♠ Яøzεη MΛιdeη ЯPG √2 ♣

La V2 du forum RPG des Rozen Maiden! Découvrez le 'jeu' de combat ''l'Alice Game'' Devenez une poupée vivante, une Rozen Maiden ou même un humain choisi pour servir une poupée.. accepterez vous le pacte de la rose? Qui deviendra Alice ?
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Ven 26 Fév - 11:39

[Je sais, je sais, ça fait trop genre Semaria et Kanaria mais j'ai trouvé que "Miracle" et "Etoile" ça allait trop bien ensemble, parce qu'une étoile filante ça exauce des voeux... Ca fait des miracles ^^ bref ^^]

Le Alice Game … Il avait commencé, je l’avais senti … Nous l’avions toutes senti … Et j’avais peur … Je ne voulais plus y participer, je voulais … je voulais vivre tranquillement, comme une humaine … Je voulais continuer à aller à la bibliothèque, pour en apprendre plus sur les humains, pour m’en approcher … Je voulais devenir humaine …

Mais lorsqu’on fuit une réalité, elle nous rattrape … Maudit Lapin … Avec son horrible sourire il est venu …
[Yoda est parmi moi xD] M’annonçant que j’avais été choisie pour combattre … « Et si je ne voulais pas ? » avais-je demandé … Il avait sourit encore…

J’étais allée voir Riko … Cela faisait deux semaines que je n’étais pas venue … depuis que je lui avais offert les chocolats…
[voir ici, 4ème entrée] Après cela, me doutant sans doute que mon tour viendrait … Je m’étais entrainée … Ce jour là, je ne l’avais pas laissé parlé … Je lui avais annoncé … Et chaque fois qu’il essayait de dire quelque chose, je lui imposais le silence de mes yeux … Peut-être qu’eux ils reflétaient ma peur … Je lui avais dit que j’avais besoin de lui …

Et nous nous retrouvons là, dans ma N-Field, au jour, à l’heure prévu… Je vais de finir mes recommandations à Riko – « N’interfère pas », « Fais attention à toi », « Fuis si tu te rends compte que l’attaque est trop forte » - sur un ton dont j’étais plutôt fière… Lorsqu’ELLE arriva.

Je regardai mon medium une dernière fois et me sentis toute autre. Ce n’était pas ELLE qui allait me soumettre, surement pas ! Et la perspective d’une défaite devant Riko était inconcevable pour moi. Et s’il me laissait de nouveau toute seule ?


- Je ne peux pas perdre, murmurai-je.

Sans plus aucun regard en arrière, je marchai vers la poupée, pleine d’assurance. Cette .. chose, à l’apparence prétentieuse, il n’était VRAIMENT PAS POSSIBLE qu’elle gagne.


*Idiote*

Je m’arrêtai à bonne distance, ajustai mon poncho, mon chapeau. Je ne dis pas un mot de peur de trembler. Mes yeux la scrutaient, de sorte à voir le moindre mouvement qu’elle ferait.

*Toi … Je vais pas te râter.*

Je ne POUVAIS PAS perdre. Parce qu’il y avait quelque chose … « ce jour là » … j’avais essayé de lui demander mais ça n’était pas sorti de ma bouche…

Je tressaillis. Ce n’était pas le moment de penser à ça.


[Tiens c’est bizarre, en gros c’est HYPER TROP LA MEME CHOSE que mon premier post du combat avec Bara Shisha xD]

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Dim 28 Fév - 3:59

Kiseki venait de quitter Angie et venait de pénétrer dans une N-field. Elle savait qu'elle y trouverait une poupée, elle le sentait et Yokusei était agité. Le Alice Game ayant commencé, elle devrait se battre. Kiseki avait prévenu Angelica et lui avait expliqué tout ce que cela impliquait. Elle lui avait aussi dit qu'en cas de besoin, elle la contacterais par la pensée et ouvrirait une porte afin qu'elle vienne dans la N-field.
D'ailleurs, en passant la porte menant à ce monde, Kiseki fut frappée par la noirceur de ce monde. Il n'y avait rien de visible, excepté une lueur blanche ayant en son centre une ombre grisâtre. S'arrêtant un moment pour réfléchir, Kiseki spécula sur les pouvoirs de celle qu'elle affronterait: le contrôle des ténèbres, ou peut-être de la lumière... Enfin, il n'était pas encore temps de penser à une stratégie quelconque. Il valait mieux trouver la propriétaire de cette N-field.
Se promenant encore un peu, Kiseki finit par tomber sur une poupée blonde, assez petite, aux cheveux courts et aux grands yeux bleus. Elle était vêtue de noir et portait des bottes de la même couleur. Elle se tenait à côté d'un garçon d'environ 17 ans, grand et mince, au physique quelque peu athlétique, aux yeux violine - drôle de couleur, remarqua Kiseki - et aux cheveux châtains. Sans doute le medium de cette poupée au regard déterminé et méprisant. Sans doute aussi pensait-elle qu'elle ne pourrait jamais perdre contre Kiseki. Mais c'était sans compter la détermination de cette dernière et sa double personnalité, qui serait grandement utile en cas de danger. Mais peut-être cette attitude était-elle due à la peur, ou encore à l'excitation. Toujours est-il que Kiseki, regardant l'arrogante poupée dans les yeux tout en ayant l'air aimable, s'avança lentement et dit doucement:

-Bonjour. je me nomme Kiseki, deuxième Hoshizura no Doru et poupée de Mademoiselle Angelica MacDowell. Je suppose que cette N-field vous appartient, chère... cousine - si je puis me permettre. Comment vous nommez-vous?

La voix de Kiseki était posée et son doux regard fixait les deux êtres qui se tenaient en face d'elle. L'humain lui semblait sympathique. D'ailleurs, le simple fait qu'il soit le medium d'une poupée faisait de lui quelqu'un d'agréable aux yeux de Kiseki.
Par respect et par bienséance, Kiseki se tut, attendant que la poupée et l'humain se présentent. Ce faisant, elle lissa sa robe, qui s'était légèrement plissée à sa sortie de chez Angie.


Dernière édition par Kiseki le Mar 13 Juil - 0:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laplace
Le Lapin Blanc
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Mar 2 Mar - 8:25

[HRP]Le combat débutera quand vous le souhaiterez, rien ne presse. Pensez bien à mettre en évidence les attaques que vous utilisez. Je rappelle que vous pouvez fuir ^^' Et attention aux puissantes attaques. En tant que poupées avec médiums, le combat durera et j'indiquerai à chaque post comment j'estime vos réserves d'énergie. Pour vous donner une idée de votre état. Enfin, aux premiers posts peut-être pas ^^'[/HRP]

Un nouveau combat ? Laplace avait comprit que le Alice Game avait débuté, il avait déjà assisté à un combat intéressant, quoi que manquant un peu de puissance. Il n'y avait rien eu d'extraordinaire. Mais là, lorsqu'il arriva dans la N-Field du combat, il sentit immédiatement la puissance des deux poupées, leur détermination, et l'importance de leurs médiums. Elles n'étaient pas comme certaines poupées qui les voient comme des outils. Il y avait des liens forts entre ces poupées et leurs médium. Même si l'une d'entre elle semblai plus "vieille". Laplace sentait la durée d'un pacte, plus il était long, plus le lien était fort. Mais cela ne suffisait pas à contrebalancer totalement un combat, la détermination et la force du médium étaient indispensables pour le déterminer. Seraient-elles assez déterminées pour épuiser totalement leurs médiums avant de s'avouer vaincues ? Ou bien l'une d'elle cédera-t-elle à l'abandon pour protéger ce lien avec son médium ?

Quel que soit l'issu du combat, avec la puissance potentielle des deux poupées, ça promettait.

Il observa les lieux et pu apercevoir Stella, il l'avait déjà rencontré, il la connaissait assez bien, c'était cette poupée qui semblait plus "vieille". Et en face une autre poupée, qu'il ne reconnaissait pas. Il lut en elle la série dont elle était issue et lorsque la poupée parla, le lapin eu confirmation. Il fit apparaitre un petit livre entre ses mains et les pages se tournèrent toutes seules jusqu'au moment où il trouva ce qui l'intéressait. Les informations sur cette poupée. Il lu rapidement et fit de même pour les informations de Stella :


Stella III

Kiseki

Le combat promettait d'être intéressant, réellement. Et dans cet environnement, des ténèbres profond, un néant infini. Seule une lumière au loin, inaccessible. Laplace s'installa sur un fauteuil qu'il avait fait apparaître, à l'écart des deux poupées, il allait observait en silence, comme à son habitude.

[HRP]Je posterai Riko ce soir si tout va bien[/HRP]

_________________
~ Le véritable arbitre du Alice Game ~



En cas de besoin, contacter directement Riko Tsumi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Mer 28 Avr - 10:19

[HJ : apparemment rien ne va ... Je poste, j'en ai marre d'attendre, pis Stella est inactive là, c'est la seule en plus ><]

Je ne pouvais détourner mes yeux de la poupée. Le seul moment d’inattention pouvait m’être fatal, j’en étais consciente. Mais cette poupée, étrangement, semblait douce et je me pris à penser qu’il ne fallait pas se battre. Mais que disais-je ?? J’étais folle. Il fallait se battre, seulement, j’étais bien plus terrifiée que je n’aurai pu l’imaginer.

La poupée ouvrit la bouche et je me raidis instantanément. Qu’allait-elle dire ? Je m’en fichais ! Je voulais que ça commence, et que ça finisse, et VITE ! J’évitais de faire paraître ce que je ressentais. Je ne devais pas inquiéter Riko et, plus encore, je me DEVAIS de prendre confiance en moi. Quel paradoxe, c’était au moment où j’avais le plus besoin d’être sure de moi que je ne l’étais pas. J’étais vraiment une poupée stupide.

Stupide.

Stupide…

STUPIDE POUPEE ARROGANTE.


-Bonjour. Je me nomme Kiseki, deuxième Hoshizura no Doru et poupée de Mademoiselle Dinath Merional. Je suppose que cette N-field vous appartient, chère... cousine - si je puis me permettre. Comment vous nommez-vous?

Je plissai les yeux, imperceptiblement. Je ne savais que faire : lui répondre… ou pas ? Je pensais alors à mon Créateur. Si je me battais, c’était pour lui ! Et non pas pour mon propre bonheur, éphémère, pathétique ! Il fallait que je sois moi même … Il fallait lui répondre … Pour que mon nom … Mon rang … Ce soit l’une des dernières choses qu’elle entende de sa vie.

Après cette remise en question, ça y était, j’étais moi. Je n’avais plus peur. J’avais onze sœurs, onze poupées de l’Univers pour me venger. Et un Créateur qui ferait tout pour que je prenne vie de nouveau. Même si cela supposait l’oubli total pour moi … Ma mort, il fallait le dire … Stella IV, mon nom, Stella, l’Etoile, jamais, jamais ne serait oublié ! Et à chaque renaissance je - elle – serai(t) plus forte… Je n’avais rien à perdre … Si je mourrai, je ne m’en rendrai même pas compte … Mais bien sur fallait il encore que je meure et non, ce n’était pas prévu, je gagnerai contre cette insolente, qui venait dans MA N-Field, qui ne mettait pas au combat sa medium alors que LE MIEN risquait sa VIE en étant ici.

Je devais gagner pour mon Créateur mais néanmoins il était certain que s’il devait arriver quoi que ce soit à Riko elle le paierait cher.

Un semi-sourire narquois s’afficha sur mon visage.


- Stella. Troisième du nom. Douzième poupée de l’Univers.

*Tu n’auras pas plus, espèce de poupée inutile.*


C’était cette haine que je lui portais qui me permettait de tenir debout. Il fallait remettre du bois à ce feu, pour que je puisse me battre … Trêve de bavardage il fallait commencer au plus vite. En FINIR au plus vite. Malgré cette détermination que j’avais je ne pouvais m’empêcher de penser que je serais mieux ailleurs qu’ici, surveillée par cet … odieux lapin, scrutée par mon medium, et par cette poupée …

Stupide. Poupée. Arrongante.


[Bien ... J'espère que ça ira.]

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Mer 28 Avr - 16:18

[HRP: Mon sauveur!!!!Merci beaucoup Stella-san. Vu que mes RP avec Dinath et Suigintou sont en pause (je sais même pas quand et si Dinath reviendra), ça me soulage.]

Kiseki observa la poupée pendant qu’elle parlait. Celle-ci semblait être très tendue. Serait-ce de l’appréhension, de la haine ? Peut importait. Kiseki ne changerait pas quelle que soit l’attitude de la poupée. Non, elle ne changerait pas. Elle avait promis à sa medium de revenir vivante et elle le ferait, quoi qu’il arrive. Il était hors de question qu’elle perde, qu’elle perde sa position, qu’elle déshonore son Père, qu’elle ne puisse rencontrer Rozen. Non, elle ne pouvait pas perdre. Trop de choses li tenaient à cœur pour qu’elle se montre faible.

