent un obstacle, elle s’arrêta.

Et se rendit compte qu’elle était toujours aussi sauvageonne.

Comment devenir « humaine », ce qui impliquait avoir d’autres relations avec les humains, si elle était incapable de leur faire confiance ? Bien sur, elle savait qu’elle ne devait pas faire confiance à tous mais …


- Je … Je m’appelle … Stella, annona-t’elle.

« Annona », car oui, rien que de dire son prénom, sans aucune trace de haine, confier son prénom, sans rien en retour, juste pour … « faire connaissance », lui semblait très difficile. Elle avait tellement prit l’habitude d’être quelqu’un de méchant … Et là, elle se « devait » d’être « gentille » avec quelqu’un qui n’était pas son medium ou son Créateurs … Les deux seuls humains qui savaient qui elle était vraiment …

Medium.

Stella approcha du jeune homme après un regard alentour et lui prit les mains. Elles n’étaient pas ornées de la bague du Pacte. Il n’avait donc pas de poupée et n’était probablement même pas au courant de leur existence.

Stella ne pouvait pas se permettre de s’en aller maintenant, ce n’était pas … « humain ». Il devait avoir des explications. De plus, si il allait porter plainte (elle avait lu ça dans un livre) ou quelque chose comme ça, c’était tout le Alice Game qui risquait des problèmes … Par sa faute. Alors autant que cette rencontre … Pour le moins étrange … leur serve à tous les deux …

La petite poupée s’assit.

Elle n’avait « rencontré » que 4 humains jusqu’à présent. Son Créateur. Son medium. Cette fille, l’autre jour, avec lui. Et aujourd’hui … Ce garçon. Elle détestait la fille. Elle n’avait pas le droit de lui voler son medium. Le concernant, leur premier contact avait été particulier, et froid. Mais maintenant … elle l’aimait plus que personne ne pouvait aimer dans ce monde. Et puisqu’elle voulait être humaine, s’intégrer, il fallait qu’avec ce garçon, cette « rencontre » se passe bien … Seulement voilà, elle ne savait pas trop comment cela se passait. Elle soupira. Elle avait dit son prénom … Et maintenant ? Qu’attendait-il pour lui dire le sien ? Des explications ?

Comment lui expliquer ? Elle ne pouvait lui mentir. Elle était découverte.


- Si je te disais …Que je suis une poupée vivante ?

La poupée scrutait le visage du jeune homme pour observer sa réaction, mais ne put s’empêcher de durcir son regard, sa voix, pour ajouter :

- Mais bientôt, je serai humaine !!!

Eh bien … Ils n’étaient pas sortis de l’auberge.

Le faciès de la poupée exprima pendant un instant la douleur, de ne pas être humaine encore, de ne pas se faire comprendre, de passer pour une idiote, et tant de peur en elle. Elle n’était décidément plus la même … Et puis, pourquoi cette idiote de prothèse s’était elle déchirée ?? Il était impensable de retourner voir Uchuu, son Créateur, dans l’espace… Il la détestait maintenant … Il faudrait attendre … Et prendre le risque ... d’être découverte …

Changer de vêtements ne lui vint même pas à l’esprit.

Les mains sur les genoux, la tête baissée, le regard fuyant, elle parla de nouveau :


- Et toi … Qui es tu ?

n page j'éditerai à la maison, là je suis dans le train, mais c'est fini, tu peux répondre. =)
j'espère que ça te va. Tu n'es pas obligé de faire si long. J'ai eu un surplus d'inspiration.
[color=orange]
édit : J'espère que ça te va, au fait, que tu comprends ^^"
]

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kazuki Minora

avatar

Messages : 165
Amis/Ennemis : Ma poupée... Peut-être S... / --
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Ven 16 Juil - 21:13

- « Des articulations ?! Mais qu'est-ce que...?! »

Le regard de la « petite fille » se détourna du sien et sembla chercher ce dont Kazuki voulait parler.

- « Hein? »

La petite blonde roula sur le côté opposé à Kazuki et se releva à toute vitesse. Elle recula jusqu'au mur tout en l'observant de son regard froid. Un regard chargé d'histoire et de méfiance.
Elle semblait réfléchir, perdue dans ses pensées. Ses lèvres pâles s'ouvrirent légèrement et une voix cristalline perça le silence pesant.


- « Je … Je m’appelle … Stella. »

Après son regard, Kazuki se dit que c'était sa voix qui n'avait rien d'une voix d'enfant.

*Mais est-elle donc? Et ces articulations à ses coudes et ses mains...*

Qu'est-ce que tout cela voulait dire? « Stella » semblait repartie dans ses pensées, comme si sa présentation lui avait échappé et qu'elle cherchait un moyen de se sortir de la. Une chose était sûre, Kazuu' aimait les mystères mais il ne la laisserait pas partir comme ça, sans explications.
Elle s'anima d'un coup et s'avança vers lui les mains tendues. Elle lui prit les mains et les scruta à la recherche de quelque chose. Elle lâcha ses mains et retrouva son regard concentré que rien ne semblait pouvoir troubler. Elle fît demi-tour pour s'assoir sur un coussin qu'elle avait entrainé dans sa chute, avant de replonger dans ses pensées.
Kazuki ne savait pas comment agir, les questions se bousculaient dans sa tête. Qui était-elle? Comment était-elle arrivée la? Quel était ce nom? Ce n'était pas commun au Japon...


- « Si je te disais … Que je suis une poupée vivante? »

Une poupée?! Elle en avait l'apparence après tout mais...

- « Mais bientôt, je serais humaine !!! »

« Bientôt humaine »... Mais... Cela voulait dire qu'elle ne l'était pas actuellement... Elle serait donc vraiment une poupée? Comment une poupée s'était retrouvée à sa fenêtre et comment comptait-elle devenir humaine? Kazuki commençait à se croire dans un remake de Pinocchio.

- « Et toi... Qui es-tu? »


C'est vrai qu'avec toutes les questions qui se bousculaient dans sa tête il en avait oublié la politesse de base...

- « Je m'appelle Kazuki... Kazuki Minora... Tout va bien? Tu sembles avoir mal quelque part... »

Devant le silence de la petite, Kazuu' tenta de faire le tri dans les questions qui l'assaillaient, ce qui était plus facile à dire qu'à faire...

- « Tu es donc une poupée? Je ne pensais pas que les fabricants de jouet sortaient des modèles si évolués! Vous êtes même capable de répondre à ce que fait votre environnement, c'est... »


Devant l'air contrarié de la poupée, Kazuki n'eut pas le courage de finir sa phrase. Elle semblait sur le point de tourner les talons lorsqu'il ajouta:


*Quel idiot!..*


- « Pourquoi as-tu dit « vivante »? Même les poupées les plus perfectionnées ne sont pas vivantes à ce que je sache... Et ton regard... Il est tellement expressif que j'ai du mal à réaliser que je m'adresse à une poupée. »

Kazuki ne savait pas comment se rattraper, et ne savait d'ailleurs pas pourquoi il se sentait gêné devant une simple poupée... Peut-être parce qu'il sentait que ce n'était pas une poupée ordinaire.
A ce moment Diabolo, le chat de Kazuu', bondit du canapé pour venir renifler l'inconnue. Après une approche incertaine et quelques reniflements, le félin se frotta chaleureusement sur les jambes de Stella avec un ronronnement bruyant. Kazuki se précipita pour attraper le gros matou, ne sachant comment réagirait la poupée.


- « Heuu désolé! Je vais le reprendre... il risque de te mettre des poils partout sinon... »

Que fallait-il faire maintenant? Stella restait étrangement silencieuse et Kazuki n'osait plus l'embarrasser avec ses questions. Il laissa tomber le chat qui retourna squatter le canapé avec un miaulement plaintif.

[ Voilà! J'espère que ça ira, si je fais de travers surtout n'hésite pas à me reprendre Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblood.net/
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Ven 16 Juil - 23:40

Le jeune homme la regardait tellement étrangement … D'accord, elle pouvait le comprendre, mais elle avait surtout l'impression de faire une grosse bourde. Elle n'avait jamais beaucoup parlé – pas la première fois, ni même après d'ailleurs! - et là … C'était compliqué.

Elle parlait donc, pas très confiante, se sentant idiote. Mais elle parlait … Tout comme pour le combat, il fallait s'entrainer, mais le but était bien différent … Là, il s'agissait d'accroitre sa diplomatie.

La petite poupée se tut donc après sa dernière question :


- « Je m'appelle Kazuki... Kazuki Minora... Tout va bien? Tu sembles avoir mal quelque part... »

Stella, de nouveau, sans le vouloir, plissa les sourcils, dans une expression de douleur. Si elle avait mal? Bien sûr. Mais il ne pourrait pas comprendre. Elle adopta de nouveau son visage « neutre », après s'être rendu compte de sa vulnérabilité, mais ne répondit pas. Kazuki reprit alors.

- « Tu es donc une poupée? Je ne pensais pas que les fabricants de jouet sortaient des modèles si évolués! Vous êtes même capable de répondre à ce que fait votre environnement, c'est... »

Là, Stella s'autorisa à lui jeter un regard noir. Ca, c'était une partie d'elle, la plus grande partie, celle dont elle avait le plus l'habitude … C'était le meilleur d'elle-même. Il s'arrêta donc et reprit, bafouillant :

- « Pourquoi as-tu dit « vivante »? Même les poupées les plus perfectionnées ne sont pas vivantes à ce que je sache... Et ton regard... Il est tellement expressif que j'ai du mal à réaliser que je m'adresse à une poupée. »

Et pour une énième fois, Stella baissa la tête, regardant ailleurs … Elle était … expressive? Alors … Elle avait des expressions humaines? Elle y arriverait … Elle y arriverait, elle le savait … Il fallait qu'elle soit humaine, pour lui … Et pour elle, car c'était en elle, maintenant, elle ne pouvait plus faire machine arrière …

Vient alors une jolie boule de poils qui vint se frotter sur elle. Un chat. Un chat. Qu'est-ce que ça voulait, un chat? Ca ne demandait pas à être humain. On s'en occupait, ça dormait, ça mangeait, ça chassait parfois. Mais est-ce que ça avait un but précis? Stella aurait tellement voulu être autre chose qu'une pauvre petite poupée amoureuse de quelqu'un qui, dans un sens, était si loin d'elle … Si différent …


- « Heuu désolé! Je vais le reprendre... il risque de te mettre des poils partout sinon... »

Il reprit son chat qui, comme Stella l'avait prédit, se remit à dormir. Mais la petite poupée retrouva le sourire. Elle avait un but. Pas comme un chat …

- Vivante … Parce que …

Elle lui montra ses articulations.