Puis, alors qu’elle avait fini de se présenter, Kiseki se rendit compte que la poupée hésitait à se présenter à son tour, semblait indécise. Tout d’un coup, son regard changea : il retrouva sa dureté, son arrogance, sa détermination. Elle lut dans ses yeux l’envie de se faire connaître, le désir de tuer aussi. Apparemment, la poupée blonde avait elle aussi ses raisons de se battre, qui avaient autant d’importance pour elle que pour Kiseki.

C’est alors que Kiseki se dit aussi que le fait de se trouver dans un N-Field autre que le sien la désavantageait. Heureusement qu’elle avait analysé son environnement. A présent que le désir de se battre de l’autre poupée se faisait sentir, Kiseki commençait à réfléchir à une stratégie. Mieux valait prendre ses précautions.

Enfin, le regard de Kiseki s’arrêta sur le jeune homme, le medium. Il n’avait pas bougé ni parlé et la poupée semblait vouloir le protéger à tout prix. Même si elle ne lui voulait aucun mal, Kiseki se dit que cette relation entre les deux êtres pouvait l’avantager.

- Stella. Troisième du nom. Douzième poupée de l’Univers.

Ainsi, elle s’appelait Stella III, cette poupée arrogante. Parfait. En analysant son nom et son N-Field, Kiseki pouvait deviner que son pouvoir reposait sur la lumière et/ou les étoiles. Un bouclier serait assez efficace contre des étoiles, mais il fallait réfléchir à une solution au cas où elle contrôlait aussi la lumière. Après quelques secondes de réflexion, Kiseki avait déjà trouvé une solution acceptable. A présent, elle pouvait se lancer dans le combat. D’abord, il fallait tester la puissance de la poupée.


-Stella-san, es-tu prête à te battre pour devenir Alice ? Pour ma part, je pense être prête. Peu importe les sacrifices auxquels je devrais consentir. Je veux revoir mon Père et lui faire honneur. Il voulait offrir Alice à Rozen, qu’il admirait, et je veux être celle qui réalisera son rêve.


En disant cela, Kiseki se mit à regarder Yokusei tournoyer autour de sa tête. Il était déjà prêt au combat, de toute évidence.

Kiseki attendait patiemment la réponse de la dénommée Stella, afin de connaître ses motivations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Ven 14 Mai - 20:40

[1ère manche!]

[Tiens voilà ma Kiseki ♥️]

Nous nous regardions toutes les deux, sans ciller. Nous nous scrutions. Qui de nous deux était la plus forte ? Je ne pouvais pas le dire. J’étais paradoxale : je voulais en finir au plus vite, et en même temps, je voulais ne pas commencer. Ces secondes paraissaient des heures, à moi qui n’avais pas l’habitude de douter, sur un sujet que je pensais être clos : il fallait me battre. Je n’avais pas le choix !

Kiseki paraissait pourtant inoffensive. Déterminée, certes, mais pas méchante. Si elle avait eu d’autre alternative, je suis sure qu’elle n’aurait pas choisi le combat. A moins que ça ne soit qu’une façade …

Je regardai autour de moi. Ma N-Field, je la connaissais. Je savais que dans l’ombre se cachaient des points d’appuis, des refuges. Les avait-elle vus ?

Il est vrai que j’avais l’avantage du terrain mais j’aurai préféré ne pas être ici. J’avais peur que même mon environnement ne se retourne contre moi. Je regardai la lumière au loin … Kiseki voulait-elle l’atteindre, elle aussi ? Non… J’étais folle. J’étais la seule à vouloir savoir ce qu’il y avait là bas. Ca m’appelait. Je ne pensais pas que ça puisse faire la même chose aux autres poupées …

Ainsi rassurée, quelque peu du moins, je me détendis presque et l’écoutai parler. Elle raconta pourquoi elle devrait être Alice. Ca ne m’interessait pas. Nous avions chacune nos raisons et s’il fallait que j’éprouve de la sympathie ou de la compassion parce qu’elle m’avait révélé la sienne, je n’allais surement pas gagner.

Les sentiments… Humains ou non… C’était la pire chose qui pouvait arriver. J’avais, au fond de moi, la preuve de ce que j’avançais. Et ça ne me plaisait pas vu la conjoncture des choses…


- Ne nous éternisons pas, veux-tu ?

Il était temps de tester mes pouvoirs … Par quoi commencer ? « Shooting Star » me paraissait être un bon début : cela ne pouvait pas échouer, c’était rapide, efficace ; mais à usage unique. « Starry Link » … J’étais tellement persuadée que le lien entre Riko et moi était fort que je voulais garder ça comme un coup fatal : « tu t’en es prise à nous, tu le regrettes maintenant, rien ne peut nous séparer. » « Universe », puis … « Stars Shower » ? Serait-ce assez ? Et « Big Bang » … C’était trop dangereux.

Je fermai la main et sentis tous mes doigts, je les sentai bouger, je me rappelai du moment où j’avais ressenti ça la première fois. Grâce à Riko, encore une fois … Qu’allait il m’apprendre à l’avenir ? L’avenir, le futur … Ma vie m’appartenait. Je ne devais pas perdre.

Mes mains allèrent se poser à l’emplacement de mon « cœur », ce qui me faisait vivre en tous cas, et je fermai les yeux le temps de murmurer.


- « Open Fragment » …

Je décollai doucement mes mains et une sphère noirâtre sembla sortir de mon corps. Je la regardai une demie seconde. C’était si noir … J’avais l’impression qu’on m’avait enlever une partie de moi …

Je la lançai sur Kiseki.


[Ma fiche de pouvoir ^^
Si Riko ne se réveille pas j’irai l’embêter … ^^"

édit Stella : Le système de juges est en place!]

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Dim 16 Mai - 23:01

Kiseki sentait parfaitement bien la détermination de Stella à présent. Elle devait penser qu’elle ne pouvait pas perdre, que sa vie était précieuse. Mais Kiseki sentait aussi le trouble dans lequel se trouvait celle-ci : tantôt elle se montrait orgueilleuse, tantôt craintive, ou encore sur la défensive. Et dire que les paroles que Kiseki avaient prononcées n’avaient pas atteint leur but. Elle ne désirait pas s’attirer la sympathie de la poupée de l’Univers, mais seulement connaître ses raisons, savoir pourquoi elle se battait. Elle aurait pu ainsi mieux connaître cette ‘cousine’ avant de combattre et que l’une d’elle ne meure. Elle aurait voulu en savoir plus sur Stella que son nom seul.

Alors qu’elle venait de prendre la parole, Stella semblait réfléchir intensément. Kiseki aurait pu attaquer car,
ainsi plongée dans ses pensées, la poupée aurait réagi tardivement, assez pour être blessée. Mais Kiseki se refusa à attaquer de manière si sournoise. Il n’y avait que Beauty et quelques rares poupées sadiques pour s’abaisser à de telles actions. Non, elle ne devait pas agir comme Beauty, au-dedans d’elle, le souhaitait. Elle devait la retenir le plus longtemps possible, afin d’éviter un carnage. Et puis, elle s’était juré de ne jamais engager elle-même un combat. Non seulement on ne pourrait pas l’accuser d’avoir attaqué en traître, mais en plus, cela lui permettait de connaître les techniques des poupées avant de dévoiler les siennes.

Soudain, Stella était sortie de sa rêverie. Elle porta la main à sa poitrine et Kiseki se prépara à une attaque.
La poupée de l’Univers ferma les yeux et murmura :

- « Open Fragment » …

De l’anglais ? Si elle se souvenait bien, ces paroles signifiaient « A fragment ouvert ». Ainsi, la poupée s’était effectivement décidée à attaquer la première. Mais qu’est-ce que cela pouvait bien vouloir dire ? Impossible de deviner la nature de l’attaque simplement à son nom.

Mais la réponse arriva vite. Stella décolla les mains de sa poitrine et une sphère noire apparut entre ses mains. Kiseki sentit le danger de cette attaque rien qu’en regardant la sphère. Au fond d’elle, Beauty lui hurlait d’éviter tout contact avec cette sphère, de même que Yokusei s’agitait autour d’elle, confirmant ses craintes. En même emps, Kiseki crut voir une ombre passer dans les yeux de Stella. Ce n’était qu’une impression, mais elle était sans doute dûe à son lien télépathique avec Yokusei, qui pouvait percevoir des choses qu’elle ne pouvait pas voir. Cela avait-il un effet sur elle aussi ? Se pouvait-il que cette attaque l’affecte sur le plan psychologique ?

Cependant, il n’était pas temps de rêvasser ; Stella avait lancé la sphère dans sa direction et il fallait trouver un moyen de tester ce pouvoir sans se faire toucher. Comme une bonne distance séparait encore les deux poupées, elle avait le temps de s’adonner à un petit test.

Kiseki se mit à courir vers sa droite, s’élançant vers l’obscurité environnante. Yokusei la guidait vers un endroit où elle ne voyait rien de particulier, mais soudain, il monta dans les airs. Kiseki sauta alors et s’aperçut qu’il y avait une paroi cachée dans l’ombre. Elle s’y agrippa. Décidément, ce N-Field la désavantageait vraiment. Si Yokusei n’était pas là, elle serait perdue.

Merci Yokusei, murmura-t-elle.

Regardant derrière elle, Kiseki vit la sphère continuer son chemin, ne changeant pas de direction pour la suivre. Ainsi, la sphère ne suivait pas sa cible. C’était bon à savoir. A présent, il fallait que Kiseki découvre quel était le pouvoir de la sphère et s’il pouvait atteindre son objectif sans même toucher sa cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Mar 18 Mai - 22:19

[2ème manche !]

J’étais plus que concentrée. A ce moment là, rien ne pouvait m’atteindre. Moralement parlant bien sur. Immobile, je suivais néanmoins des yeux cette sphère, cette part de moi, tout en gardant un regard sur la poupée, dont l’esprit artificiel s’agitait, tournant autour d’elle, si vite qu’on aurait pu croire qu’il allait finir par former un bouclier. Avait-elle déjà attaqué ? Je n’en savais rien…

Et cette idiote de sphère qui la loupait ! J’avais envie de crier ma rage, mais je la contenais, tant bien que mal, je devais rester impassible … et concentrée.

Ma N-Field … Sa noirceur, et mes propres ténèbres … J’étais forte … Cette attaque, c’était la mienne… Je la contrôlais …


*Reviens… Reviens ……. REVIENS !!!*

Ma main, leste auparavant, se referma brusquement, presque d’elle même. Quelque chose en moi savait plus ce que je devais faire que moi même … C’était mon premier combat, moi, si jeune encore … Jeune encore … encore …

*Ne pense pas à lui ! CONCENTRE TOI !!!*

Je pris une inspiration qui ne m’était d’aucune utilité, mais j’avais vu mon Créateur le faire souvent, lors de manœuvres périlleuses sur mes sœurs. Je n’avais pas compris en quoi cela le soulageait mais j’en avais presque pris l’habitude. Cette inspiration me fit reprendre confiance en moi néanmoins, car après cela, mon Créateur parvenait à tout. Il m’avait créée pour réussir … Pour que je prouve au monde qu’il était meilleur … Qu’il avait raison lorsqu’il disait que, dans le système solaire, d’autres planètes sur lesquelles la vie était possible existait … De rage, il avait préféré se venger plutôt que de revenir sur Terre et de leur montrer …

Il me parut mauvais tout d’un coup, mais cette vision ne tarda pas. Comment est-ce quelqu’un de si passionné, de si tendre, qui nous avait donné autant d’amour, pouvait être méchant ? La passion … Quoi que, je le savais, la passion pouvait rendre odieux … Odieuse…

Cette réflexion avait duré moins d’une seconde, et je clignai des yeux pour en sortir. Surtout ne pas se déconcentrer … Où était-elle ? Je l’avais perdue … Mais cette sphère, elle …

Je ramenai encore plus brusquement le poing vers moi ce qui fit changer la sphère de direction.


- Cherche, cherche … Gravity !

Je me sentis ultra légère, et décollai du sol, qui semblait absent, tellement le vide était profond. Sur quoi tenions-nous ? Je ne le savais pas … J’ignorais tellement de choses ! Mais ce que je savais était à peu près suffisant … Je m’interdis un regard en arrière, pour voir si Riko supportait de ne plus rien toucher, et me rappelai rapidement une des choses que nous avions vécu ensemble : lors de notre ballade dans l’espace, il avait eu une peur bleue de mourir, et la même peur de ne rien toucher … Je faillis sourire, mais m’en empêchai. Si il ne parlait pas, c’est qu’il allait bien … Ou qu’il était mort de peur.

Ma bague, si fragile, brillait encore et je me sentis plus rassurée.

Pendant ce temps, à cause de la gravité, toute plateforme était rendue inutilisable, et pour cause : on ne tenait plus dessus. A moins que l’on ne soit dessous, et que, poussé vers le haut, on ne s’y retienne, il était impossible de se cacher encore …

Et pourquoi se cacher, d’ailleurs ?

Je connaissais cette N-Field par cœur… Je n’avançais pas lorsque je la parcourais… Malgré les ténèbres je voyais son ombre…

Pour le moment, je n’avais pas réellement attaqué… J’avais seulement préparé le terrain … Et ce sort que j’avais lancé … Il fallait …


*Touche la … Idiote ! TOUCHE LA !*

J’envoyai de nouveau la sphère vers elle, avec plus de conviction cette fois.

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Mer 19 Mai - 19:16

Kiseki s’était tant souciée d’éviter l’attaque et avait été si stressée par la réaction de Beauty en elle, qu’elle en avait presque oublié la poupée. Erreur qui aurait pu lui être fatale…

« Ne me refais plus jamais ça, Beauty, ou plus jamais tu ne verras le jour » marmonna-t-elle.

«Ce n’est pas ma faute ! Cette attaque était véritablement dangereuse, pour nous deux. Mais, au pire, j’aurais refais surface. Je ne crois pas que cela t’aurais davantage plu » répliqua, ironique, Beauty, en elle.


Peu importait. Apparemment, Stella était tout aussi mal à l’aise et distraite qu’elle. Et, de toute évidence, elle était perdue. Le fait que son attaque n’ait pas affecté Kiseki devait l’avoir troublée, car dans ses gestes, on lisait la frustration. Cette attaque ne pouvait vraisemblablement pas atteindre sa cible à distance, donc elle n’était pas si dangereuse que ça. Beauty était donc une poule mouillée, au fond… Peut-être était-ce son premier combat, comme pour Kiseki. Stella respira profondément et Kiseki fit de même. Elle se sentit soulagée, avait les idées plus claires.

Que faire ? A présent qu’elle était cachée par les ténèbres, Kiseki se demandait ce qu’elle devait faire. Attaquer tout en restant cachée ? Mais elle voulait connaître l’étendue des pouvoirs de la poupée de l’Univers. Attendre ? Ça ne semblait pas être une si mauvaise idée. Après tout, soit son adversaire commettrait une erreur et elle pourrait attaquer sans dévoiler ses pouvoirs, soit Stella attaquerait encore, et alors Kiseki pourrait continuer à analyser les capacités de son adversaire.

Mais, pendant que Kiseki réfléchissait, Stella avait fait la sphère changer de direction. En y regardant de plus près, Kiseki remarqua qu’elle la contrôlait à l’aide de ses mains. Il lui suffirait donc de suivre les mouvements de sa main pour savoir dans quelle direction partirait l’attaque.

- Cherche, cherche … Gravity !

Apparemment, Stella ne pouvait vraiment pas trouver Kiseki. Mais quelle était cette nouvelle attaque ? Le corps de Kiseki se mit à flotter, elle ne put plus se retenir à la paroi. Elle se retrouva debout dans les airs. Stella avait l’air satisfaite, bien que son medium se soit un peu crispé. Il ne devait pas aimer cela. Quand à
Kiseki, cette sensation ne lui déplaisait pas. C’était comme lorsqu’elle créait un plaque de glace pour voler, sauf qu’elle n’avait rien sous les pieds. Rien de troublant, en somme. Pour s’assurer de pouvoir éviter une deuxième attaque et contrattaque par la suite, Kiseki créa une mince couche de glace autour de chacun de ses pieds. En contrôlant la glace, elle pourrait ainsi se mouvoir à son aise.

Stella, ne semblait pas avoir remarqué cela et envoya de nouveau la sphère sur Kiseki. Au dernier moment, afin de se créer une ouverture, Kiseki évita la sphère et se dirigea à toute vitesse vers Stella. Yokusei donna son épée de glace à sa maîtresse et Kiseki frappa de toutes ses forces Stella. Un nuage de fines gouttelettes d’eau se forma autour des deux poupées, duquel Kiseki se hâta de sortir.


-Tu as fait du bon travail, Yokusei, murmura-t-elle à son esprit artificiel.

Restait maintenant à savoir si Stella avait pu parer l’attaque, l’esquiver ou avait été blessée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Dim 6 Juin - 12:27

[3ème manche !]

Froid …Si froid … Je connaissais le froid depuis quelque temps et il m’avait paru agréable, mais là, c’était trop … trop …

J’avais poussé un semi-cri qui jamais n’aurait dû sortir de ma bouche … Je ne devais pas montrer que j’avais été touchée … Et pourtant c’était le cas, malgré la barrière d’étoiles que j’avais réussie à créer le plus vite possible … Mais je n’avais apparemment pas été assez rapide, prise par surprise, et trop peu de mes attributs m’avaient protégés … Néanmoins ça aurait pu être pire …

Mes étoiles allèrent se poser sur moi en une mince couche qui me faisait briller, mais là n’était pas le but. Elles me réchauffaient, empêchaient mes articulations de geler … Mon corps atteint tellement vite une si grande température que de la vapeur, celle de l’eau contenue dans la glace, sembla sortir de mon corps. Malgré un gros coup au moral et un petit physiquement, je ne me laissais pas abattre. J’avais des projets, je venais juste d’y penser… Etait-ce pour cela que j’avais été si distraite ?

Tellement en colère intérieurement que mon attaque n’ait pas touchée sa cible, j’avais dû me calmer par d’autres pensées, mais celles-ci, trop agréables, m’avaient fait subir ce coup… Quelle idiote je faisais. Mais rien n’était encore décidé, non … Ce n’était pas cette petite attaque, qui m’avait à peine ébranlée, qui m’empêcherait de rebondir. Mais Kiseki, attaquant si rapidement, avec de la glace, me faisait un peu plus peur maintenant qu’elle n’avait réussi auparavant.


- « Shooting Star » !

L’armada d’étoiles qui m’entourait fonça en une fraction de secondes sur Kiseki. Cette attaque ne pouvait pas louper, je ne pouvais pas l’utiliser constamment mais elle me permettrait de nous mettre à peu près au même niveau… si ce n’est à la descendre.

Comment gagner contre elle ? Qui semblait si rapide, si sure d’elle qu’elle n’attaquait pas ? Si je gardais ma puissance pour la fin et qu’elle rendait le coup de grâce avant que je n’aie le temps de me montrer ? Je regardai Laplace, qui se délectait de mes doutes, du premier coup que j’avais reçu, puis me concentrai de nouveau sur Kiseki. Je réfléchissais tellement vite ! Au moment où mes yeux revinrent sur ma cible, je vis les étoiles s’écraser contre elle. Avait elle eu le temps de contrer mon attaque rien qu’un peu ?

Quelles attaques me restaient-ils ? Que pouvais-je bien inventer ? Que pouvais-je faire de ma N-Field, de mes étoiles ?


- !!!

Je m’envolai le plus rapidement possible vers Kiseki, et profitai du coup des étoiles pour essayer de nouveau ce qui la plongerait dans la folie. Il fallait que ça marche … Il la fallait …

- « OPEN FRAGMENT » !!!

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.


Dernière édition par Stella III le Lun 14 Juin - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Lun 7 Juin - 1:31

[Au prochain coup, je me lance! Ça me fera un entraînement pour la rentrée. ^^]

Alors qu’elle venait de s’éloigner de Stella, Kiseki entendit sa victime pousser un petit cri. Manifestement, la poupée de l’Univers avait été touchée et souffrait. Mais, bientôt, le nuage de gouttelettes d’eau se transforma en vapeur, preuve que Stella faisait disparaître les effets de l’attaque sur elle. Kiseki aperçut une lueur, et au fur et à mesure que la brume s’évaporait, elle vit plus clairement que Stella était couverte d’étoiles. La vision était sublime. La poupée blonde semblait être une étoile vivante.

Seulement, cela ne suffirait pas pour distraire la Hoshizura no Doru. Elle discernait chez son adversaire une certaine crainte mêlée de colère. La poupée devait s’en vouloir de s’être fait avoir de la sorte. Comprenant que Stella était plus sérieuse que jamais, Kiseki réfléchit rapidement.

La poupée utiliserait sûrement un nouveau pouvoir. Étant donné que la première attaque semblait affecter le mental et le deuxième pouvoir affectait l’environnement des poupées, la troisième attaque consisterait sans doute en une attaque physique. Mieux vaut prévenir que guérir, disait le dicton, et Kiseki y adhérait totalement. Elle allait d’ailleurs s’y conformer tout de suite.

-Protège-moi, murmura-t-elle à Yokusei.

Une épaisse couche de glace la recouvrit, créant une armure autour d’elle. Cela suffirait à la protéger des attaques les plus violentes de son adversaire. Mais, préférant assurer ses arrières, Kiseki guettait une occasion d’utiliser un autre de ses pouvoirs. Profitant d’un moment d’inattention de Stella, elle chuchota :

- Kuchiyose.

Un clone parfait de Kiseki apparut alors. Il était de glace et transparent au début, mais il prit vite des couleurs. Kiseki en profita pour s’éclipser rapidement, se réfugiant dans les ténèbres du N-Field. Apparemment, l’attaque « Gravity » ne faisait plus effet.

Au moment où elle venait de se cacher, Kiseki vit que Stella revenait à elle-même.

- Shooting Star !

Kiseki avait bien fait d’utiliser cette stratégie, quitte à s’affaiblir légèrement, car une nuée d’étoiles foncèrent vers le clone de Kiseki.

Contrôlant le clone par la pensée, Kiseki le fit éviter adroitement la plupart des étoiles – elle-même n’aurait pas pu faire mieux. Il était à peine abîmé et les quelques dégâts qu’il avait subis se matérialisaient sous la forme de vêtements déchirés et de quelques éraflures. Rien qui puisse éveiller les soupçons de Stella, en somme.

D’ailleurs, Stella s’envolait à toute vitesse vers le clone de glace. Elle comptait enchaîner deux attaques du même coup ? Elle serait aussi fatiguée voire plus que Kiseki, à ce rythme.

-Open Fragment !

Encore cette attaque !? Décidément, la poupée de l’Univers l’aimait beaucoup ! Était-ce parce qu’elle était puissante ?

Le clone n’avait pas pu esquiver la dernière attaque. Bien que ce ne soit pas elle-même qui avait encaissé l’attaque, Kiseki se sentait bizarre. Elle était confuse et sentait Beauty s’agiter en elle, comme si elle voulait sortir.

Non, ce n’était pas le moment ! Il fallait se retenir, empêcher Beauty de faire son apparition, de tout détruire. Kiseki ferma les yeux une fraction de seconde puis les rouvrit. Il était temps pour son clone de faire son travail, d’attaquer à son tour.

Elle le fit s’approcher de Stella et, avant que celle-ci n’aie le temps de réagir, elle le liquéfia.

- Prison de glace.

Le clone se transforma en prison. La glace entoura Stella, emprisonnant ses pieds et ses mains. Lentement, Kiseki sentit l’énergie de Stella se déverser en elle, comblant ce qu’elle avait perdu depuis le début du combat. Dans sa prison, Stella s’agitait, cherchait à se libérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Lun 14 Juin - 14:50

[4ème manche!]
[ai fait de mon mieux ~ pour l'anglais je suis pas conditionnée là alors bon .... ^^"]

Shooting Star avait apparemment fonctionné, malgré l’agilité de Kiseki, celle-ci avait été un peu touchée. J’étais assez fière de moi. Alors que la poupée esquivait les dernières attaques, je m’élançai, je la touchais. Enfin…

Je pouvais presque entendre ses pensées, je savais par expérience, à force d’errer dans ma N-Field, que celles-ci deviendraient noires et la blesseraient. Elle était forte physiquement. Le serait-elle psychologiquement ?

Malgré cette confusion, Kiseki s’approcha de moi, plus sûre d’elle que jamais. Je ne savais pas ce que je valais au corps à corps, ça me faisait un peu peur. Mes attaques avaient toujours été utilisées au loin, le temps que mes étoiles prennent de la vitesse, de la force. Si près, je ne savais pas ce que …


- Qu’est-ce que … !?

Je n’eus pas le temps de poursuivre ma réflexion, je vis seulement Kiseki se détériorer, devenant eau et de nouveau glace, m’emprisonnant. J’eus peur avant de me reprendre, très vite. J’étais l’Etoile. La lumière, la chaleur. Elle était la glace. Je n’avais pas besoin de réfléchir.

Mais avant …

Je ne savais pas où elle était, mais le fait que je sentais mon énergie baisser quelque peu signifiait que ce qui m’entourait était lié à elle, qu’elle s’en servait … Lié … Lié …


- Starry Link, murmurai-je.