- Nous sommes plusieurs sortes de poupées. Nos Créateurs créent d'abord un corps de Ball Jointed Doll, tu vois ce que c'est? … Enfin, si tu ne vois pas, une BJD … C'est moi. C'est une poupée articulée. Puis, nos Créateurs … Avec tout l'amour du monde …

Amour, c'était un si beau mot.

- ...Nous donnent « quelque chose » …. Quelque chose qui nous apporte … la vie … Tout comme … un … humain …

Ou presque, malheureusement …

- Je suis .. une poupée vivante … Mais notre existence … doit rester cachée …

Elle releva ses yeux vers Kazuki, sérieuse. Elle avait décidé de lui faire confiance.

- Ne dis rien. Cela pourrait causer tant de problèmes …

Elle sourit.

- Si ça t'amuse, regarde autour de toi lorsque tu sors … Tu verras sans doute une poupée.

Elle se leva et s'approcha du chat, qu'elle caressa doucement.

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kazuki Minora

avatar

Messages : 165
Amis/Ennemis : Ma poupée... Peut-être S... / --
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Sam 17 Juil - 1:31

« Vivante … Parce que … »

Kaziki était pendu aux lèvres de Stella, maintenu dans un suspens palpable. Il sentait que les explications allaient suivre, que tout allait devenir bientôt très clair. Le rythme cardiaque qui s'accélère, le souffle retenu pour un silence parfait.

- « Nous sommes plusieurs sortes de poupées. Nos Créateurs créent d'abord un corps de Ball Jointed Doll, tu vois ce que c'est? … Enfin, si tu ne vois pas, une BJD … C'est moi. C'est une poupée articulée. Puis, nos Créateurs … Avec tout l'amour du monde ...Nous donnent « quelque chose » …. Quelque chose qui nous apporte … la vie … Tout comme … un … humain … »

Kazuki connaissait les BJD, ces poupées entièrement personnalisable, de la forme des membres jusqu'à la couleur des yeux. Mais depuis quand pouvait-on donner vie à ces poupées? Une telle chose aurait fait parler d'elle tout de même...Stella semblait lointaine, triste, sa voix hésitante trahissait ses émotions. Émotion. C'est justement ce qui faisait que ce n'était pas une simple poupée! Kazuki parvenait à deviner qu'elle était animée de sentiments et d'émotions, son regard, sa voix, son attitude... Tout le démontrait.
Le regard saphir le fixa, trancha, lui coupa toutes idées.


- « Je suis .. une poupée vivante … Mais notre existence … doit rester cachée … Ne dis rien. Cela pourrait causer tant de problèmes … »

Kazuki était perdu... Des poupées vivantes, des créateurs spéciaux... Une existence secrète...

- « Si ça t'amuse, regarde autour de toi lorsque tu sors … Tu verras sans doute une poupée. »


D'autres poupées? C'est vrai qu'elle a dit « notre existence », ce n'était pas pour rien... Il est sûr qu'il n'est pas aisé de les repérer dans la foule, si elles étaient toutes comme Stella les passants devaient croire à des enfants tout au plus...
Kazuki suivit Stella, partie caresser le chat, et se laissa tomber dans le canapé – provoquant un miaulement de protestation de la part de Diabolo.
Pourquoi lui? Pourquoi était-elle venu dans son appartement pour lui dévoiler tout ça? On avait pas pour habitude de placer le secret de tout un monde sur ses épaules. Serait-il capable de supporter ce poids? D'ailleurs il ne connaissait pas cette fille... poupée. Pourquoi lui ferait-il confiance?
Il tourna la tête pour regarder la petite tête blonde, ses yeux croisèrent ceux de Stella et il savait ce qu'il fallait faire. Ce regard lui avait jeté la réponse en plein visage avec une telle force qu'il ne pouvait l'ignorer.


- « Je garderais le secret. Cependant j'ai quelques questions... Pourquoi moi? Pourquoi être venue dans mon appartement pour me raconter toute cette histoire? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblood.net/
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Sam 17 Juil - 12:25

Alors que Stella caressait le chat, Kazuki prit lui aussi place sur le canapé. Le chat miaula : « D'où crois tu avoir le droit d'empiéter sur mon territoire!? » La poupée, lui grattant l'oreille, le calma.

Silence. Kazuki encaissait. Stella comprenait. Et se taisait.

Pour elle aussi la situation était difficile. Elle ne voulait qu'une chose quelques instants auparavant : voir son medium, ce qu'elle avait de plus cher, trouver du réconfort dans les trésors de ses yeux; et elle se retrouvait là, avec un homme qu'elle ne connaissait pas et à qui elle avait dû tout avouer. Pourquoi, hein, pourquoi?


*Quelle idiote.*

Oui, et de haut niveau en plus. Qui sait ce qu'il ferait de ses avoeux? Qui sait ce qu'il pourrait dire sur elle à une poupée qu'il aurait eut plus tard, tenté par l'expérience? « Elle n'est qu'un tissu de faiblesses, de contradictions. Elle est vulnérable et facile à briser. Vise ... »

*NON, ARRETE !*

Il fallait cesser ces pensées ignobles de sa tête. Kiseki, lâche, avait, quelques temps auparavant, décidé de s'en prendre à son medium. C'est ce qui avait poussé Stella à arrêter ces foutus combats. Mais son Créateur voulait qu'elle continue. Contre son gré. Mais pour qu'elle récompense …

Stella releva la tête, précédemment posée dans le coup de l'animal, et regarda fixement un point …. ou plus loin encore. Et si … pour ne pas blesser son medium … Elle en trouvait … un autre? Après tout, les autres n'avaient pas d'importance. Il n'y avait que lui … lui …

Elle entendit sa voix et celle-ci se transforma peu à peu en une autre … Celle de Kazuki. Mais qu'avait-elle pensé, mon dieu? Qu'avait-elle OSÉ penser?? Ce n'était pas comme ça qu'elle allait devenir quelqu'un de bien! Et puis même si elle changeait de medium pour ne pas blesser Riko … Elle serait plus faible. Car le lien entre eux était si … particulier … que Stella se sentait plus forte.

La poupée se concentra sur les paroles de Kazuki.


- « Je garderais le secret. Cependant j'ai quelques questions... Pourquoi moi? Pourquoi être venue dans mon appartement pour me raconter toute cette histoire? »

Stella ne put s'empêcher de rire.

- Actuellement, « être venue » dans ton appartement n'est, je pense, pas l'expression appropriée.

Alors comment lui expliquer?

- En fait … Je cherchais quelqu'un et … vu que je suis pas mal fatiguée … J'ai dû me tromper d'immeuble. J'étais pourtant sûre que …

La poupée se tut. Vu son état, elle n'était sûre de rien. Et puis … Elle était visiblement mal à l'aise.

- Tu m'as découverte … Mes articulations, je veux dire … Je … Je ne savais pas comment tu réagirai, j'ai …

*...Été stupide.*

- ...Été stupide …


Car oui, il allait peut-être les chercher, maintenant, ces poupées. Il allait peut-être devenir médium et don son ennemi … A moins que sa poupée ne soit l'une de ses soeurs … Ou alors, chose plus humaine, il pourrait porter plainte pour effraction contre elle … Pas d'empreintes … Et si ils la retrouvaient quand même, ils ne lui trouveraient ni nom, ni famille … Ils se rendraient compte des articulations … et après … jusqu'où ça irait … à cause … d'elle?

Merde! Et où était la confiance qu'elle avait décidé de placer en lui ?? Où était-elle, maintenant?? Stella avait sans doute dû lui faire confiance au premier regard .. ou presque … et voilà pourquoi elle s'était confiée … Elle aurait tout aussi bien pû s'enfuir, repasser par la fenêtre ouverte, laisser au jeune homme l'impression d'un rêve … Mais elle ne connaissait parfaitement que Riko … Et comprendre cet inconnu était difficile … Savoir à l'avance ce qu'il allait faire … Les humains … Ils se comprenaient mieux … Une rencontre entre humains devait forcément bien se passer …


- Tu … Je …

Ce qui la troublait aussi, et surtout, c'était l'environnement inconnu autour d'elle. Elle caressait le chat sur le canapé, et prenait bien soin de ne pas toucher celui-ci. Elle était de trop ici. Elle s'éloigna de l'animal, du canapé, de Kazuki … Entre elle et la fenêtre, il n'y avait que le jeune homme … Mais ce n'était pas un petit obstacle. Stella se sentait piégée, enfermée. L'atmosphère lui semblait tendue … ou n'était-ce qu'une impression? Qu'il parle, et s'il avait des questions, qu'il les pose, vite. Elle ne pourrait pas rester une minute de plus si elle n'en avait pas de raison.

Et si … elle parlait?

Mais que dire...

Par dessus l'épaule de Kazuki, Stella regardait le ciel. Il y avait un immeuble pas loin. Et un autre, à côté, à la fenêtre cassée. Elle reconnaissait ces immeubles. Mais d'habitude ils lui semblaient … plus haut. Lorsqu'elle les regardait … de la fenêtre de … Riko.

Alors ses yeux tournèrent au gris orage, son air devient neutre – plus que neutre – et, d'une voix froide, elle murmura, en colère contre elle-même :


- Je … me suis … trompée … d'étage …...

Et cette révélation voulait dire que Kazuki, celui à qui elle avait tout déballé, celui qui deviendrait sans doute medium plus tard, vivait juste en dessous des pieds de son medium ...

[AAAAAAAAAAAAH tu es parti, il est trop tard, désoléééééée !!! J'me suis levée tard ... Trop fatiguée u__u" et en plus ma mère a découvert ma DS donc pour ce soir ... c'est mort u___u"]

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kazuki Minora

avatar

Messages : 165
Amis/Ennemis : Ma poupée... Peut-être S... / --
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Sam 17 Juil - 16:16

« Je garderais le secret. Cependant j'ai quelques questions... Pourquoi moi? Pourquoi être venue dans mon appartement pour me raconter toute cette histoire? »

Kazuki allait accorder sa confiance à la poupée. D'une part parce qu'il voulait désormais en savoir plus sur ces poupées si spéciales et d'autre part parce qu'il avait envie d'aider ce petit être à l'air bouleversé et tourmenté, ou tout du moins être à son écoute.
Stella lâcha un rire qui détendit un peu l'atmosphère.