Je pensai alors à tout ce qui liait mon médium et moi-même, la première fois que nous nous étions vus, la nuit dans mon Sanctuaire, le parc, l’incident, ma réparation, tout ce qui nous liait, toute notre puissance, notre énergie, qui pourrait la blesser. J’étais calme, alerte, elle pouvait bien me prendre de l’énergie, je lui en enlevais bien plus. Je ne sentais pas encore la fatigue, ça, c’était tellement peu par rapport aux heures d’entrainement que je m’étais infligée … Et puis Riko, il était là, il …

Non !!! Il ne fallait pas penser à lui. Il allait bien, je le saurai lorsque ce ne sera plus le cas, je saurai quand arrêter … Mais s’il te plait … tiens le coup … je dois gagner …


- Etoiles !

Je les appelai pour qu’elles puissent faire fondre la glace qui m’entravait, elles le firent instantanément. Mes attaques, les siennes, bien que rapides, étaient puissantes, et je me demandais bien ce que ça donnait, de voir deux étoiles filantes bouger ainsi, presque constamment, dans les ténèbres, créant de la lumière à chaque fois qu’elles lançaient une attaque …

Je n’osai pas un regard en arrière pour regarder Riko. Tout allait bien…

Libérée de ces liens, je m’éloignais néanmoins d’où j’étais. Elle ne pouvait être derrière moi, ça, j’en étais sûre, et c’était une protection pour moi de me retrouver à la distance à laquelle je préférai attaquer. Où était-elle ? Aucune idée, il faisait trop noir. J’avais de quoi illuminer ma N-Field, changer la donne, mais je préférai attendre un peu …

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Ven 16 Juil - 1:24

[Si tu postes le prochain en anglais, je réponds aussi en anglais ^^ Bon, j’adopte la narration à la première personne. C’est mieux.]


Stella avait un peu paniqué lorsque j’avais lancé l’attaque « Prison de glace », mais elle avait vite retrouvé son calme. Elle semblait tout de même surprise de sentir les effets de mon attaque.

- Starry Link, murmura-t-elle.

Avait-elle déjà trouvé une parade à ma prison ? Impossible ! Il était tout à fait impensable que nous nous complétions dans nos pouvoirs ! Je refusai d’y croire. J’étais plus puissante qu’elle, mes pouvoirs étaient plus élaborés ! IMPOSSIBLE !!! Toujours tapie dans l’obscurité, je sentis une douleur immense. Toute l’énergie que j’avais retirée à Stella me fut ôtée à mon tour. Je coupai vite mon lien avec ma prison de glace, mais le mal était fait.

Je me sentais mal, affaiblie et je regrettai ma stupidité. Jamais je n’aurais dû utiliser cette attaque avant d’avoir testé tous les pouvoirs de cette Stella. Je manquais encore d’expérience et d’entraînement, je le savais, mais le Alice Game avait commencé si vite !

Inutile de m’apitoyer davantage ! Je devais vite réfléchir à une autre solution. Parti comme c’était, Stella se libérerait vite et me chercherait. Étant dans sa N-Field, j’étais désavantagée. Je venais à peine de penser cela quand j’entendis la poupée de l’Univers dire :

- Etoiles !

Des étoiles apparurent et firent fondre ma prison. Soudain, je me rendis compte que, pas une seule fois, elle n’avait regardé son medium. Était-ce un manque de confiance ? D’amitié ? Ou bien était-ce simplement qu’elle était inquiète pour lui mais refusait de se laisser perturber pendant le combat ? Après tout, nous étions semblables sur beaucoup de points, ce qui me portait à croire que la dernière explication était la bonne. Je mourrais d’envie de tester ma théorie en attaquant ce jeune homme mais, en même temps, je me refusais à utiliser une telle tactique, si lâche, pour affaiblir une poupée, quelle qu’elle soit.

Que faire, à présent ? Je ne pouvais pas rester tout le temps cachée ! Tôt ou tard, Stella me trouverait et la ruse du clone ne marcherait sans doute pas une deuxième fois. Je réfléchis à la large gamme de pouvoirs que je possédais. Lequel serait le plus approprié ? Vite ! Je devais faire vite.

Stella s’éloignait de là où elle était, signe qu’elle se doutait que je n’étais pas loin. Elle ne lança cependant pas d’attaque, signe qu’elle avait déjà élaboré une stratégie.

Je me décidai enfin pour une nouvelle tactique. Mais, pour cela, j’avais besoin de l’aide de Beauty.

- Je ne compte pas mourir ici, tu sais, me dit-elle.

- Je sais. Moi non plus. C’est pourquoi j’ai besoin que tu m’accordes ta puissance.

- Toi ! Besoin de moi? C’est bien la première fois que tu ne me refoules pas !


- Tu n’auras pas le dessus, mais je te laisserais agir dans une certaine mesure.

- Ça me convient parfaitement, tant que je peux détruire cette poupée.

Ce dialogue intérieur n’avait duré qu’une dizaine de secondes, mais c’était suffisant pour que je sache quoi faire. Je me déplaçai dans la pénombre, m’éloignant de là où j’étais et me plaçant derrière la poupée blonde. Puis, je courus à toute vitesse vers son medium et fis apparaître mon épée. Celle-ci était légèrement rouge et était rattachée à mon poignet par un fin tissu. Tout cela, combiné à ma migraine, prouvait que Beauty m’accordait sa puissance dévastatrice. Je lançai l’épée en direction de l’humain, le ratant volontairement.

Stella m’avait enfin repérée et se dirigeait à toute vitesse vers moi. Quand elle fut à la bonne distance, je criai :

- Lame de glace !

Il était temps ! Stella et l’humain furent pris dans mon immense vague de glace, me protégeant également de leurs éventuelles attaques. J’en profitai pour m’éloigner rapidement et m’engouffrer de nouveau dans les ténèbres de la N-Field. J’étais contente d’avoir réussi mon attaque, mais restait à savoir si elle avait porté ses fruits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riko Tsumi
Propriété de Stella ~
avatar

Messages : 1314
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Dim 18 Juil - 2:21

[Pavé en route... couvrir une page et quelque de RP (et de flood surtout ^^) en un post... si je fais pas un pavé c'est que j'ai un gros soucis d'inspiration ^^']

" Riko. Il a commencé. " Le Alice Game. Le Jeu Mortel.

" Je serai la première à combattre. " Comme si la première nouvelle n'avait pas suffit. Il avait été abattu par celle-ci. Souhaitant simplement se réveiller de ce mauvais rêve. Pourtant, cela ne signifiait pas " Je serais la première à mourir". Mais les chances... elles n'étaient que d'une sur deux... et il détestait les jeux de hasard.. il perdait toujours...
"Malheureux au jeu, heureux en amour" lui disait-on. Le problème c'est qu'il n'avait pas souvent pu se vanter d'être heureux dans l'un ou l'autre de ces domaines. Jusqu'à maintenant. Il aimait Stella. Sans doute pas autant qu'elle ne l'aimait, mais elle était chère à ses yeux. Il l'avait déjà dit après tout, ces poupées, il les appréciait, il les voyait comme des filles, des petites sœurs à protéger. Mais Stella avait une place privilégiée malgré tout ce qu'il pouvait dire. Il avait vécu beaucoup plus de choses avec elle. Mais comment protéger cette "petite sœur" à présent ? Alors qu'elle allait combattre à mort. Il ne pouvait que se donner, "corps et âme", pour lui apporter la puissance nécessaire.

" Demain. Sois là. " Si rapide... imaginez vous dans un animé un instant... Lorsqu'on enfonce un personnage... qu'il reçoit une, puis deux flèches en plein cœur... et s'écroule après la troisième qui l'achève. C'était dans un sens ce qui venait d'arriver à Riko ce jour-là. Il avait senti comme des pieux s'enfonçant dans son cœur, un par un, pour l'amocher... le faire souffrir... et l'achever... Ce n'était pas l'intention de la poupée, il ne lui en voulait pas... il en voulait plutôt à ceux qui avaient inventé ce jeu... et il avait souffert. Tant souffert. Il ne se souvenait pas avoir autant souffert dans sa vie. Il avait déjà eu mal, physiquement... mais cette douleur était bien pire que toutes les blessures qu'il avait subit...
Si rapide...

Si long.... la nuit avait été interminable... une éternité s'était écoulée, une éternité de tourments, de peur, de crainte et de haine... tous les sentiments du "côté obscur de la force"
[Dédicace à Yoda au premier post de Stella ^^] étaient réunis dans son esprit. Une nuit si longue.. et malgré tout si courte. Il aurait voulut que cette nuit dure réellement une éternité. Même s'il ne l'avait pas vue de la nuit, il savait au moins qu'elle était toujours là, quelque part. Alors qu'à partir de maintenant, il ne savait plus ce qui allait advenir. Il ne savait pas si, dans quelques minutes.. heures... jours ? - Combien de temps pouvaient combattre ces poupées ? - Il ne savait pas combien de temps il restait à Stella. A moins peut-être qu'il ne se sacrifie pour elle. Qu'il cache son épuisement lors du combat jusqu'à ce que ce ne soit plus possible... pour qu'elle puisse gagner... Il n'avait pu décider de ce qu'il ferait. Ses parents lui ont-ils offert la plus grande des vertus ? Ou l'a-t-il découverte par lui-même ces derniers mois ? Ou bien avant ? Avait-il le sens du sacrifice, ou serait-il un égoïste... un humain... comme les autres. Après tout, la chose la plus chère aux yeux de tout être vivant, c'est ce qui le qualifie, la vie. Quoi de plus normal que de vouloir la protéger, au détriment des autres. Il avait songé à tout ça cette nuit là, il n'avait jamais autant philosophé de sa vie... jamais il ne s'était posé de questions si profondes sur lui, le monde, la vie elle-même. Comment aurait-il pu se douter qu'un jour, que cette nuit arriverait, que ces questions se poseraient. A des kilomètres de là ses parents ne se doutaient pas une seconde qu'il avait traversé l'espace et qu'il allait peut-être prendre bientôt la plus lourde décision de sa vie. Une question de vie ou de mort.
Mais peut-on parler de vie quand il s'agit d'une poupée ? Ces poupées animées artificiellement par une puissance magique qui simule un cœur ? Non... bien sûr que non... du moins tant qu'on n'apprend pas à voir au delà des apparences et des non-dits. Quoi qu'ai pu affirmer les poupées qu'il avait rencontrées jusque là, il persistait à penser que ce cœur artificiel était capable de sentiments. De sentiments forts. Ce n'était pas un substitut de machine... de générateur... c'était un cœur.. différent physiquement... mais dont la nature était égale à celle d'un être humain. Il le savait assez pour en avoir tenu un entre ses mains. Tout ce qui les rendait différentes d'un être humain n'était que physique, visible. Il fallait simplement voir au delà... être suffisamment aveugle pour voir au delà...


* Mais... créer des poupées pour qu'elles combattent... ils ne voient pas le mal qu'ils font.. ils sont aveugles ? C'est contradictoire... *

Oui... la nuit fut longue...

* Non... ce n'est pas contradictoire... ils ne sont pas assez aveugles justement... ils veulent voir loin au lieu de regarder sous leurs yeux la beauté de ce qu'ils créent... *

Il avait vu Uchuu... cet homme étrange... déconnecté de la réalité... loin du monde humain. Son regard ne lui avait pas laissé voir grand chose. Il ne voulait pas douter de Stella... mais il ne put s'empêcher cette nuit là d'éprouver un peu de haine... non... ce n'était pas si fort... c'était seulement de la colère... et ses réflexions avançant... il partagea sa colère avec une forme de remerciement... pour cette vie qu'il avait envoyé sur terre, et qu'il avait trouvé... ou qui l'avait trouvé... cette petite vie qui avait changé, apprit, s'était dévoilée. Cette petite vie si grande aux yeux du garçon. Cette petite vie qui lui demandait aujourd'hui de "ne pas interférer". Cette petite vie qui s'apprêtait à combattre pour ce créateur contre qui le garçon était en colère.. mais aussi ce créateur qu'il remerciait... et qu'il espérait remercier encore après ce combat...

- Je ne peux pas perdre, murmurait Stella.

Riko ne l'entendit pas. Mais il savait ce qu'elle pensait. Il sentait à travers l'éclat de la bague que la poupée était déterminée. Mais elle lui avait demandé de ne pas interférer. Alors il resta en retrait. Reculant d'un pas pour se mettre à l'abri du combat comme elle le souhaitait. Prêt à fuir selon ses conseils. Même s'il savait qu'il ne pourrait pas l'abandonner, pas une fois de plus. Il resterait jusqu'au bout. Il se rapprochait de la lueur, sembla voir un peu de luminosité dans cette obscurité, même s'il tournait le dos à la lumière. Pourtant cette lumière n'était qu'une impression. Il le comprit en reculant bien trop loin sans que la lumière ne s'amplifie. Il se retourna, constata la distance inchangée et fit plusieurs pas pour se rapprocher de Stella et apercevoir son adversaire qui venait d'arriver.