- Actuellement, « être venue » dans ton appartement n'est, je pense, pas l'expression appropriée. En fait … Je cherchais quelqu'un et … vu que je suis pas mal fatiguée … J'ai dû me tromper d'immeuble. J'étais pourtant sûre que …

Elle était donc bien la par erreur... Dans ce cas Kazuki comprenait que le hasard avait fait que ça tombe simplement sur lui. Mais pourquoi lui avoir dévoilé l'existence des poupées? Elle avait l'air troublée et peut-être avait-elle simplement l'envie de parler à quelqu'un... Le hasard les a placé dans cette même pièce et elle a pris cela comme une opportunité de se confier à un inconnu sans conséquence. Après tout que ferait-il? Aller porter plainte? Kazuu' ne s'imaginait pas aller expliquer aux agents de police qu'une poupée est venue chez elle par la fenêtre pour papoter.

- Tu m'as découverte … Mes articulations, je veux dire … Je … Je ne savais pas comment tu réagirai, j'ai … Été stupide …


« Été stupide » ? Elle regrettait donc de s'être confiée. Le silence pesant repris ses droits sur la pièce. Kazuki ne savait pas quoi répondre. Il ne pouvait pas la mettre dehors comme une mal propre, ça lui était moralement impossible, et il ne pouvait pas se jeter à ses pieds pour lui jurer fidélité après tout il ne connaissait rien d'elle à part son prénom. Ensuite il y avait l'idée tentante... Attraper cette vulnérable poupée et la vendre sur internet pour un bon prix. Une poupée vivante, ça ne doit pas être courant, des tonnes de personnes devraient se battre et dépenser une fortune pour l'obtenir. Ou alors il pouvait simplement la garder et l'exhiber contre rémunération, un spectacle, un cirque. « Venez voir la poupée vivante! Pas de trucage, une véritable petite fille enfermée dans un corps de poupée! »... Mais voilà ou était le problème... Ce n'était peut-être pas une petite fille qui était enfermée dans ce corps, sans doute une femme. Une femme avec des émotions, des sentiments.

- Tu … Je …

Qui serait assez inhumain pour capturer une personne et la mettre en cage? Non, il lui était impossible de faire autrement que de lui faire confiance, de la protéger par son silence. Stella semblait hésiter, ne pas savoir qu'ajouter après cela. Il était vrai que Kazuki n'était pas très bavard non plus et ce satané silence pesant se faisait de plus en plus gênant. La petite fille avait le regard fixe droit devant elle, plongée à nouveau dans ses pensées. Ses yeux changèrent de couleur, ce qui fit sursauté Kazuu'.

*Encore quelque chose qui n'est pas net...*

Il fallait qu'il trouve quelque chose a dire, briser la glace, la rassurer.

« Je peux peut-être faire quelq... »


- Je … me suis … trompée … d'étage …...

« Trompée d'étage »?.. Cela voulait donc dire que...

« Tu t'es trompé d'étage? Donc ce « quelqu'un » que tu dois voir habite bien ici ? Juste au dessus ? »

Ce secret était finalement plus proche de lui qu'il ne le pensait, quelqu'un en relation avec cette poupée habitait juste au dessus de sa tête. Le hasard devint soudain plus compréhensible, une simple erreur d'un étage et voilà qu'il était embarqué dans un secret plus important qu'il ne pouvait sans doute l'imaginer.
Il se leva pour aller à la fenêtre, passa la tête à cette dernière et regarda l'étage du dessus. La fenêtre était également ouverte et quelques bruits en sortaient, signe d'une présence dans l'appartement.
Il rentra sa tête et se tourna vers Stella, silencieuse.


« Je ne pense pas que les poupées puissent payer un loyer et louer un appartement... Qui c'est alors? Ton créateur? Celui qui t'as donné la vie? »

Il retourna lentement vers le canapé et je baissa en douceur pour se rassoir dans le canapé. Diabolo, agacé par ces allées et venues décida de prendre congé et parti s'installer dans une autre pièce de l'appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblood.net/
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Sam 17 Juil - 23:07

« Tu t'es trompé d'étage? Donc ce « quelqu'un » que tu dois voir habite bien ici ? Juste au dessus ? »

Il avait donc remarqué le jeu de son regard …Sans répondre à la question de Kazuki, la poupée murmura :

- Tu habites … Au huitième …

C'était une constatation, constatation de l'erreur qu'elle avait fait, de l'erreur qu'elle se sentait être en ce moment. Stella, ou celle qui n'aurait jamais dû voir le jour, car elle avait été déjà deux fois imparfaite avant d'être la troisième du nom et, parce qu'on s'était acharné pour lui donner la vie, avec un surplus d'amour, elle avait fini par en ressentir ce qui, pour une poupée, était mauvais, erreur aussi car elle ne faisait que blesser les gens, comme en témoignait son Créateur, ou les mettre en danger, comme l'exemple de Riko au combat et toutes ces poupées qui n'auraient plus une « vie » tranquille maintenant que ce garçon était au courant.

Tant de pensées se bousculaient dans la tête de l'Etoile … Etoile … C'était stupide. Une étoile était porteuse d'espoir, elle, qu'est-ce qu'elle était?

La poupée se demanda alors qu'est-ce qui avait pu provoquer en elle un tel changement. Ses sentiments? Son désir d'être humaine? Elle enchainait les erreurs depuis ce moment là, elle prenait des risques. Mais est-ce qu'aspirer à une vie meilleure était interdit? Pour autant, est-ce que « vie meilleure » voulait dire « changement de personnalité »? Elle se détestait. Et plus encore depuis cette nouvelle erreur. Et de plus en plus à chaque erreur qu'elle fera … Jusqu'à se rendre compte, sans doute. Jusqu'à « la fin » …

Stella regarda Kazuki se lever et aller voir par la fenêtre … A l'étage du dessus. Son regard était intense, ses pupilles couleur d'un ciel d'orage, ses sourcils froncés. Elle le soupçonnait de quelque chose … Et elle n'aimait pas ça. Elle avait raison.


« Je ne pense pas que les poupées puissent payer un loyer et louer un appartement... Qui c'est alors? Ton créateur? Celui qui t'as donné la vie? »

Le problème de Stella était qu'elle ne pouvait pas mentir. Elle ne le savait pas. Quand quelque chose ne lui plaisait pas, elle le montrait; elle ne savait pas être diplomate. Et là, ça ne lui plaisait pas. Qu'il s'intéresse comme ça à son medium … Qu'il puisse lui faire du mal …

Et voilà qu'elle repartait dans ses délires paranoïaques.


- C'est un ami.

Elle n'avait pas plus grave, en matière de ton et de voix, et surement pas plus froid. Le palmarès revenait aujourd'hui à Kazuki Minora!

Il faudrait qu'elle le tienne à l'oeil … Vraiment.

Les yeux plantés dans les prunelles claires du jeune homme, Stella restait silencieuse, sur la défensive. Et elle réfléchissait.

« Celui qui t'as donné la vie ? », elle pouvait dire cela.


*Riko ...*

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kazuki Minora

avatar

Messages : 165
Amis/Ennemis : Ma poupée... Peut-être S... / --
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Mer 28 Juil - 10:51

« Je ne pense pas que les poupées puissent payer un loyer et louer un appartement... Qui c'est alors? Ton créateur? Celui qui t'as donné la vie? »

La question de Kazuki lança un froid, il y avait définitivement un climat glacial dans l'appartement depuis que la poupée était passée par la fenêtre et les courants d'air ne provenaient pas de cette dernière. Le regard de Stella se durcit suite à la question de Kazuu', elle semblait déterminée et en colère. Avait-il touché un point sensible chez la poupée?

- C'est un ami.

Elle avait lâché ça d'un ton tellement grave que Kazuu' fût pétrifié. Il avait vraiment touché à quelque chose de précieux pour elle, tout portait à le croire. La poupée le fixait avec une telle intensité, comme une mise à l'épreuve. Son regard semblait crier "Vas-y, essayes si tu l'oses!". Elle ne rigolait apparemment pas sur ce sujet... De quoi était-elle capable? Ce n'était qu'une enfant physiquement, il aurait donc l'avantage si les choses venaient à mal tourner, mais après tout elle venait tout de même de faire un saut jusqu'au huitième étage... Quel genre de gamine pourrait faire ça? Non, il ne fallait pas se fier à son apparence. Même si elle avait un corps de filllette, Stella transpirait de puissance autant que d'incertitude.

- Très bien, je sais donc ou te trouver si l'envie me prend de papoter ! mâcha t-il avec sourire pour détendre l'atmopshère.

Que fallait-il faire à présent? Il ne savait pas ce qu'il pouvait dire, il ne voulait pas la vexer de nouveau et la tâche s'annonçait compliquée.

-Est-ce que tu veux quelque chose à boire? Je n'ai pas grand chose, j'allais justement faire quelques courses quand tu es arrivée mais je peux t'offrir un jus de ...

Kazuu' se sentait définitivement empoté! Voilà qu'il proposait un jus de fruit à une poupée! Comme si elle allait accepter avec un grand sourire et le boire pour voir des jets de jus d'orange sortir par ses articulations! Kazuki pouvait vraiment dire de belles idioties quand il ne savait pas quoi raconter. Comme d'habitude il se tournait au ridicule et le regrettait dès que les mots passaient la barrière de ses lèvres. Il alla chercher son verre, posé sur le bureau et avala d'un trait ce qu'il contenait. Le liquide frais lui fit du bien et lui permit de remmetre ses idées en place, mais il en faudrait beaucoup plus pour digérer l'existence de cette poupée, de ce monde inconnu à ses yeux.


[Voilà ca a mis du temps mais tu connais les raisons! C'est pas hyper long désolé mais je ne sais pas combien de temps je peux squatter le pc de la médiathèque donc comme je dois aussi répondre à Ophrys :/ J'espère que ca ira quand même ]


Dernière édition par Kazuki Minora le Sam 31 Juil - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblood.net/
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Mer 28 Juil - 14:04

- Très bien, je sais donc ou te trouver si l'envie me prend de papoter !

Elle plissa de nouveau les yeux.

- Je n’y suis que très peu.