-Bonjour. je me nomme Kiseki, deuxième Hoshizura no Doru et poupée de Mademoiselle Angelica MacDowell. Je suppose que cette N-field vous appartient, chère... cousine - si je puis me permettre. Comment vous nommez-vous?

[Hmm... ça me pose un souci cette médium d'un point de vue RP. S'il a quitté Angelica la veille alors que celle-ci n'avait que Ketsueki... [...] J'ai lu le RP de pacte entre les deux. Deux jours après la première rencontre de Riko... donc la veille du combat... le soir où Riko s'est posé tant de questions.. faudra le prendre en compte dans le RP du lycée. Qu'elle rentre bien chez elle à un moment ^^ Et ça va donner matière à RP quand Angie va savoir contre qui s'est battue sa poupée...]

"Poupée de Mademoiselle Angelica MacDowell. " Impossible ! C'était impossible ! Elle n'avait qu'une bague la veille, le pacte était avec une poupée masculine ! Comment se pouvait-il que... Après tout... ce détail de poupée masculine était si étrange... aurait-elle simplement menti ? Elle l'avait manipulé pour... pour quoi d'ailleurs ? Pour le voir dans cet "état" avant même de connaître le résultat du combat ? Et le regard de Stella ? Aurait-il mal conclut ? Savait-elle alors que cette médium était celle de son adversaire ?
Non ! Il était devenue si solitaire... il s'était enfin ouvert. Il avait une raison de retourner en cours. Une amie... il avait retrouvé une certaine joie de vivre - malgré les contraintes comme le réveil bien trop tôt le matin - et tout ceci s'écroulait ici ? Le Alice Game. Le combat de Stella. La manipulation de cette élève parfaite. La défaite peut-être de sa poupée ? Ce jeu devait-il être si cruel ? Avait-il si mal interprété le rôle des médiums ? Ou cette fille était-elle une exception... ayant caché son jeu en jouant l'innocente, en posant des questions dont elle connaissait les réponses.
Non, il devait y avoir une erreur. Elle semblait si sincère... mais le combat était imminent. Il était déconcentré au moment le plus important. Ce devait être son but. Comment pouvait-il en vouloir tant à une personne qu'il avait considérée comme une amie ? Ce monde de poupée était si noir... si sombre...
Aussi sombre que la N-Field de Stella. Cette obscurité dans laquelle le combat débutait. Il n'avait pas entendu le court échange verbal des poupées qui avait suivit la présentation de Kiseki. Il reprit juste ses esprits au moment où Stella engageait les hostilités :


- « Open Fragment » …

Et le combat débuta. Dans ce lieu intemporel. Le temps semblait arrêté, figé alors que les poupées se combattaient avec hargne.

- Gravity !

Ce sort ne le gêna aucunement. Enfin, il fut un peu surpris mais son voyage dans l'espace l'avait largement rodé.

Et le combat continua. Le jeune homme se contenta d'observer - il ne pouvait pas faire grand chose de plus - esquissant de petites grimaces, à fond dans le combat. Il inspirait un grand coup, les yeux grands ouverts, quand sa poupée était en danger. Craignant le pire. Il soupirait soulagé, de la voir entière. Et il sentait son énergie se vider doucement, la bague luisant d'un éclat qu'il n'avait vu qu'au premier jour du pacte. Mais cet éclat se ternit soudain lorsque :


- Prison de glace.

Tandis que la poupée perdait son énergie. Riko voyait la bague perdre son éclat, impuissant, incapable de faire quoi que ce soit pour sauver son étoile. Il la regardait enfermée, il ressentait à travers elle et à travers cette vision, ce sentiment d'emprisonnement, il se sentait coincé. Elle ne pouvait pas bouger, lui ne pouvait pas l'aider. Il était là, comme enchainé, obligé de voir sa poupée se vider de ses forces. Était-ce déjà la fin du combat ? Il avait pourtant encore de la force, il pouvait l'aider... il voulait l'aider... il sentit un picotement dans ses yeux... c'était la fin ? Les larmes de la veille allaient-elles couler à nouveau ?

* Non ! *

C'était sa propre voix. En cœur avec celle de la poupée. C'était dans son esprit. C'était ce lien qui se renforçait. Alors qu'il pensait la prison impénétrable, il sentit son énergie se déverser de nouveau dans la poupée.

- Etoiles !

La prison disparut peu à peu alors que l'étoile s'illuminait d'un éclat aussi puissant que la bague du médium. Mais c'était une victoire sombre car Riko sentit la fatigue l'atteindre, finalement.
[Mode Laplace]Et la poupée adverse semblait elle aussi "tirer la tronche". Stella ne devait pas non plus être au mieux de sa forme après ça. Malgré l'énergie que son médium venait de lui donner, le corps de la poupée avait subit des dégâts qui ne pouvaient être compenser par l'énergie du médium, seul un repos suffirait à réparer les dégâts. Les poupées étaient comme des piles usées. Il fallait qu'elles se rechargent. Mais les médiums ne pouvaient pas fournir assez sans se tuer. Elles disposent d'une capacité bien trop grande. Mais de toute manière, les dégâts du combat avaient usé ces réservoirs, diminué les capacités. Heureusement pour les médiums dans un sens.[/Mode Laplace]
Comme s'il venait se passer une journée entière en cours, il n'avait qu'une envie : Aller dormir. Enfin, disons plutôt qu'il aurait eut cette envie s'il avait passé la journée en cours. Mais là, il était en plein combat et même s'il était moins éveillé qu'au début, il n'avait pas la moindre envie de dormir.
Mais, alors qu'il s'était contenté d'observer, il fut bientôt mêlé au combat. Il aperçu Kiseki qui lui accordait un regard étrange, désintéressé de Stella. Qu'avait-elle en tête, qu'allait-elle f... !


- Ah !

Des réflexes. Il en avait. Assez pour esquiver cette attaque ? Peut-être... mais là il flottait dans l'air ! Rien ! Il ne pouvait rien faire ! Il vit "sa vie défiler devant ses yeux" comme le disent les gens. Alors qu'en fait il n'avait vu que du blanc... et le vide.. un vide qu'il n'avait pas vu auparavant. Même dans cette N-Field... même sans cette lumière, l'obscurité de ce lieu était plus chaleureux que le vide qu'il venait d'apercevoir. Et il sentit ses cheveux frémir lorsque l'épée passa prêt de lui. Il rouvrit les yeux. Il voyait encore ce blanc... qui s'effaça doucement pour laisser le garçon apercevoir la poupée adverse qui lançait un nouveau sort visant cette fois Stella... et lui ! La vague atteint d'abord l'étoile, puis elle continua jusqu'au médium. Le garçon sentit un froid d'enfer traverser son corps. Il vit alors une silhouette noire. Avec de longs cheveux.. et une faux... La Faucheuse venait chercher son âme ? Il était finalement... mort ? Il était prêt à l'accepter... tous ce qu'il souhaitait en revanche, c'était que Stella ait pu s'en sortir. S'il avait pu lui donner l'énergie qui lui restait avant de s'atteindre. Il ne savait pas ce qu'il venait d'arriver.. s'il avait agit, s'il était mort sur le coup... ses questions de sacrifices avaient-elles finalement étaient inutiles ? Étaient-ils morts tous les deux ?
Et soudain, il entendit la silhouette s'exclamer :


- Enfin je vais voir la couleur de ton sang !

Les yeux du garçon s'écarquillèrent au possible alors qu'il s'exclamait à son tour :

- Sofia ?!

La silhouette se dévoila. C'était bien cette russe qu'il avait connue avant de venir au Japon. Il faisait froid. Il était revenu en Russie donc ? Non, c'était la fatigue, mêlée au froid et à son imagination. Une vision, un bout de chaleur dans ce froid. L'espoir qui résistait dans ce froid trop sombre...

- Je meurs d'envie de voir ton sang tu sais... mais si tu restes congelé ici je pourrais jamais le voir. Et puis tu dois me présenter ton ami... tu me l'a promis...

Le délire lié à la fatigue s'estompa et il retrouva ses esprits et, avant même de chercher à faire quoi que ce soit, il concentra ses efforts dans la bague, il cherchait à donner tous ce qu'il pouvait à sa poupée, pour qu'elle puisse sortir de là. Il avait une promesse à tenir mais... cette vision lui avait surtout rappelé l'importance de l'amitié.. de l'amour.. de la vie des êtres qui lui sont chers. Il avait finalement choisit le sacrifice. Et au fur et à mesure qu'il déversait son énergie, le froid semblait de moins en moins le déranger...

[Je peux pas continuer sans vos réponses... mais Riko ne meurt pas je vous rassure.. j'ai une idée derrière la tête Razz Qui s'appliquera selon vos actions...
Bon... 3 heures d'écriture... 'fiou ! Allez je vais supprimer votre flood ^^

PS : Mise ne page longue... ptète des erreurs (couleur ou autre..)
Et j'ai pas couvert tous le combat en détail... désolé mais en tant que médium je pouvais pas vraiment dire grand chose.. et puis là je viens de vider mon inspiration... faut que je me recharge ^^ Ouais je sais.. j'aurais pas ce souci si j'avais répondu quand c'était mon tour.. désolé... Et si vous voulez pas me pardonner... je pourrais au moins me pardonner... Dieu pardonne tout Very Happy]

_________________


Riko Tsumi

Mais aussi : Laplace

! Partisan du zutisme !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Dim 18 Juil - 18:45

5ème manche!
[Merci d'avoir fait attention à Yoda, j'me sentais seule du manque de réaction de Kiseki xD
Bon et puis si Laplace a dit que Stella est fatiguée alors Stella, docile, est donc fatiguée.
Et puis je pardonne mon coeur. ♥

Kiseki : OH LE COUP BAS !!! =O ]

Je souffrais … Mais Kiseki aussi. Le lien étoilé qui nous liait, Riko et moi, l'avait blessée bien plus que je ne l'avais imaginé. Et c'était TANT PIS POUR SA GUEULE!!![Oups, ça m'a échappé.] Elle s'en échappa et retourna se cacher. Lâche … Voilà ce qu'elle était.

Moi, je me sortais de son horrible piège. Ce qui était bon à savoir, c'était que mes étoiles jouaient le rôle du feu contre sa glace … N éanmoins, « jouer avec le feu » me faisait perdre de l'énergie … Mais peu importe car à elle aussi. Je n'osais même pas penser à l'état dans lequel devait se trouer son medium en ce moment …

Son medium …

Mais Riko était à l'épreuve de tout. J'avais confiance en lui, je savais qu'il était capable de bien plus … Ou bien c'était ce que je pensais de lui et j'avais tord …?


*Non.*

Cette option écartée, je me remis à chercher la lâche qui se cachait là. Qui se cachait … Plus pour bien longtemps. Mes yeux tiquèrent lorsque je vis quelque chose sur le côté.

*NON!*

UNE LACHE !!! UNE LACHE QUI S'EN PRENAIT A RIKO, ALORS QU'IL N'AVAIT RIEN A VOIR AVEC CETTE HISTOIRE !!!!

- TU N'ES QU'UNE …!

Alors que je volais vers Riko pour le protéger – bien qu'il soit trop tard, et bien que je me sois rendu compte que c'était un piège moins d'une seconde après -, je me sentis fauchée au vol. Une vague de froid m'atteignit et m'arrêta instantanément. Gelée. J'étais … gelée.

C'était vraiment une idiote, à refaire toujours le même coup … Enfin, d'un côté, la glace, c'était son pouvoir; elle n'avait que ça pour me vaincre. Mais j'y étais insensible. Je n'avais qu'à utiliser mes étoiles. Je les appelai mais elles ne vinrent pas à moi. J'essayais de nouveau.

Et je me mis à paniquer. Pourquoi ça ne fonctionnait pas? Pourquoi ne m'aidaient-elles pas? Pourquoi me sentais-je si … à bout de force? Je cédais à cette panique et me mis à regarder autour de moi, du mieux que je pouvais à cause de cette entrave qu'était la glace. C'est alors que je le vis. Il était tout proche de moi, tout tout proche et surtout … gelé, lui aussi.


*ESPECE DE … LACHE !!!*

J'avais envie de l'insulter, de l'agresser. De la tuer, cette pourriture! Qui ne mettait même pas SA medium au combat ! Je ne pouvais pas dire qu'elle avait eu raison. Avoir Riko près de moi … Ca me donnait bien plus de force que je n'en avais … L'avoir ici … pouvoir … toucher … sa … main …..

Car ma main droite, celle à laquelle se trouvait ma bague – notre bague – était brulante, je la sentais bouger. C'était de là dont sortait ma principale source d'énergie ...

La glace fondait à cet endroit, le diamètre du trou s'agrandissait. Ma main .. Elle n'était plus qu'à quelques centimètres …

Je tendais le bras le plus que je pouvais, collant mon corps contre la glace. Le froid était horrible mais la chaleur qui m'atteindrait lorsque je pourrais attraper la main de Riko estomperait cette sensation … Il … ne fallait plus … que quelques … centimètres!