Faux, archi faux. Maintenant qu’elle avait perdu, son premier combat, qui plus était, elle n’avait plus besoin de s’entraîner … Et resterait donc le plus possible avec son medium… Parce qu’elle avait quelque chose à lui dire encore. Une dernière chose …

Elle ne l’avait vu que peu depuis le combat. Le temps de reprendre des forces … de repasser le pacte … Et elle était partie voir son Créateur, dans l’espace. Ce qu’elle lui avait demandé … c’était fou. Maintenant le temps lui dirait s’il fallait attendre pour lui avouer ou si l’occasion allait se présenter avant … Elle soupira légèrement.

Son comportement n’était pas le bon mais il n’avait pas à parler de lui. A dire qu’il allait le voir. Kazuki allait devenir MEDIUM ! Et s’ils se rencontraient … Stella avait déjà vu deux mediums se rencontrer. Encore, heureusement pour Kazuki qu’il n’était pas une fille !!! Elle n’aurait sans doute pas réagi ainsi … Pas avec la perspective qu’elle puisse l’approcher … Aucune d’elle ne devait s’approcher de son medium … Et un garçon … un garçon, un medium aussi, pouvait peut être lui vouloir du mal …

Et si Riko et Kazuki se retrouvaient face à face, comme il était arrivé avec Angelica, lors d’un combat avec Tsukyo ? Si … si …

Toutes ces suppositions rendaient la vie de la Stellita impossible … Elle ne pourrait pas rester tout le temps avec Riko, et même si c’était le cas, tout pouvait arriver … La petite poupée ne pouvait rien faire contre cela. Et elle s’en voudrait de tout qu’importe les raisons …

Riko … Elle n’avait qu’une envie : monter le rejoindre … Mais encore fallait-il se dépatouiller de Kazuki.


- Est-ce que tu veux quelque chose à boire? Je n'ai pas grand chose, j'allais justement faire quelques courses quand tu es arrivée mais je peux t'offrir un jus de ...

Il s’arrêta brusquement, Stella pencha la tête sur le côté, se demandant ce qu’il voulait dire. Un jus de … de quoi ? Et puis, qu’était-ce, le « jus » ? Apparemment ça se buvait … Boire … Stella n’en avait pas besoin, tout comme manger, mais elle savait qu’elle le pouvait … Alors pourquoi ne pas profiter de ce qu’il avait à lui faire boire .. ?

*Aie confiance*, lui disait une voix dans sa tête.

De plus, que risquait-elle ? La pire chose, c’était de ne pas aimer.


- … Oui.

*S’il te plait*
, lui criait la voix.

Elle avait appris la politesse mais à ressortir … C’était tout de suite plus dur. Le plus difficile était quand même « merci ». Mais aller … un effort …


- S’il …

Elle regardait ses mains, qu’elle entortillait, gênée.

- Tu vis ici depuis longtemps ? demanda-t’elle alors, redevenue sure d’elle, delliant ses mains, oubliant la politesse – et tant pis s’il ne lui donnait pas le jus. Tu … Quel age as-tu ?

Ses yeux essayaient de nouveau de le transpercer, sans raison : c’était son regard qui voulait ça, il était comme ça. Malgré les nombreux essais de Stella, ses yeux semblaient toujours chercher plus loin que ce qu’elle cherchait … plus profond.

Elle voulait savoir s’il était possible que Kazuki et Riko se soient déjà croisés… ou qu’ils se croisent à l’avenir.


[Bien sur ><]

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kazuki Minora

avatar

Messages : 165
Amis/Ennemis : Ma poupée... Peut-être S... / --
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Jeu 29 Juil - 11:20

- … Oui.

Oui?! Elle voulait donc du jus de fruit?! Donc elle pouvait en boire sans être trempée de partout. Décidement l'habit ne faisait vraiment pas le moine.

- S’il …

Tiens? Une formule de politesse en vue? Oui... elle s'était arreté en cours de route, elle avait pourtant si bien commencé! L'hésitation de Stella le fit rire, peut-être était-ce aussi un rire nerveux, il n'aurait su le dire.

- Tu vis ici depuis longtemps ?Tu … Quel age as-tu ?

La poupée avait radicalement changé de sujet face à son malaise. Le sourire de Kazuu' resta sincère car la petite faisait plaisir à voir avec ses hésitations et ses difficultés à dire un simple "s'il te plait". Elle faisait des efforts, c'était en bonne voie.

- Je vis ici depuis un peu moins d'un an. Avant j'habitais avec ma famille mais mon père est... Enfin, ils ne sont plus dans le coin et j'ai décidé de rester ici. C'est mon univers, je n'ai connu que cette ville et je m'y sens chez moi.

Son père... Sa famille... Ils l'avaient tous abandonné finalement, volontairement ou non. Mais il ne pouvait pas les rendre coupable de la situation actuelle, en décidant de rester ici c'était lui qui s'était écarté.
Mais comment aurait-il pu partir? Sa vie était ici, ses amis, même si ils s'éloignaient tous, aspirés par le tourbillon de leur propre vie. En définitive il s'était dirigé droit vers le mur qu'il avait toujourrs essayé d'éviter.Enfin un mur... C'était une image. Ce qu'il fuyait depuis toujours était la solitude. Même si il aimait rester chez lui seul pour se retrouver, il ne supportait pas d'être coupé du monde et avait un incroyable besoin de liens sociaux par moments. Trop de solitude tue la solitude... Le sourire de Kazuu' s'était effacé pour laisser place à un air mélancolique, signe d'un passé perdu à jamais.
Il sortit soudain de ses rêveries, secouant légèrement sa tête. Du jus de fruit! Elle avait accepté! Il prit la direction de la cuisine en reprenant un sourire, certes moins sincère, mais tout aussi rassurant l'esperait-il. Il saisit un verre dans le placard, ouvrit la porte du frigo et versa un peu de liquide dans verre.

*Pas besoin d'en mettre trop, je suppose qu'elle ne peut pas avaler la même quantité que nous, je n'ai pas envie de la rendre malade...*

Il replaça la bouteille dans la porte du frigo et reprit la direction du salon. L'atmosphère s'était détendu d'un bon cran, il se sentait mieux et plus sûr de lui. Il espérait que ça dure encore. En tendant le verre en avant, les yeux fermés pour laisser place à un très large sourire il annonça:

- Voilà! Le jus d'orange de Madame est avancé!


Dernière édition par Kazuki Minora le Lun 2 Aoû - 14:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblood.net/
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Lun 2 Aoû - 11:35

- Je vis ici depuis un peu moins d'un an. Avant j'habitais avec ma famille mais mon père est... Enfin, ils ne sont plus dans le coin et j'ai décidé de rester ici. C'est mon univers, je n'ai connu que cette ville et je m'y sens chez moi.

L’Etoile l’écoutait attentivement, se reconnaissant dans son histoire. Ses paupières se fermèrent à demie, elle adopta un regard fuyant. Si ce n’était pas la première fois, alors c’était peut être la deuxième, mais sûrement pas plus. Stella n’était craintive, douteuse que depuis très peu de temps. Depuis qu’il était devenu la chose la plus importante à SON monde.

Tous deux étaient perdus, loin, très loin … dans leur univers.

Stella ne reprit contact avec la réalité que lorsque, faisant de même, Kazuki bougea. Elle le suivit d’un regard triste, et lorsqu’il fut hors de vue, la poupée secoua la tête, rassemblant ses pensées, ses connaissances.

Ce qu’elle ressentait là … Ce qu’ils avaient ressenti tous les deux … C’était … le manque. La nostalgie. Enfin … C’était ce que Stella avait fait comme analyse. Bien sur elle pouvait bien se tromper, elle qui n’était qu’une poupée …

Mais ne dit-on pas « L’erreur est humaine » ? Alors … Est-ce que se tromper faisait d’elle quelqu’un de plus … humain ?

De nouveau elle secoua la tête : ce n’était pas le moment de penser à cela. Surtout que Kazuki revenait … Et Stella ne voulait pas qu’on la voie comme ça.

Il lui afficha un énorme sourire auquel Stella, amusée, ne put que répondre timidement. Puis elle avança sa main pour prendre le verre.


FLASHBACK

Alors que je volais vers Riko pour le protéger – bien qu'il soit trop tard, et bien que je me sois rendu compte que c'était un piège moins d'une seconde après -, je me sentis fauchée au vol. Une vague de froid m'atteignit et m'arrêta instantanément. Gelée. J'étais … gelée.

C'était vraiment une idiote, à refaire toujours le même coup … Enfin, d'un côté, la glace, c'était son pouvoir; elle n'avait que ça pour me vaincre. Mais j'y étais insensible. Je n'avais qu'à utiliser mes étoiles. Je les appelai mais elles ne vinrent pas à moi. J'essayais de nouveau.

Et je me mis à paniquer. Pourquoi ça ne fonctionnait pas? Pourquoi ne m'aidaient-elles pas? Pourquoi me sentais-je si … à bout de force? Je cédais à cette panique et me mis à regarder autour de moi, du mieux que je pouvais à cause de cette entrave qu'était la glace. C'est alors que je le vis. Il était tout proche de moi, tout tout proche et surtout … gelé, lui aussi.


FIN DU FLASHBACK

Stella revint brusquement à la réalité, paniquée. Elle venait de crier le nom de Riko, malgré elle. Dans ce froid, quelques jours auparavant, elle avait vainement essayé. Est-ce que s’entendre, cette fois,sii clairement, l’avait aidée à se réveillée ?

La petite poupée aperçu Kazuki devant elle et, dans un premier temps, ayant oubliée où elle était, pourquoi, elle paniqua encore plus. Mais très vite son visage lui revint et elle se calma. C’était fini … Tout ce cauchemar … C’était fini … Riko … Il allait bien …

L’Etoile ressentait encore cette sensation de froid dans la main, alors que c’était au même endroit qu’elle avait senti la chaleur en premier, lors de l’emprisonnement. Cette main était légèrement humide : la poupée se l’essuya contre son poncho.

Le verre qu’elle avait tenu précédemment s’était brisé par terre, déversant tout son liquide. La poupée se sentit responsable et appela ses étoiles pour qu’elles essuient premièrement, puis qu’elles récupèrent chaque morceau de verre et que, grâce à leur chaleur, elles le refassent.

Le résultat était plutôt satisfaisant.


- Je suis désolée…

Un filet de voix à peine audible venait de sortir de sa bouche.

Elle saisit le verre que lui tendaient ses étoiles et le serra dans ses mains, désireuse de passer sur l’évènement, de passer sur ses pouvoirs, de passer sur son medium.


- Tu sais …

Elle leva vers lui ses yeux océan.

- Mon Créateur … et mes sœurs … nous aussi … nous avons dû nous séparer. Nous vivions ailleurs nous aussi et nous avons été envoyées sur Terre. Et … c’est vrai … qu’elles me manquent. Et que Uchuu … me manque aussi.

Elle faisait un bel effort pour parler ainsi d’elle, de ses sœurs … Luna … Sa jumelle … A son évocation, Stella ne put s’empêcher de ressentir une grosse brèche au fond d’elle, aussi, instinctivement, sa main se porta à son fragment, à la place du coeur. C’était comme si il s’émiettait … Elle eut une petite grimace, puis ses sourcils se froncèrent, comme si elle allait pleurer. Mais elle en était incapable.

Elle fit de son mieux pour reprendre contenance et continua :


- Ceux qui partent … souffrent aussi. Mais rien ne les empêche de revenir. De même … Ceux qui restent … auront un jour la possibilité de s’en aller. Rien ne nous retient jamais … Nous sommes libres.

Elle le regarda de nouveau.

- Toi et moi … autant que je puisse le voir … nous sommes libres.

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kazuki Minora

avatar

Messages : 165
Amis/Ennemis : Ma poupée... Peut-être S... / --
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Lun 2 Aoû - 16:01

La petite poupée était toujours à la même place quand Kazuki rentra de nouveau dans la pièce. Elle tendit le bras pour saisir le verre que Kazuu' lui tendait et une fois que celle-ci l'avait saisi, il abandonna le verre à sa nouvelle détentrice. Pourtant Stella n'apporta pas le verre à ses lèvres... Elle resta figée, le bras tendu en avant, serrant le verre de sa main. Ses yeux avaient repris cette drôle de teinte qu'elle avait lorsqu'elle semblait perdue dans ses pensées. Qu'avait-il fait de travers? Pourquoi ne bougeait-elle plus ?.. Soudain la main de la poupée se crispa et laissa s'échapper ce qu'elle détenait. Le verre éclata, répandant son contenu sur le sol accompagné de larges morceaux de verre brisé. Au même moment la bouche de Stella s'était ouverte pour laisser échapper un cri, et ce cri avait un nom.. "Riko". Elle l'avait prononcé avec toute la force et la tristesse dont elle semblait capable et au vu de son expression, ce Riko semblait être quelqu'un de très important pour elle.
Elle revint à elle, comme tirée de sa rêverie par son propre cri pour fixer Kazuu' avec un air affolé. Une fraction de seconde plus tard son regard se porta sur les éclats de verre. Elle s'essuya la main sur laquelle avait coulé un peu de jus d'orange puis des étoiles apparurent. Des étoiles brillantes. Kazuki ne savait pas d'ou elles étaient sorties mais c'était le cadet de ses soucis à ce moment précis. Lui qui pensait avoir tout vu, il était bien loin du compte! Les étoiles passèrent sur le liquide et le sol fût immédiatement propre derrière leur passage. Les étoiles se pressèrent ensuite autour des morceaux de verre, les rassemblèrent et se mirent à briller plus intensément. Lorsqu'elles s'écartèrent, le verre était posé la, intact. Elles tendirent le verra à Stella qui le saisi en chuchottant quelque chose qui ressemblait à une excuse. Les yeux de Kazuki étaient rivés sur le verre et lorsqu'ils s'en décrochèrent enfin, les étoiles avaient déjà disparu.


- Tu sais … Mon Créateur … et mes sœurs … nous aussi … nous avons dû nous séparer. Nous vivions ailleurs nous aussi et nous avons été envoyées sur Terre. Et … c’est vrai … qu’elles me manquent. Et que Uchuu … me manque aussi.

Les yeux de Stella fixait Kazuki et il se perdit dans leur profondeur. La main de la poupée se porta à l'endroit de son cœur et ses sourcils se froncèrent légèrement. Une expression de nostalgie de peignit sur son visage. Elle lui parlait d'elle, de ses proches. Il avait conscience que pour elle ça n'étaient pas simple. Parler d'un être perdu n'était pas une simple simple, que 'on soit un homme ou une poupée. Kazuu' se sentit réconforté par les paroles de Stella, ils n'étaient pas si différents au final, réunis par un mal commun.

- Ceux qui partent … souffrent aussi. Mais rien ne les empêche de revenir. De même … Ceux qui restent … auront un jour la possibilité de s’en aller. Rien ne nous retient jamais … Nous sommes libres.

Les yeux de la poupée se relevèrent vers lui...

- Toi et moi … autant que je puisse le voir … nous sommes libres.

Libre? Pouvait-il se dire encore libre après... Après cette nuit?
Le regard de Kazuki se perdit.
Non, il ne pouvait pas être libre, pas après ce qu'il avait fait...
Les flammes semblaient encore danser dans le reflet de ses yeux au fil que ses souvenirs défilaient. Devant lui la poupée s'était effacée pour laisser place à la carcasse d'une voiture en flamme. Le goût du sang régnait de nouveau dans sa bouche, avec ses saveurs métalliques. Et la douleur... La douleur revint à son bras puis à son cœur. Deux douleurs distinctes, l'une physique et l'autre mentale, mais laquelle est la plus profonde?
Kazuki fût tiré de sa rêverie, chassant par la même occasion le goût infâme sur sa langue. Il regarda la poupée avec un sourire de façade.


- Il y a des chaines invisibles qui serrent encore plus les mains que de simples maillons...


Comment pourrait-il leur en vouloir de s'être éloignée de lui après cette nuit la? Les paroles de réconfort n'enlevaient rien au poids qui écrasait chaque jour un peu plus ses épaules. Mais il n'aimait pas repenser à ce passé la, il fallait détourner la conversation, se changer les idées au risque de se perdre en lui même.
Il regarda la poupée à nouveau avec un air rempli de curiosité.


- Sinon... Qu'est-ce que c'était toutes ces étoiles tout à l'heure?


[Comme si ça allait suffire à lui faire oublier tes étoiles! Mouahahah!]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblood.net/
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Mer 4 Aoû - 10:44

[Voilà, désolée d'avoir été un peu longue.
Je t'ai fait une petite explication sur le Créateur des Uchuu no Doru.]

Stella fut surprise de la réaction de Kazuki. Ce n’était pas du tout l’effet escompté. Et il n’en était pas aussi convaincu qu’elle.

- Il y a des chaines invisibles qui serrent encore plus les mains que de simples maillons...

La petite poupée avait ses yeux plongés dans ceux de Kazuki, bien qu’il ne semblât [subjonctif O_O] pas la voir, et il s’en approcha doucement. "Compassion". Le mot était celui-ci.

Elle posa sa main un peu au dessus du genoux de Kazuki, comme on poserait une main sur une épaule, ou une autre main, pour réconforter, et elle mumura.


- Kazuki-kun.

Elle n'avait jamais utilisé ce terme auparavant.

- Tout ira bien, assura-t’elle. Mes étoiles ... Veilleront sur toi ... dorénavant.

Elle eut un demi sourire et ce fut la fin du contact, alors que lui changea radicalement d’air.

- Sinon... Qu'est-ce que c'était toutes ces étoiles tout à l'heure?

La poupée sourit de nouveau, plus naturellement cette fois. Bien sur, ç’avait été immanquable. Et Stella se moqua d’elle-même intérieurement d’avoir pu penser qu’il ne la questionnerait pas là-dessus.

Elle ferma les yeux, prit une profonde inspiration et, de sa main, dessina un arc-en-ciel au dessus de sa tête. Des milliers de petites lumières s’allumèrent puis s’éteignirent en un instant, à la vitesse de sa main. On aurait dit une étoile filante.

Stella rouvrit les yeux et faillit perdre l’équilibre, mais se rattrapa vite. Elle sourit. Ses étoiles … Elles avaient tout donné lors du combat et, maintenant, sentant la détresse de Stella, elles étaient triste tout comme elle. Plusieurs fois, la petite poupée les avaient rassurées, mais elles n’avaient pas pour autant retrouvé leur éclat. Ce devait alors être parce qu’elle était trop faible …


- Je suis Stella … Troisième version, douzième Uchuu no Doru. Je suis l’Etoile.

Elle les appela de nouveau en levant les bras et elles l’entourèrent, la faisant flotter, la faisant briller de mille feux, malgré leur faiblesse. Dévouées, elles faisaient tout leur possible pour Stella. L’Etoile resplendissait.

- Je les contrôle. Je pourrai faire briller des milliers d’étoiles en pleine journée. Elles m’appartiennent, me comprennent … Elles sont une partie de moi, et mes attributs lors des combats.

Alors qu’elle disait cela, certaines d’entre elles luisaient dans ses yeux.

Elle ne put néanmoins faire durer ce merveilleux moment de complémentarité longtemps. Les étoiles tout à coup disparurent, Stella tomba à genoux.


- Je ne me pensais pas si faible, se murmura-t’elle à elle-même, se relevant.

Elle avait perdu et s’en fichait pas mal, elle en était même contente, d’un certain point ; ce qui la gênait, c’était qu’elle ne pourrait plus aller autant dans l’espace … Enfin, après ce qui s’était passé il y a quelques heures, la poupée doutait que son Créateur fût
[deuxième O_O] heureux de la revoir. Surtout si elle n’avait pas de bonnes nouvelles, comme une victoire …

Il faudrait bien se préparer pour y retourner. Psychologiquement surtout. Et peut être même faudrait il à l’Etoile demander à Kiseki de se montrer moins gourmande en énergie au moment où la Stellita se déplacerait …

La poupée prit les devants avant que Kazuki ne pose la question : elle avait parlé de combat, il fallait se justifier.


- Chaque Créateur de poupée veut être supérieur aux autres. C’est pour cela que nous avons été créées … Pour nous battre, pour prouver que notre Créateur était le meilleur. C’est mon cas en tous cas. Après … Certaines ne se souviennent même plus de leur créateur, et n’ont parfois pas de but. Elles se battent pour le plaisir, ou pour retrouver leurs sœurs … Chacune a sa raison … légitime ou non.

La petite grimaça. Bien sur qu’elle s’était battue pour prouver la supériorité de son Créateur … Il avait tant souffert … Il avait tant été rejeté … Cela faisait plus de 30 ans qu’il était là haut … Qu’il vivait seul … Car il avait mis du temps avant de commencer à créer des poupées … Il avait d’abord décidé de se laisser mourir … et n’y était pas parvenu. Car ici, comme il l’avait toujours affirmé, sans que personne ne le croie, il y avait de l’oxygène. On pouvait y vivre sans avoir besoin de manger ni de boire. Il l’avait découvert, oui, et maintenant ? Il ne pouvait plus rentrer. Cette découverte révolutionnaire n’appartenait qu’à lui seul, il en était heureux. Maintenant, comment prouver qu’il était bien plus intelligent que les autres ?