Mes doigts bougeaient perpétuellement, libérés maintenant. Toute ma chaleur était concentrée dans ma main, essayant encore et toujours de bruler plus loin, mais Riko et moi étions toujours prisonniers. Et cette misérable distance qui nous séparait …!

Le bout de mon doigt, enfin, toucha quelque chose. Quelque chose plus chaud que de la glace, mais pas à température ambiante. Les poupées pouvaient survivre au froid, pas les humains ! Je devais faire vite …


*Prends ma main … Attrape la … Je t'en prie …!*

Il m'était impossible de voir dans quel état il était … Fermait-il les yeux? Était il encore conscient? L'énergie que je recevais le prouvait effectivement .. C'était quelque chose que je n'avais jamais encore ressenti … C'était si fort … Si fort … comme si … il nous croyait perdu …

- Non!

Mon cri me revint; il ne pouvait pas m'entendre. Dans un trop plein de désespoir, je tendais mon bras à l'en arracher et saisit sa main. J'y glissai mes doigts.

- Étoiles!

Elles vinrent enfin, mes étoiles, mes amies, pour m'aider à échapper de cette prison glacée. Elles venaient, doucement mais surement. Quant à moi, reliée maintenant physiquement à Riko, je faisais fondre la glace bien plus facilement. Enfin, « facilement » … Ce n'était pas le mot. Malgré ce qu'il me donnait, j'étais si fatiguée …

Je me sentis enfin libre, même si encore dans la glace. Je m'y mouvais maintenant et me rapprochai de Riko. Il fallait le sortir de là, il risquait l'hypothermie …

Au bout de quelques instants, des secondes, des minutes bien trop longues, nous parvînmes à sortir. Je grelottais, Riko aussi. Riko …

Visiblement à bout de force, j'étais à genoux à côté de son corps allongé, et le tenais dans mes bras, contre moi, le soutenant du mieux que je pouvais. Ce corps de gamine était insupportable. Il ne me permettait même pas de mettre mon medium à l'abri. J'étais attentive à chaque mouvement sur son visage, chaque grimace. Il était exténué. Il venait de tout donner. Tout donner pour me sortir de là … Pour que je l'aide ensuite … Mais il n'y avait plus rien pour détruire cette poupée.

Je regardais ma bague, dont la lueur était grande encore, mais pas assez.

Je haïssais Kiseki. Se rendait-elle compte qu'elle était … qu'elle était … Contre les règles du Alice Game!?


- LAPLACE !!!

C'était ça la solution … La disqualifier !

- LAPLACE, SI LES COMBATS ONT LIEU DANS LES N-FIELD, C'EST POUR QUE LES HUMAINS NE SOIENT PAS TOUCHÉS, NON???

Je priais pour avoir raison, toujours collée à Riko. Ma plus grande faiblesse était dévoilée. Et alors? J'avais perdu de toute manière. Sauf si j'arrivais à prouver qu'elle avait triché.

- ET TOI, ESPECE DE LACHE!

Je m'époumonais. Il ne me restait que ça.

- TU OSES ATTAQUER MON MEDIUM ALORS QUE TU N'AMENES MEME PAS LA TIENNE ICI !!!!

Ma main serra celle de Riko, si fort que j'en eus mal.

- ET TU RESTES TAPIE DANS L'OMBRE! FIREWORKS!!!

La N-Field s'éclaira instantanément, m'aveuglant quelques secondes, l'aveuglant elle aussi. Je n'avais rien à craindre durant ce laps de temps infime. Et elle apparut, la traitresse, la garce. Elle n'était pas si loin en plus. Ou était-ce l'infinité de ma N-Field qui me faisait penser cela?

J'étais dans une colère folle, je tremblais de rage. J'avais réchauffé Riko et n'avait plus qu'une envie maintenant : sauter sur cette *bip*
[Excusez moi, mais les insultes « gentilles » je les toutes écoulées.] et lui faire la peau.

*Big Bang. Big Bang. Big Bang. Big Bang. Big Bang. Big Bang. Big Bang. Big Bang. Big Bang.*

C'était insensé, fou. Riko y laisserait sa vie. Moi aussi.

- Je t'en supplie, murmurai-je à Riko, la voix pleine d'amour et de haine, je t'en supplie, dis-moi …

Me dire quoi? Que je pouvais continuer? Son action suicide des quelques minutes précédentes prouvait qu'il en était bien capable. Mourir pour moi … C'était inutile … Puisque je ne vivais que pour lui

Plus rien ne m'importait. Le Alice Game … Bien sur que je voulais gagner ce combat, il était engagé, et puis il fallait montrer à cette idiote qu'elle avait fait une bêtise, qu'elle était faible, mais je ne voulais plus me battre …

Je me tus.

Et maintenant … Que faire? Elle pouvait très bien attaquer. Avais-je seulement de quoi me … nous protéger?

L'envie de continuer le combat brulait comme un feu ardent au fond de moi. Mais Riko … Riko, allongé près de moi … A qui je prenais de l'énergie exprès pour voir cette poupée machiavélique, sans pouvoir l'attaquer …

Ma vie ne m'importait pas. Je pouvais me jeter dans la gueule du loup. Mais lui … Lui …

Briser le pacte ? … Non, c'était trop dur … Rien qu'y penser … Pourquoi je le ferais? Juste pour détruire cette poupée et mourir après? Juste pour servir mon honneur? Qu'arriverait-il si je perdais, simplement? Mourrais-je quand même?

Je regardai Riko. Tout ça … Le Alice Game … Les combats … Ca n'avait aucun sens … Ce pour quoi je me battais … Ce que voulait mon Créateur … Tout cela n'était qu'un tissu d'incohérence … Alors que j'avais devant moi la raison pour laquelle je devais être pacifiste … Me préserver … pour le voir vivre encore … le voir sourire encore …

Briser le pacte …


- Non …

Quelle égoïste j'étais … De l'amour, vraiment? Ou bien une haine indicible?

La seule chose que je voulais, il ne me la donnait pas. Mais était-ce vraiment une raison pour intenter à sa vie? Qu'est-ce qui m'importait le plus, au juste? Son amour ou son bonheur?

Ce n'est pas le moment de penser à cela et j'en suis consciente. Je devais vraiment ne plus en avoir rien à foutre.


[Non, je ne suis pas d'accord, ceci n'est pas du hors sujet.
Ou ... enfin si, mais infime.]

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Lun 19 Juil - 2:52

[Désolée pour Yoda. En lisant ton RP, ça m’a fait rire, mais j’ai oublié d’en faire mention dans ma réponse. Gomen ! Pour le coup bas, c’est ma spécialité ! Je trouve l’inspiration dans ma barre de nougat antillais ^^ Bon, à moi la gloire de la bonté de cœur !! ^^]


Cette fois, j’avais usé beaucoup d’énergie, mais il m’en restait tout de même assez pour porter le coup de grâce. Même à distance, Angie m’avait procuré assez d’énergie jusqu’à maintenant. Mais je refusais de lui en retirer davantage. Je devais utiliser la mienne uniquement. La fatigue et la douleur de la précédente attaque de Stella n’arrangeaient pas les choses. Je devais en finir et vite, tant que mon adversaire était toujours prisonnière de la glace.

J’éprouvais cependant des remords quant à mon attitude, quelques instants plus tôt. Et moi qui avais toujours refusé d’impliquer un medium, quel qu’il soit. Et voilà qu’aujourd’hui, je m’en étais prise à un humain. Comment en étais-je arrivé là ?

*C’était nécessaire !* me fit Beauty.

*C’était donc toi ! Toi qui as volontairement impliqué l’humain dans tout cela !*

*Oui ! Si je ne l’avais pas touché, il aurait sûrement protégé la poupée ou contre-attaqué ! Voulais-tu perdre maintenant et mourir ?!*

*Non, admis-je, mais je ne veux pas gagner à ce prix. Je vais changer cela tout de suite.*

*Tu es bien naïve, ma chère ! Dès que tu les aideras, ils te tueront !*

*Ça m’est égal ! Je préfère mourir plutôt que de tuer un humain.*

J’allais quitter ma cachette quand j’entendis la poupée de l’Univers, qui s’était libérée et avait également libéré son medium. Les deux grelottaient mais le garçon semblait extrêmement faible. Avait-il usé toute son énergie pour aider sa poupée ? C’était fort probable. Après tout, si Stella avait réussi à se sortir de la glace, cela signifiait que le jeune homme l’avait grandement aidée.

Cependant, la poupée de l’Univers elle-même semblait à bout de force. Elle était agenouillée à ses côtés, le tenant dans ses bras. Sur son visage se lisait la détresse, l’impuissance… et la haine. Oui, elle me haïssait parce que j’avais attaqué son medium, et moi je maudissais Beauty qui m’avait manipulée sans que je m’en aperçoive.

- LAPLACE !!! LAPLACE, SI LES COMBATS ONT LIEU DANS LES N-FIELD, C'EST POUR QUE LES HUMAINS NE SOIENT PAS TOUCHÉS, NON???

Cherchait-elle à me disqualifier ? Je n’osai pas regarder Laplace. Il me connaissait. Savait que je n’avais pas agi de mon plein gré, que j’avais été manipulée. C’était Beauty qui avait agi, pas moi ! Je voulais le crier, prouver mon innocence, mais que faire ? Si je le disais, Stella refuserait de me croire.

- ET TOI, ESPÈCE DE LÂCHE!

Oui, lâche, c’est ce que je suis. C’était la meilleure façon de qualifier l’acte de Beauty…mon acte.

- TU OSES ATTAQUER MON MEDIUM ALORS QUE TU N'AMÈNES MÊME PAS LA TIENNE ICI !!!!

Angie. Si elle savait ce qui se passait, m’aurait-elle approuvée ? J’en doutais fortement. Elle m’aurait haïe pour ce que j’avais fait. Je le regrettais réellement. J’avais refusé de l’amener ici car, justement, je ne voulais pas qu’elle soit en danger, car je ne voulais pas qu’elle voie Beauty. Il était inévitable que Beauty fasse son apparition, et j’avais préféré canaliser ses pouvoirs en m’alliant avec elle… mais ça n’avait pas marché.

- ET TU RESTES TAPIE DANS L'OMBRE! FIREWORKS!!!

La N-Field fut brièvement éclairée, mais l’éclat était suffisant pour m’éblouir. La colère lui avait fait perdre la tête ! En usant de ce pouvoir, elle affaiblissait davantage son medium. Elle lui murmura
quelque chose que je ne pus entendre. Je voulais les aider… l’aider lui, qui aimait tant sa poupée au point de risquer sa vie pour sauver la sienne.

Je me décidai à quitter l’ombre, à sortir de ma cachette. Je devais assumer mes actes, et surtout, protéger l’humain. Beauty ne les aimait pas, mais moi si. Je ne voulais pas leur faire de mal.

J’approchai d’eux, doucement. Stella me jeta un regard noir.

- Je…

Je devais m’excuser… Trouver la force de lui… leur demander pardon. Leur expliquer, peut-être, pourquoi j’avais agi de la sorte, même s’ils ne me croyaient pas.

- J’arrête le combat… Je ne voulais pas…

Tout dans le regard de Stella me montrait qu’elle ne me croyait pas, qu’elle voulait me tuer, venger son medium. Je préférai l’ignorer et me plaçai à côté de l’humain. Il respirait encore. Je pris une profonde inspiration et plantai mon épée redevenue normale dans le sol, près de lui. Je me penchai doucement au-dessus de lui, toujours grelottant, et embrassai son front.

- Chiyu.

Une lueur se dégagea de ma bague, puis de celle de Stella et du medium. Lentement, je sentis mon énergie se déverser dans le corps de l’humain, passant également par sa bague pour atteindre Stella. Je me sentais mal, totalement épuisée, mais je refusais d’arrêter avant qu’il ne soit totalement hors de danger. Enfin, il reprit des couleurs. Je récupérai mon épée et me relevai avec peine. J’avais dépensé beaucoup d’énergie, mais au moins, je n’avais pas trop puisé dans les ressources d’Angie, cette fois. Je regretterais sans doute ma bonté, mais je préférais de loin mourir que de tuer un humain. Père… Père comprendrait. Lui non plus n’aurait pas voulu sacrifier les mediums pour avoir Alice.

J’attendis la réaction de Stella, de voir si le jeune homme pourrait se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riko Tsumi
Propriété de Stella ~
avatar

Messages : 1314
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Lun 19 Juil - 5:34

Non.. le froid ne le dérangeait plus.. à vrai dire... il ne sentait plus rien. Plus de froid ou de chaud... plus de bras ou de jambes. Son corps était totalement engourdi, gelé... et bientôt, alors que son énergie se déversait jusqu'à Stella, il sentit qu'il ne pourrait bientôt plus tenir. Il eut seulement le temps de voir la poupée bouger sa main, les yeux tournés vers lui... puis plus rien. Le vide total. Pas une image, pas une pensée... juste le vide, le vide sans fin, effrayant, éternel. Il était finalement mort ? Etait-ce ça ? Après tout, certains croient à une vie après la mort... mais même si des poupées vivantes existent, la magie ne semble pas présente partout. Il n'avait maintenant plus affaire qu'au néant.