Il avait décidé de prendre des bouts de planètes, facilement destructible, et de s’en faire une statue, à forme humaine, pour se sentir moins seul. Il l’avait taillée, en avait fait une véritable œuvre d’art. La folie le prenant, il avait placé une pierre dans une entaille du corps de la statue, qui devait lui servir de cœur … et la statue prit vie.

Chaque Uchuu no Doru avait été faite ainsi. Elles étaient fruit d’une haine pour les hommes et d’un amour pour les belles choses, d’une folie qui n’avait pas duré longtemps. La haine pour les hommes … En bon père, Uchuu en avait parlé à ses poupées sans leur inculquer forcément ; Stella en avait hérité pourtant … au début. Avant de rencontrer Riko.

La poupée revint à la réalité. Elle était fatiguée … Cela ne lui arrivait que très peu, bien que plus souvent depuis le combat. Mais elle s’en fichait car, ainsi faible, elle pouvait se permettre de dormir près de son medium …

Mais ça lui faisait faire des bêtises tel le trompage d’étage … Stella sourit de nouveau. L’autodérision était il le moyen de s’ouvrir au monde ?

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kazuki Minora

avatar

Messages : 165
Amis/Ennemis : Ma poupée... Peut-être S... / --
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Jeu 5 Aoû - 15:12

La petite poupée sourit à l'annonce de la question de Kazuu'. Se moquait-elle de sa curiosité? Il est vrai qu'il était curieux de nature, un peu trop même... La curiosité est un vilain défaut disait-on, et il avait, à plusieurs reprises, été confronté à ce dicton plus que véridique.
Stella leva la main au dessus de sa tête pour dessiner un arc de cercle. Des centaines de petites lumières suivirent la courbe et disparurent instantanément à la manière d'une étoile filante. Elle perdit cependant pied et tituba légèrement avant de se reprendre avec un léger sourire.


- Je suis Stella … Troisième version, douzième Uchuu no Doru. Je suis l’Etoile.


L'étoile. Stella. Il est vrai que ce nom lui collait à la peau, c'était d'une logique tellement imparable qu'il s'en voulu de ne pas avoir fait la relation avant. La poupée leva les mains de nouveau et les étoiles revinrent, plus brillantes cette fois. Stella rayonnait au milieu de cette poussière étincelante. Elle était belle, heureuse au contact de ses "semblables".

- Je les contrôle. Je pourrai faire briller des milliers d’étoiles en pleine journée. Elles m’appartiennent, me comprennent … Elles sont une partie de moi, et mes attributs lors des combats.

Sa phrase achevée, Stella tomba à genoux, écrasée sous le poids de ses efforts. Elle devait être faible, ou alors la simple apparition de ces étoiles lui demandait beaucoup d'énergie...Elle se releva avant que Kazuu' ai eu le temps de l'aider puis elle marmonna quelque chose qu'il ne pu entendre avant de reprendre rapidement:

- Chaque Créateur de poupée veut être supérieur aux autres. C’est pour cela que nous avons été créées … Pour nous battre, pour prouver que notre Créateur était le meilleur. C’est mon cas en tous cas. Après … Certaines ne se souviennent même plus de leur créateur, et n’ont parfois pas de but. Elles se battent pour le plaisir, ou pour retrouver leurs sœurs … Chacune a sa raison … légitime ou non.

Comme précédemment Stella eu une petite grimace à l'évocation de "Uchuu" et ses yeux repartirent dans le vague.
Le combat était la base de ces poupées, leur vie. Stella l'avait dit elle-même :même celles qui n'avaient pas de but se battaient juste pour le plaisir, ce n'était pas à ses yeux un comportement humain, quoique tout était relatif. Il ne comprenait pas non plus pourquoi Stella se battait pour prouver la supériorité de son créateur... Son père, peur importe. Et pour les autres, pourquoi se battre pour devenir "Alice"? Pourquoi voulaient-elles changer? Elles se battaient pour changer et devenir une autre personne, cela n'avait ni queue ni tête. Et puis quel intérêt y avait-il à être parfait? Cela devait être d'un ennui mortel !
Stella avait l'air fatigué, ses pertes d'équilibres à l'invocation de ses étoiles en étant une preuve incontestable... Il s'approcha donc doucement en tendant les bras et la prit délicatement pour aller l'assoir dans le canapé. Il ne la connaissais toujours pas en fin de compte, il savait très peu de chose sur elle. Dormait-elle? C'était une poupée donc la question se posait. Mais elle éprouvait de la fatigue, ou tout du moins une faiblesse, il fallait donc bien qu'elle se repose ou fasse quelque chose pour y remédier...


- Tu as l'air épuisée, tes pertes d'équilibres sont inquiétantes... Est-ce que c'est le fait d'invoquer tes étoiles il y a quelques secondes qui t'a épuisé?

Kazuu' était inquiet face à la poupée. Il n'avait pas à s'en occuper mais il ne pouvait pas s'empêcher de se sentir responsable d'elle le temps qu'elle fût sous son toit. Si elle venait à faire un malaise ou quelque chose comme ça que ferait-il? Il irait surement voir à l'étage supérieur. Si un ami à elle vivait là-haut, il devait savoir quoi faire pour qu'elle aille mieux. Enfin... Il l'espérait.

- Pourquoi te bats-tu pour prouver la supériorité de ton père? Je veux dire... Tu pourrais choisir de simplement vivre. N'as tu pas envie que ces combats cessent?

_________________


Dernière édition par Kazuki Minora le Mar 10 Aoû - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblood.net/
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Mar 10 Aoû - 14:22

Malgré ce sourire qu'elle venait d'afficher, Stella ne pouvait pas s'empêcher de laisser aller son esprit ailleurs … loin. Combien de fois aujorud'hui ses yeux s'étaient ils perdus? Avant qu'elle n'aille voir son Créateur? Lorsqu'elle était devant lui? En revenant? Et maintenant … Et lorsqu'elle remonterait voir Riko …

Le fait est qu'elle ne vit pas Kazuki s'avancer vers elle et la prendre dans ses bras, mais au moment où il la toucha, elle s'en rendit bien vite compte et son corps entier se raidit. Elle, elle pouvait avoir un contact avec lui, mais il ne pouvait pas, lui, se permettre cela. Pour ce genre de choses il fallait des sentiments, elle en était convaincue, hors ils ne se connaissaient pas, et elle n'appartenait qu'à une personne. Et puis ça lui rappelait Kiseki, quelques jours auparavant. C'était insupportable.

« Laisse ton amour pour Riko te guider. »

De quoi elle se mêlait, bon sang!!! Son regard prit instantanément une couleur foncée à faire frémir, à la pensée de Kiseki et à l'attention de Kazuki; il ne pouvait pas ne pas le noter et cela le dissuaderait sans doute d'autres essais du genre. Elle ne prit pas la peine de garder cet air là très longtemps et ses prunelles reprirent une couleur ordinaire alors qu'il la déposait sur le canapé.

C'était confortable, aucun doute. Bien plus que le mur contre lequel elle s'était appuyée ce fameux jour. Elle avait l'impression que sa « vie » s'était arrêtée ce jour là. Tout la ramenait à cette terrible journée … Mais une nouvelle vie commençait maintenant … Cette vie commencerait lorsqu'elle aurait son nouveau corps … Son corps d'humaine … La poupée soupira. L'aimerait-il? …


- Tu as l'air épuisée, tes pertes d'équilibres sont inquiétantes... Est-ce que c'est le fait d'invoquer tes étoiles il y a quelques secondes qui t'a épuisé?

La poupée soupira et hocha la tête. Il y était presque. Mais elle n'avait pas à expliquer les dessous de l'histoire. Son combat perdu, son énergie qui allait à Kiseki...

Ressentait-elle qu'elle utilisait de l'énergie? Arriverait-elle, là, maintenant, croyant que l'Etoile devrait combattre? Stella ne l'espérait pas. Premièrement, parce qu'elle ne voulait pas la voir. Deuxièmement … S'il fallait combattre, elle le ferait SEULE. Elle avait déjà perdu son honneur. Elle ne voulait pas tomber plus bas que ça. Et puis, elle avait une autre force … Bien plus grande que celle de ces autres poupées ...


- Pourquoi te bats-tu pour prouver la supériorité de ton père? Je veux dire... Tu pourrais choisir de simplement vivre. N'as tu pas envie que ces combats cessent?

L'Etoile releva la tête vers Kazuki.

- Ils ont cessé pour moi.

Tout du moins elle l'espérait.

- Tu ne sais rien ...

« Et je ne dirai rien », c'est ce qu'elle insinuait.

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kazuki Minora

avatar

Messages : 165
Amis/Ennemis : Ma poupée... Peut-être S... / --
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Mar 10 Aoû - 15:04

- Pourquoi te bats-tu pour prouver la supériorité de ton père? Je veux dire... Tu pourrais choisir de simplement vivre. N'as tu pas envie que ces combats cessent?

Stella releva la tête vers Kazzu' et il pu remarquer une lueur de tristesse dans son regard.

- Ils ont cessé pour moi.

Donc tout semblait se passer pour le mieux. Les combats n'existaient plus selon elle et pour elle, c'était plutôt une bonne chose s'il pouvait en juger. Cependant la lueur de tristesse dans les yeux bleus disparut dès qu'elle eut fini sa phrase pour laisser place à une certaine détermination.

- Tu ne sais rien ...


Le ton utilisé ne laissé pas d'échappatoires, pas de possibilités. Bien sûr il ne savait rien. Une poupée venait de débarquer dans son salon en passant par la fenêtre et lui avait claqué l'existence d'un monde inconnu pour lui en pleine figure?. Comment pourrait-il alors savoir? Comment peut-on savoir si quelqu'un ou quelque chose ne nous explique pas ce qu'il faut savoir?
Cette dernière phrase sonnait comme un reproche, cependant le ton employé laissait paraitre une impasse. Il ne savait rien et ce n'est pas aujourd'hui que cela changerait.
Kazuki se leva et alla chercher la télécommande de la télévision. En se rasseyant aux côtés de la poupées, il pressa le bouton de veille et l'écran se teinta de milles couleurs.
Puisque personne ne semblait vouloir répondre à ses questions il ne voyait pas l'utilité d'en poser. Gâcher sa salive ne mènerait qu'à rencontrer un mur silencieux de toute façon, autant l'économiser.
Kazuki ne comprenait pas la poupée. Si elle pouvait être attentionnée et bienveillante par moments, elle savait se montrer glaciale et impénétrable par d'autres. Comment un tel contraste pouvait exister en une seule et même personne ?
A moins qu'une part ne soit que mise en scène... Mais laquelle? Était-ce simplement une personne attentionnée et aimante ou un grand iceberg ?
Si elle pouvait créer les étoiles, ses yeux n'en reflétaient pas la chaleur rassurante.


[Peace and love ma sœur Laughing ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblood.net/
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Mar 10 Aoû - 16:15

Stella ramena les genoux contre sa poitrine, les entoura de ses bras et y enfouit la tête. Kazuki resta silencieux pour sa part. Elle l'entendit se lever puis un sifflement continu perça ses oreilles, vinrent ensuite des voix. Stella connaissait cela : c'était la « télévision ». Uchuu leur avait montré les satellites qui permettaient aux humains de regarder cette boite à images. Il avait spécifié que maintenant, les humains étaient accrocs, à ces écrans comme à tous les autres d'ailleurs, qu'ils ne savaient pas faire sans. Une des soeurs de la poupée avait, un jour, proposé à ce que les Uchuu no Doru les détruise : leur Créateur s'y était formellement opposé. Stella ne se souvenait plus de la raison mais ça avait été comme ça, point à la ligne. Et elles n'avaient pas désobéi.

Stella aimait lire, beaucoup, mais n'aimait pas rester devant cet engin. Il n'avait, pour elle, pas d'intérêt; bien que certaines choses auraient pu lui montrer la vérité de l'humanité. Non, elle, elle voulait stimuler son imagination par la lecture. Les images lui semblaient superflues.

Elle ne bougea donc pas, écoutant les voix à demie. Elle se concentrait sur la respiration calme de Kazuki qui la berçait. Elle était tellement fatiguée …

Elle avait cessé de réfléchir. Elle ne se souciait plus de grand chose. Pourquoi restait-elle là alors que son medium était au dessus? Elle n'en avait aucune idée. Quelque chose la retenait ici. La première chose c'était cette faiblesse, cette fatigue. Elle ne voulait pas que Riko la voie de nouveau ainsi. Se reposer ici … Juste en dessous … Alerte à ce qu'il se passait autour d'elle … C'était un bon compromis.

A mesure que les minutes passaient, la télévision ne devint plus qu'un bruit de fond, de plus en plus imperceptible. -Presque- confortablement installée, la petite poupée sombrait doucement vers le sommeil.

C'était la deuxième fois seulement qu'elle dormirait. La première, quelques jours auparavant, avait été après le combat. Elle s'était endormie tout près de son medium, celui qu'elle aimait le plus au monde. Elle avait lu que les couples dormaient ensemble. Elle était heureuse qu'il l'accepte près de lui. Elle se sentait plus proche moralement de lui. Comme s'il tenait plus à elle … Elle l'espérait.

Durant son assoupissement, la pression exercée par ses bras pour faire tenir ses genoux s'était relâchée, et eux poussaient sur ses bras. Ses pieds glissaient sur le canapé et lorsque l'un d'eux, ayant atteint le vide, y tomba, la petite poupée se réveilla en sursaut.

Elle était toujours chez Kazuki. Elle avait eu la faiblesse de s'endormir chez lui … Et si une autre poupée était arrivée? Il fallait … Il fallait qu'elle fasse quelque chose. Elle ne pouvait pas se permettre une telle inactivité qui lui ferait perdre ses réflexes.

La petite poupée, encore ailleurs, se leva et fit face au canapé. Elle tourna les yeux vers Kazuki et ce fut tout; elle sauta sur le canapé, sur le rebord de la fenêtre puis sur celui de l'étage supérieur. Elle y grimpa, quelque peu maladroite, puis entra dans l'appartement par la fenêtre habituellement entr'ouverte.


- Riko …?

Sa voix semblait désespérée de lui, elle s'en voulut, mais il n'était pas là pour l'entendre. La petite poupée soupira et se mit en quête de ce qu'elle cherchait. Elle se dirigea dans la chambre de Riko et entreprit de tirer l'armoire; elle saisit son journal intime et repoussa le meuble puis refit le chemin à l'envers.

Arrivée de nouveau au rebord du 8ème étage, la poupée sauta directement sur le sol de l'appartement.


- Me revoilà, dit-elle simplement.

Elle était bien ici. Elle n'était pas seule au moins.

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kazuki Minora

avatar

Messages : 165
Amis/Ennemis : Ma poupée... Peut-être S... / --
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Mar 10 Aoû - 23:40

Kazuu' regardait toujours la télévision. Il était décidé à bouder la poupée qui restait assise en silence à ses côtés. Le seul mouvement qu'il capta d'elle fût quand elle remonta ses jambes afin de les coller à son ventre et de les entourer de ses petits bras. Elle aussi, elle avait apparemment décidé de ne plus desserrer les mâchoires.
Peu intéressé par ce qui défilait sur l'écran de verre. Il l'avait allumé pour occuper un silence qu'il voyait venir. Après tout elle ne voulait pas parler, et bien voilà, le silence était là et ... Il était pesant. Et ... gênant... Malgré la télévision. On sentait très bien que cette dernière n'était qu'un prétexte, il suffisait de voir le regard vague de Kazuu' pour le deviner...
Mais il tiendrait bon... Même si il voulait briser le silence, il ne parlerait pas. Elle l'avait cherché et elle méritait le malaise qui s'était installé. Elle savait jeter des froids mais il était celui qui s'efforcerait de les faire perdurer. Autant qu'il le pourrait...
Mais il n'aimait pas les silences pesants... Cela faisait presque cinq minutes qu'ils étaient assis côtes à côtes en silence, ignorant tous deux l'émission que passait devant leurs yeux.
Il allait craquer le premier, il le savait. Il était trop bavard et c'était la une de ses faiblesses. Il n'aimait pas non plus rester sur un conflit et chercherait tôt ou tard à percer l'abcès pour pouvoir recommencer à vivre normalement. En l'occurrence, l'abcès serait percé assez tôt!
Kazuu' tourna la tête vers la poupée, prêt à briser la glace lorsqu'il s'aperçut qu'elle avait les yeux fermés. Elle s'était tout simplement assoupie dans le canapé. Preuve d'une certaine confiance ou d'une simple grande fatigue.
Elle avait l'air sereine, plongée dans l'insouciance de son sommeil.
La, toute la rancune qu'il pouvait éprouver pour la poupée disparut... Pas qu'il en avait beaucoup à son égard, mais elle avait son caractère et il avait été vexé par son refus d'en dire plus... Dans le monde des humains on ne débarquait pas chez les gens pour les traiter d'ignorants.
La jambe de Stella glissa à ce moment la du canapé et ses bras laissèrent échapper la deuxième. Le brusque mouvement involontaire l'avait tiré de son sommeil dans un sursaut de surprise. La poupée se leva brusquement, l'air hagard. Elle se tourna vers Kazuki, le regarda et fila comme une flèche vers la fenêtre, tout en passant sur le canapé. Elle sauta sur le rebord de la fenêtre puis disparut vers l'étage supérieur en un bond agile.
Alors ça allait se terminer comme ca? Elle avait l'air perdue lorsqu'elle s'était éveillée... Avait-elle oublié pourquoi elle était ici, abasourdie par un sommeil trop intense?
Quoiqu'il en soit elle était partie... D'une façon théâtrale et sans s'embarrasser d'un simple adieu.


*Rhaaa! Quel caractère cette poupée!*

Kazuu' se leva pour aller fermer la fenêtre. Il ne souhaitait pas qu'une autre poupée vienne le voir par erreur, il avait eu assez d'émotions pour ce soir et il n'osait admettre que le départ brusque de la poupée, sans même un au revoir, le frustrait.

-Ouvre la porte... Ou la fenêtre à une inconnue, et voilà comment elle te remercie! marmonna t-il.

Lorsqu'il tendit le bras pour attraper le battant de la fenêtre et le refermer, une ombre fusa dans l'appartement et le fit sursauter.

-Qu'est-ce que ?!

Lorsqu'il se retourna pour découvrir ce qui était entré, il découvrit la silhouette maintenant familière de Stella.

- Me revoilà, déclara la poupée d'un ton qui ne laissait place à aucun étonnement.

Évidemment! Quoi de plus logique enfin!..
Kazuki entreprit de retourner dans le canapé et il remarqua que Stella portait une petit livre dans ses mains. Qu'est-ce que ça pouvait bien être? Plus étrange... Si elle tenait un livre cela voulait dire qu'elle savait lire? Après tout, elle savait bien parler... Quand elle le voulait.


- Je pensais que tu étais partie pour de bon et que tu ne reviendrais pas. Tu es allée te chercher un peu de lecture?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblood.net/
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Mer 11 Aoû - 1:20

-Qu'est-ce que ?!

Décidément c'était un signe de ralliement. A une vitesse considérable, Stella atterrit sur le sol de l'appartement, ne laissant pas à Kazuki le temps de l'enfermer dehors, ou pire, de ne pas faire attention et de la blesser.

Le ton léger de sa voix faisait penser à un retour chaleureux, comme si elle était partie lui chercher quelque chose à manger, ou autre chose … Enfin, la situation précédente avait disparue, en tout cas. Suffisait-il de franchir une porte … ou une fenêtre? De faire une nouvelle entrée?


- Je pensais que tu étais partie pour de bon et que tu ne reviendrais pas. Tu es allée te chercher un peu de lecture?


Stella, qui s'était mise en quête d'un coin de pièce contre lequel elle pourrait s'appuyer pour écrire, releva les yeux vers Kazuki.

- Ton accueil me fait chaud au coeur, Kazuki.

Elle repéra un pan de mur duquel elle s'approcha [Stella aime les murs.] et contre lequel elle se laissa glisser.

- J'ai un semblant de politesse, déclara-t'elle alors et, montrant son journal : Disons cela. Le terme "écriture" serait plus juste.

Elle ouvrit le petit journal. Il fallait qu'elle parle de son combat … De son aller-retour dans l'espace … et de cette rencontre avec Kazuki. [C'était déjà écrit en manuscrit, me manque juste le courage quoi.]

Elle leva alors les yeux et eut un demi sourire.