- Des poupées vivantes ? Pourquoi je pense à ça...

Tous s'estompait.. le pacte, les poupées, le combat, Stella... tout était effacé, il n'y avait plus rien, rien que ce vide.

____________________

- LAPLACE !!! LAPLACE, SI LES COMBATS ONT LIEU DANS LES N-FIELD, C'EST POUR QUE LES HUMAINS NE SOIENT PAS TOUCHÉS, NON???

Le lapin blanc quitta son siège pour voler plus près des poupées. Il les regarda avec un sourire malsain et annonça :

- Le combat... n'est pas terminé...

Il fixait les règles du Alice Game, il savait ce qui était juste ou non... il savait ce qu'il accepterait... ou non... mais il voulait d'abord que le combat soit terminé...

____________________

De la lumière ! Le néant, l'infini néant s'effaçait pour laisser place à une lumière. Une lumière de vie. Il le savait. Il sentait une intense chaleur, il voyait des visages se dessiner... des souvenirs revenant à lui. Il n'était pas mort finalement... mais il savait à cet instant qu'il venait de frôler cette mort.

- TU OSES ATTAQUER MON MEDIUM ALORS QUE TU N'AMÈNES MÊME PAS LA TIENNE ICI !!!!

Stella ! Il l'entendait mais ne pouvait la voir. Sa vision était si faible, si trouble. Et il l'entendait mal.
Le trouble s'estompait peu à peu et il vit à nouveau ses lèvres bouger mes ses oreilles ne perçurent qu'un murmure incompréhensible.
Il avait du mal à respirer. Comme si l'air manquait, il ne pouvait prendre que de petites inspirations, le froid ? La fatigue ? Les deux mêlés sans doute. Malgré la chaleur donnée par sa poupée il sentait encore quelques sursauts de tremblements, des frissons le parcourant.
Des frissons qui semblaient avoir traversé Stella aussi, mais pas des frissons de froid, des frissons de peur. Il la voyait bien plus distinctement et sentait en elle cette peur... camouflée par une haine profonde, un regard plongé vers une silhouette approchante. Elle était prête à bondir.
[Je crois pas que Stella t'aurait laissée le toucher Surprised]
Riko distingua Kiseki et se souvint de ce qu'il s'était passé. L'épée... la vague... le froid... On lisait la culpabilité dans ses yeux, seule raison qu'il donna à la tolérance de Stella. Ou peut-être que l'étoile était simplement trop faible pour tenter quoi que ce soit...


- J’arrête le combat… Je ne voulais pas…

Au loin, Laplace trépignait. Mais il se contenta d'observer, prêt à intervenir si les évènements prenaient une tournure trop gentille.
Le jeune homme sentait la sincérité dans la voix de la poupée. Il se souvint alors de sa présentation... peut-être avait-il mal interprété. Les poupées choisissaient leurs médiums pour leur force, mais aussi leur caractère. Il reconnut la gentillesse d'Angie.
La poupée se pencha pour baiser le front du médium qui sentit de l'énergie couler en lui. Pendant un instant il pu ressentir le bien être des poupées après un pacte. Cette énergie coulant à travers le corps, c'était un bien être particulier, mais loin d'être désagréable.
Il sourit à la poupée et la remercia :


- Merci... mais ce n'était pas nécessaire. Après ce que tu viens de faire. Une telle action ne sert qu'à soulager ta conscience... Le mal est fait, ce n'est pas une manière de se faire pardonner...

Il tourna la tête vers sa poupée et leva sa main pour caresser la tête blonde. Malgré les efforts de Kiseki et la chaleur de Stella, il restait faible. Il sentait une douleur dans tous son corps, ses membres avaient été engourdis par le froid... c'était comme s'il avait d'insupportables courbatures. Il lui faudrait certainement du repos. Mais pour le moment il s'efforçait de cacher sa douleur et élargit ses lèvres vers chaque joue pour faire un sourire à sa poupée. Retenir des grimaces de douleur lui valu des yeux noyés... ou peut-être étaient-ce toutes ces émotions entremêlées...
La joie de la voir vivante... il la regardait, avait ses yeux vers elle mais continuait de s'adresser à son adversaire :


- Elle te hais. Je le lis dans ses yeux. Et maintenant que tu m'as donné une partie de ton énergie. J'ai envie de lui donner... - Il se tourna vers Kiseki, souriant toujours, mais son regard ne traduisait plus la joie.. ou plutôt, une choix malveillante... - ... pour qu'elle te tue...

Jamais. A son souvenir, jamais il n'avait éprouvé ce sentiment. Cette haine. Si forte et pourtant... pourtant il y avait autre chose. Quelque chose de plus fort qui faisait obstacle. Raison ? Conscience ? Quelque chose du genre sans doute. Il tourna de nouveau son attention sur sa poupée et continua :

- Mais je ne le ferais pas... je viens de vivre l'expérience la plus douloureuse de ma vie, la plus éprouvante... et c'est bien loin de la douleur physique.

Il marqua une pause pour admirer Stella. Cette colère lui donnait un certain charme... un charme particulier... ce charme... qui avait fait de lui son médium, plusieurs mois auparavant. La dureté de son regard à l'époque. Mais quelque chose avait changé pourtant. Ce regard n'était pas tout à fait le même qu'à l'époque. Il y avait quelque chose en plus que Riko ne parvenait pas à définir en ce moment. Il reprit donc :

- J'ai cru te perdre, murmura-t-il à Stella. Kiseki ! Ce qui me retient c'est ça... je connais ta médium... enfin... je croyais la connaître, je ne sais plus... mais je refuse qu'elle ressente ce même sentiment. - il tourna, une fois encore, son regard vers les cheveux roses, le temps de conclure - Aucun médium ne le devrait...

Il cessa alors ses efforts et laissa sa tête se reposer au sol, le regard droit vers ce qui devrait être le ciel, mais qui n'est que néant en ce lieu. Il laissa tomber sa main, lâchant la tête et les cheveux dorés de l'étoile, puis il poussa un soupir de fatigue... il était épuisé et se sentit honteux de désirer plus que tous rentrer et se coucher dans son lit plutôt que rester jusqu'au bout. C'était comme s'endormir avant la fin du film. Il luttait pour connaître la fin, il n'avait pas de magnétoscope là...

A ces mots, Laplace se leva et engagea le pas vers la petite scène. [En gros, il va réagir. Mais j'attends vos réponses pour ça. Évitez juste de trop avancer le schmilblik. Mais il lui faut "du temps pour venir", il avait prit place "assez loin" ^^ 'fin j'espère que vous comprenez ce que je veux dire... c'est pas évident de caler une interruption dans un RP à trois en laissant chacun s'exprimer sur le moment "avant l'interruption" sans que ça ne parte sur un autre sujet... ce qui est pourtant normal.. c'est le but d'un RP de faire avancer les choses... mais là je veux vous laisser la possibilité de réagir quand même, s'pour ça que Laplace vient à patte pour vous laisser le temps de dire/faire ce que vous avez à dire/faire. J'espère que je me suis fait comprendre ^^]

_________________


Riko Tsumi

Mais aussi : Laplace

! Partisan du zutisme !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Lun 19 Juil - 13:18

[Viens Kiseki, on devient les meilleures amies du monde et on arrache sa gueule au lapin ! xD
Quelqu’un connaît Rabbit Doubt ?]

Il m’était impossible de le lâcher. Impossible de même y penser. Mes dernières forces seraient pour lui, pour le serrer dans mes bras, pour lui prouver à quel point je l’aimais. Je voulais pouvoir tenir sa main jusqu’à la fin, et je n’aurai rien laissé lui arriver dans mes derniers instants … Du moins c’est ce que je pensais …

Kiseki s’approcha. Je n’avais que mon regard pour la dissuader de faire un pas de plus. Ma dernière force, c’était de m’épuiser en retenant le corps de Riko, malheureusement trop lourd par rapport au mien. Mais mes yeux lançaient des éclairs, auraient glacé le sang des humains. Mais elle n’était pas humaine et contrôlait la glace.


*N’approche pas … N’approche pas !*

Je serrais Riko plus fort encore contre moi. Il était ce que j’avais de plus cher et je n’avais que lui à protéger. Il était mon trésor … d’une valeur inestimable … J’aurai tout donné pour lui.

Elle s’approchait, la garce. Elle s’approchait en bégayant, comme si elle regrettait. Mais il était trop tard … TROP TARD ! Riko, il était à l’article de la mort … Et moi j’étais incapable de l’aider … J’espérais qu’elle aurait AU MOINS sa mort sur la conscience !

A mesure qu’elle avançait, bien qu’elle ne fut pas si grande, je me sentais regardée de haut, soumise, impuissante. Je serrai mon medium de plus en plus fort, me rassurant plus que je ne devais le rassurer lui.


*Cause toujours …*

Je ne savais pas si j’avais vraiment peur. J’étais en colère, ça, ça ne faisait aucun doute ; triste, aussi, mais quant à avoir peur … ! Que pouvait-il m’arriver de pire que la situation dans laquelle j’étais ? La mort même me semblait une délivrance devant toute cette tristesse, tout cet espoir que j’avais …

Briser le pacte pour le sauver.


- Non …

C’était un filet de voix à peine audible, quelque chose qui était emprunt d’envie de vivre et de désir de mourir. « Achève-moi », signifiait-il ; ainsi que « Vas-t’en ».

Elle approcha encore. Près, tout près. Je voulais l’en empêcher, mais comment ? Je m’étais jurée de ne pas lâcher Riko, je ne pouvais donc pas rien qu’essayer la repousser par du corps à corps ; et par la magie … c’était inconcevable. Alors que faire ?

Mes yeux ne la quittaient pas, cherchant à la tuer. Elle, ne me regardait pas. Son regard était posé sur Riko. Elle sortit son épée et, instinctivement, je resserrai – encore – mon étreinte sur son corps.


- Tu n’oserais pas.

Mais ma voix n’était pas aussi assurée que je le voulais.

La traîtresse planta son épée dans le sol. L’avais-je dissuadée ? Je n’en étais pas sûre mais le penser était rassurant. Elle se pencha ensuite sur Riko. Mes sens étaient en alertes mais mes mouvements ne suivaient pas, et puis, j’avais tellement peur de lâcher Riko, de faire tomber sa tête sur le sol dur de ma N-Field, j’avais tellement peur qu’il se brise … Il semblait tellement fragile …

Je montrai encore une fois, malgré moi, un signe de faiblesse car mes sourcils se froncèrent en un air implorant.


- Ne lui ..

Je n’eus pas le temps de finir qu’elle embrassa le front de Riko. Elle avait osé … ELLE AVAIT OSÉ, L’INSOLENTE ! ELLE LE PAIERAIT CHER !

J’avais de nouveau retrouvé mes yeux d’orage, que je n’avais pas peur de poser sur elle. Elle m’apparut … affaiblie. Alors que moi … je renaissais.

Riko aussi.


*Non … Pas moi … Je n’ai pas besoin de cette énergie …*

Je la repoussais … Je lui donnais … Il en avait bien plus besoin que moi … Il devait vivre … Il y avait Tsukyo … qui avait besoin de lui … Moi … Cette énergie, je n’en avais pas besoin s’il n’était pas là … Je ne voulais pas d’une autre que la sienne … Pas d’un autre medium … Je ne voulais de toute façon pas d’une prétendue « vie » sans lui. La nostalgie me rongerait … C’est elle qui me tuerait. Je n’accepterais pas de me découvrir une nouvelle fois ... Je deviendrais quelqu’un d’odieux, je … Ce n’était pas comme ça que je me ferais accepter parmi les humains.

Les humains … Riko …

Mon Ange reprit un peu de couleurs. Je m’en enchantais intérieurement. Je ne voulais pas que cette poupée voie que j’étais contente de ce qu’elle avait fait. Je la détestais … Je la détestais et ce n’était pas le soin qu’elle lui avait apporté qui changeait quelque chose. Car avant tout, elle l’avait blessé. Et c’était cela que je retiendrai.


- Merci... mais ce n'était pas nécessaire. Après ce que tu viens de faire. Une telle action ne sert qu'à soulager ta conscience... Le mal est fait, ce n'est pas une manière de se faire pardonner...

J’étais totalement d’accord, mais ne dit rien. Lui se tourna vers moi, se força à sourire, leva le bras vers mon visage et passa la main dans mes cheveux. Je m’efforçais de le regarder avec neutralité : nous n’étions pas seuls, et pire, elle était mon ennemie. Tel un chat, je me frottais néanmoins doucement contre sa main, profitant de cet instant autant que je le pouvais ... Si peu …

- Elle te hait.

- C’est peu dire, murmurai-je, glaciale, tandis qu’il continuait.

- Je le lis dans ses yeux. Et maintenant que tu m'as donné une partie de ton énergie. J'ai envie de lui donner... pour qu'elle te tue...

Alors qu’attendait-il ? Je ne demandais que ça ! Il suffirait d’une attaque. Une seule pour la réduire en poussière. Une seule ! Et s’il fallait n’utiliser que mon énergie, je m’en fichais : si je mourrais pour qu’elle meure, alors c’était une bonne cause.

Il marqua une pause sans doute pour regarder nos réactions à toutes les deux, puis tourna de nouveau ses yeux vers moi. Je ne parlais pas. Ses choix étaient les miens, je n’attendais qu’un signe d’approbation, une goutte d’énergie qui me permettrait simplement de me lever. Et un dernier regard pour le courage.


- Mais je ne le ferais pas...

Mes yeux s’ouvrirent tout grand. Quoi ?? Tant d’espoirs pour les anéantir juste après ?? NON ! Je VOULAIS la tuer !!! Laplace avait dit que le combat n’était pas terminé !

- Je viens de vivre l'expérience la plus douloureuse de ma vie, la plus éprouvante... et c'est bien loin de la douleur physique.

- Alors laisse moi la …

Je me tus. Ce regard qu’il posait sur moi à ce moment là me déstabilisa quelque peu. Et il reprit, imperturbable :

- J'ai cru te perdre.

- Quoi … ?

C’était aussi un murmure, d’une voix que je ne me connaissais pas, mêlée d’inquiétude et d’incompréhension. Ca … avait … de l’importance ? Je veux dire … J’avais de l’importance ?

- Kiseki ! Ce qui me retient c'est ça... je connais ta médium... enfin... je croyais la connaître, je ne sais plus... mais je refuse qu'elle ressente ce même sentiment. Aucun médium ne le devrait...

Il … connaissait … sa medium …

Et là ça me revint.

Le jour précédent. Cette fille avec les longs cheveux blonds. Celle à qui j’avais lancé un regard tout aussi haineux …

Riko laissa retomber sa main, et pire, se laissa aller, et je dus faire un effort pour ne pas tomber avec lui, mais je le retins. Néanmoins je n’en pouvais plus … Lentement je le reposai au sol, le regardant fixé un point ailleurs … Semblant très loin … Je remis tout de même mes doigts entre les siens. C’était chaud, rassurant. Et ce contact me prouvait que j’étais vivante. Encore.

Laplace se leva. Je le voyais arriver. J’avais donc maintenant deux ennemis à surveiller. Et un trésor à protéger.


« Le combat... n'est pas terminé... » avait dit le lapin.

Qu’est-ce qui n’était pas terminé ? Allait il nous forcer à nous entretuer ? Si c’était le cas … C’était moi qui gagnerai.


[Plus "ça fait pas avancer l'histoire" j'avais pas.
Kiseki : Gloire et bonté de coeur, nan mais c'est bon, arrête de faire genre, on te connait maintenant, on sait bien que tu es quelqu'un de profondément MECHANT ! è_é]

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Mar 20 Juil - 0:38

[Remarque : je ne connais toujours pas le nom de Riko, alors je pense faire entrer Angie. Qu’en pensez-vous ? Stella, on se fait un manteau en peau de lapin ? Non, je connais pas Rabbit Doubt, et je suis bel et bien gentille! Regarde la gentille et fragile Kiseki, à ta merci! ^^]


La respiration du garçon se fit de plus en plus régulière. Il semblait se sentir mieux, avait ouvert les yeux. Je soupirai. J’avais tout donné. Laplace avait beau affirmer que le combat n’était pas terminé, je refusais de continuer ce combat, qui avait mal tourné à cause de ma bêtise. De toute façon, il avait sûrement prévu quelque chose. Ce que j’avais fait ne lui plairait sans doute pas, mais il n’avait d’autre choix que de faire avec. Il ne pourrait pas me forcer à combattre, à épuiser ma medium et à tuer cette poupée que j’avais déloyalement affaiblie.

Le jeune homme me regarda et me sourit. Puis, il me dit :

- Merci... mais ce n'était pas nécessaire. Après ce que tu viens de faire. Une telle action ne sert qu'à soulager ta conscience... Le mal est fait, ce n'est pas une manière de se faire pardonner...

Non, c’était faux. Ce n’était pas pour soulager ma conscience. J’en n’en avais pour ainsi dire plus, puisque la seule voix qui résonnait dans ma tête était celle de Beauty. Elle m’avait volé toute mon innocence, l’innocence de mes tout premiers jours. Je l’avais fait en pensant à Angie, en pensant à ce qu’elle m’aurait dit, à ce que j’aurais ressenti à la place de Stella. Je savais qu’aucun des deux ne me pardonneraient mais je m’en fichais ; gagner par tricherie et fourberie était contre mes principes.

Le garçon (je pense t’appeler Riko car je manque d’adjectif, finalement ^^) regarda la poupée de l’Univers et fit un immense effort pour passer sa main dans les cheveux de la poupée blonde. Il était épuisé et souffrait, c’était évident. Mais son amour pour sa poupée était tel qu’il faisait fi de tout cela pour la rassurer. L’amour… Ce sentiment que les humains avaient et pouvaient transmettre à leurs poupées, les rendant plus proches d’Alice, la fille parfaite… J’aurais dû le comprendre plus tôt ! Alice ne peut être mauvaise et donc, moi qui voulais devenir Alice, je ne devais faire aucun compromis avec Beauty, le mal qui est en moi.

- Elle te hait. Je le lis dans ses yeux. Et maintenant que tu m'as donné une partie de ton énergie. J'ai envie de lui donner... pour qu'elle te tue...

Voilà ce à quoi je m’attendais ; de la haine, de la colère, que je méritais. Je ne méritais pas la vie. Je hochai la tête, comprenant ses sentiments. De toute façon, après avoir su ce qui s’était passé, Angie m’en voudrait sûrement. Je ne voulais pas lire la déception sur son visage.

- Mais je ne le ferais pas... je viens de vivre l'expérience la plus douloureuse de ma vie, la plus éprouvante... et c'est bien loin de la douleur physique.

Là, j’étais surprise. Il n’allait pas me tuer ? Je le regardai, ne comprenant plus son raisonnement. Ou plutôt, je ne m’attendais pas à ce qu’il écoute sa raison plutôt que son cœur.

- Kiseki ! Ce qui me retient c'est ça... je connais ta médium... enfin... je croyais la connaître, je ne sais plus... mais je refuse qu'elle ressente ce même sentiment. Aucun médium ne le devrait...

Quoi ??? Il connaissait Angie ? Impossible ! Angie… Elle allait raiment me détester, cette fois-ci. La bonté de Riko (voilà, c’est fait, je l’ai appelé Riko alors que je ne connais même pas son nom ^^) était immense. Je voulais l’en remercier, mais ça n’aurait rien changé au fait qu’il me détestait.

Au loin, je vis Laplace se lever et se diriger vers nous. C’est alors que je me résolus à leur dire la vérité à propos de Beauty.

Laplace n’accepterait sans doute pas de nous laisser partir avec un match nul. Je me hâtai donc de dire :

- Pour tout vous dire, j’ai une seconde personnalité. Elle s’appelle Dark Beauty. C’est elle qui remplace, en quelque sorte, ma conscience. Mais c’est… une sadique… Elle veut toujours tout détruire et hait les autres poupées plus que tout. Elle…

J’avais du mal à avouer tout cela. Ça paraîtrait peu crédible, surtout que j’avais l’air de me chercher simplement une excuse pour ce que j’avais fait.

- Elle refait surface le plus souvent quand je suis blessée ou faible. J’avais peur qu’elle ne prenne le dessus sur moi et, comme Stella était assez difficile à battre pendant le combat, j’ai fait… un marché avec elle.

Je baissai la tête. J’avais été stupide. STUPIDE !!!

- Ce que j’ai fait était stupide, mais j’ai réussi à canaliser sa puissance. Seulement… elle m’a manipulée. Elle m’a poussée à t’attaquer toi !

J’avais regardé Riko la plupart du temps. J’espérais qu’il se rendrait compte que j’étai sincère. Je n’osais même pas jeter un coup d’œil vers Stella, de peur de voir encore une fois la haine se refléter dans ses yeux. J’étais redevenue la poupe fragile que j’étais juste après ma création.

- Vous devez me croire ! Je ne vous mens pas. Angie… J’ai refusé de l’amener ici de peur qu’elle ne voie Beauty… De peur qu’elle ne la blesse. Je ne sais même pas si je pourrais protéger ma medium de moi-même.

Si j’avais été humaine, j’aurais pleuré. Mais, au lieu de cela, mon visage se crispa et me mordis les lèvres. J’étais frustrée, en colère contre moi-même ; j’avais peur pour Angie et j’avais peur de la perdre.

- Si vous voulez des preuves, enchaînai-je, vous n’avez qu’à voir. Mon épée est redevenue normale. Tout à l’heure, elle était rouge et retenue par un tissu. C’est l’une des preuves montrant que Beauty et moi partageons le même corps ! Angie peut vous le confirmer !

Je hurlais presque maintenant. J’étais épuisée, démoralisée. Et Laplace qui se rapprochait. Qu’avait-il prévu, encore ? Je voulais m’enfuir, mais j’avais tout juste assez de force pour rester debout. Je m’assis donc, désespérée, attendant la sentence de l’arbitre du Alice Game.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laplace
Le Lapin Blanc
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Mar 20 Juil - 2:19

[Tant que tu es dans la narration, c'est pas grave si tu utilise des noms que tu ne connais pas... je pense...]

Quelle pitié. Alice l'avait dit, elle trouvait les poupées trop pacifiques. Mais alors là ! C'était le bouquet ! Le premier combat du Alice Game ne se termine pas. Ce combat prometteur... ces poupées opposées. Tout portait à croire que le combat serait passionnant, et la fin ne pouvait être prédite. C'est ce qui donnait tous son charme à ce duel. Mais le lapin était loin d'imaginer une telle fin. Il s'y refusait et décida d'agir.

Se levant de son perchoir, il avança dans la N-Field comme s'il descendait un escalier, invisible. Il entendait tout, malgré la distance, après tout, il avait de grandes oreilles. Il voyait tout aussi et fut désespéré en apercevant la future gagnante vider son énergie dans ce médium. Elle ne pouvait pas assumer ses actes jusqu'au bout... saleté de doublet. Une autre personnalité. Une erreur à la création... le pauvre créateur devait être un incapable.
Laplace entendit alors le médium. Réveillé, il commença par des paroles amusantes. Un personnage plus intéressant qu'il n'y paraissait. Et il continua, exposant l'idée de renvoyer sa force à sa poupée pour achever le combat. Un très bon retournement de situation. Celle qui n'avait pu assumer ses actes se retrouvait être la perdante. Laplace marqua une pause dans son avancée, souriant avec plaisir, prêt à se délecter du spectacle, mais...
Non. Cet idiot de médium n'avait finalement rien d'intéressant. Un pauvre garçon inutile, trop sentimental, trop intéressé par les autres. Quel manque d'ego ! Tous ces humains qui se prennent pour des héros de films avec leurs belles paroles. Voilà qui avait le mérite d'horripiler l'arbitre du Alice Game.
Il reprit donc sa marche d'un pas plus pressé. L'idiote essayait de se justifier, ce qui ne faisait qu'accélérer la trotte de l'animal, jusqu'à ce qu'il arrive prêt des poupées, et du médium à demi-évanoui, ou à demi-éveillé...


- Angie peut vous le confirmer !

- Comme c'est touchant, dit-il sur un ton méprisant. Mais ce ne sera pas nécessaire ! Je le répète, ce combat n'est pas terminé. La deuxième Hoshizura no Doru, Kiseki, a attaqué un médium. C'est une faute grave. Elle a ensuite usé d'un nouveau sort sur ce même médium, afin de lui donner de l'énergie... stupide idée... mais ça reste un sort envers un médium adverse. Ceci mérite une disqualification du Alice Game par défaite forcée. Ta rosa mystica devra revenir à Stella.

Il regarda la poupée depuis sa hauteur, surplombant la fautive d'un regard accusateur et sérieux. Il souri à sa réaction, tourna son visage vers Stella et recula d'un pas pour avoir les deux poupées en même temps dans son champ de vision.

- Mais ! Puisque le médium s'est convié dans la N-Field. Et qu'il ne s'agissait pas de la volonté propre de l'auteur de cette faute. J'accorde une tolérance exceptionnelle annulant la sanction.

Après tout, c'était lui l'arbitre. Il faisait ce qu'il souhaitait. En l'occurrence, il trouvait ici des excuses pour que le combat continu, il refusait une