- Je ne te dérange pas j'espère.

Et quand bien même, elle ne bougerait pas. Elle avait pris sa place et s'était mise à écrire.

- Perdre … aurait dû signifier la mort pour moi, dit-elle au bout de quelques instants, à mi voix. Mais les règles ont changé … Maintenant je suis une proie facile pour la plupart des poupées qui n'ont pas perdu. D'ailleurs … Puisqu'à ce jour il n'y a eu que notre combat … Je suis la seule a avoir perdu.

Elle soupira.

- Normalement, je suis sous la protection de celle qui m'a vaincue. C'est paradoxal, non? Mais je ne veux pas d'elle. S'il faut me battre contre quelqu'un de plus puissant, être vaincue de nouveau … Ca sera comme ça. Je me dirais que je n'aurais pas été chanceuse mais j'accepterai ma peine. Après tout … Ce sera sans doute mieux ainsi. Pour le moment je suis simplement trop égoïste pour voir la réalité des choses.

Elle évoquait bien sur Riko par ces mots. Mais pour Kazuki elle parlait sans doute par énigmes …

La petite poupée se mit à chantonner tout bas une musique dont elle écrivait quelques paroles dans son journal intime.

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kazuki Minora

avatar

Messages : 165
Amis/Ennemis : Ma poupée... Peut-être S... / --
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Mer 11 Aoû - 11:47

Stella semblait chercher quelque chose du regard et elle ne desserra les lèvres que lorsqu'elle sembla avoir trouvé ce qu'elle convoitait.

- Ton accueil me fait chaud au cœur, Kazuki.


Kazuu' devinait la une grosse touche d'ironie et cette réplique le fit sourire. Ainsi elle était du style à répondre par l'ironie... Les conversations seraient peut-être plus amusantes qu'il ne le pensait après tout.
Stella alla s'installer contre un mur et se laissa glisser jusqu'à toucher le sol. Elle désigna son livre et ajouta:


- J'ai un semblant de politesse. Disons cela. Le terme "écriture" serait plus juste.

Elle ouvrit le livre et empoigna son stylo. Elle écrivait donc... Un roman? Kazuki en doutais mais bon, tout restait possible avec elle, plus rien ne l'étonnerait.
Stella leva les yeux vers Kazuki, qui la fixait avec un air interrogateur. Un sourire se greffa sur le visage de porcelaine.


- Je ne te dérange pas j'espère.

Kazuu' marmonna quelque chose d'inaudible. Comme si il avait le choix de toute façon. Elle était déjà assise et commençait à écrire, il n'allait pas la mettre à la porte... Fenêtre. La, Stella commença à parler. La question était : à qui parlait-elle? A Kazuu' ou à elle même?

- Perdre … aurait dû signifier la mort pour moi. Mais les règles ont changé … Maintenant je suis une proie facile pour la plupart des poupées qui n'ont pas perdu. D'ailleurs … Puisqu'à ce jour il n'y a eu que notre combat … Je suis la seule a avoir perdu. Normalement, je suis sous la protection de celle qui m'a vaincue. C'est paradoxal, non? Mais je ne veux pas d'elle. S'il faut me battre contre quelqu'un de plus puissant, être vaincue de nouveau … Ça sera comme ça. Je me dirais que je n'aurais pas été chanceuse mais j'accepterai ma peine. Après tout … Ce sera sans doute mieux ainsi. Pour le moment je suis simplement trop égoïste pour voir la réalité des choses.

Elle semblait dicter ce qu'elle écrivait dans le livre, qui serait mieux qualifié par le terme « journal intime ». Même si il s'était promis de ne plus être étonné par les faits et gestes de la poupée, il ne s'attendait tout de même pas à la voir écrire dans un journal intime. Et à dire ce qu'il y figurait à voix haute. Même si ça ne lui était pas directement adressé, il n'en perdrait pas une miette.
Elle avait perdu un combat. Et apparemment la règle était d'être sous la protection de la poupée qui nous battait. C'était à peu près les deux seules choses qu'il pu comprendre. Le reste des révélations n'avaient pas vraiment de sens à ses oreilles. Mais comme elle l'avait dit, il ne savait rien, ce n'était donc pas étonnant qu'il ne comprenne rien à ce charabia.

Kazuu' se désintéressa du monologue de Stella et il regarda l'heure. Avec tout ca, le temps passait et il avait faim... Il se dirigea vers la cuisine dans l'intention de préparer le repas lorsqu'il fit demi-tour pour s'adresser à Stella, un sourire moqueur sur le visage. La poupée, elle avait toujours le nez dans son journal.

- Je te proposerais bien quelques onigiris, cependant je n'ai pas envie que tu renverse tout sur le sol comme pour le jus d'orange... Tu penses pouvoir manger seule?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblood.net/
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Jeu 12 Aoû - 14:57

- Je te proposerais bien quelques onigiris, cependant je n'ai pas envie que tu renverses tout sur le sol comme pour le jus d'orange... Tu penses pouvoir manger seule?

Stella leva les yeux vers Kazuki. Ce regard … cet air moqueur et insolent … Stella fronça les sourcils pour signifier qu'elle n'aimait pas ça, mais ne dit rien.

- Onigiri …

L'Etoile répéta le mot plusieurs fois, soutenant le regard du jeune homme mais divaguant néanmoins un peu.

- Je ne sais pas ce que c'est, déclara-t'elle alors, se levant et posant son journal sur le sol, à défaut de poche. De toute façon, il ne serait jamais assez rapide pour l'attraper, et même si c'était le cas, les étoiles aiguisées de la poupée le dissuaderaient très vite.

La poupée s'approcha et suivit Kazuki dans la cuisine.


- Je ne peux pas dire que manger soit nécessaire aux poupées, du moins pas celles de ma marque. Ni boire. Néanmoins nous pouvons ressentir le goût. Pour ma part je ne mange que pour me faire une idée des aliments …

Elle se tut. « Aucun intérêt », pensa-t'elle.

Elle s'assit sur la table la plus proche, par habitude, et regarda Kazuki faire. Il fallait qu'elle apprenne à cuisiner … sans faire fondre sa main de nouveau.


- Vous autres humainset elle adopta l'air qu'il avait eu moins d'une minute auparavantêtes dépendants de la nourriture. N'est-ce pas là votre plus grande faiblesse?

Elle le regardait alors d'un air supérieur. Elle même était dépendante d'un humain. Mais Uchuu, là haut, était toujours en forme, sans manger, ni boire, ni dormir, et jamais Galactica ne s'était retrouvée à bout de forces, contrairement aux autres Uchuu no Doru. C'était cette planète étrange qui faisaient que les humains étaient dépendants ... Stella rit.

[On dirait une morale de La Fontaine ^^"
Bon sinon c'est court mais là je vois pas ...]

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kazuki Minora

avatar

Messages : 165
Amis/Ennemis : Ma poupée... Peut-être S... / --
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   Lun 20 Sep - 18:31

Stella planta son regard dans le sien et fronça les sourcils. Ainsi elle n'aimait pas qu'on se moque d'elle? Et bien elle ferait mieux de s'y faire parce que tant qu'elle serait sous son toit il ne se gênerait pas, après tout elle ne se gênait pas, elle.

- Onigiri …

L'Etoile semblait perdue dans ses pensées. Le nom de ce plat devait lui évoquer quelque chose pourtant elle reprit:

- Je ne sais pas ce que c'est,

Stella s'était levée et elle entreprit de le suivre, laissant son journal seul sur le sol. Il se demandait quels secrets ce petit livre pouvait bien contenir, mais les faits étaient qu'il n'était pas le plus fort dans cette pièce, lui n'avait aucun pouvoir, ce qui n'était pas le cas de l'Etoile.

- Je ne peux pas dire que manger soit nécessaire aux poupées, du moins pas celles de ma marque. Ni boire. Néanmoins nous pouvons ressentir le goût. Pour ma part je ne mange que pour me faire une idée des aliments …

- Et bien laisse moi te faire découvrir ce goût la.

Kazuki sorti une casserole, du riz, du thon et de la mayonnaise puis commença à préparer le plat. Ce n'était pas bien compliqué, une base de la cuisine japonaise en quelques sortes. Stella s'était installée sur le bord de a table pendant ce temps la, attentive aux faits et gestes du jeune homme.

- Vous autres humains – et elle adopta l'air qu'il avait eu moins d'une minute auparavant – êtes dépendants de la nourriture. N'est-ce pas là votre plus grande faiblesse?

Kazuki laissa échapper un petit rire.

-Dixit la poupée qui vient de s'effondrer dans mon canapé tellement elle est épuisée. Je ne sais pas de quoi mais je suis sûr que tu es également dépendante de quelque chose.

Il aimait la taquiner, et son air offusqué ne faisait que rajouter à son amusement.
Plongeant le riz dans l'eau chaude, il regarda l'heure pour s'assurer de la bonne cuisson. Le thon en man, il entreprit de le découper en petits carrés. L'entreprise terminée, il enduit les dés de thon de mayonnaise et sortit ses moules à onigiris. Il aimait ses moules et prenait plaisir à faire ses boulettes de riz de temps à autre.
Muré dans son silence, il ne prêtait plus vraiment attention à ce qui l'entourait, allant presque jusqu'à oublier la présence de Stella. Cuisiner était pour lui un plaisir, il pouvait s'évader et ne plus penser à ses tracas quotidiens.
Le riz était cuit. Il ne restait plus qu'à l'égoutter et à le mettre dans les moules, nichant le thon mayonnaise en son cœur. Quelques minutes plus tard, 8 triangles de riz trônaient dans une assiette.


- Voilà ! Ce n'est pas bien compliqué en réalité mais bon... Bon appétit en tout cas!

Il attrapa une chaise derrière lui et s'installa à table en distribuant à son invitée. Il ne savait pas vraiment si elle allait aimer, elle devrait pourtant s'en accommoder car le frigidaire du jeune homme ne comptait plus désormais qu'une bouteille de lait sur le point de rendre l'âme et quelques morceaux de chocolat. La corvée de course devenait vraiment une urgence... Qui pouvait bien dire quelle « chose » passerait encore sa fenêtre pour s'inviter à sa table?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oblood.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'univers des Poupées ... Tu y crois, toi?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» Murdo : L'univers est sans limite ...
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non
» Elements de l'univers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♠ Яøzεη MΛιdeη ЯPG √2 ♣ :: { RPG } :: [Les quartiers de Tokyo] :: [Appartement Minora]-
Sauter vers: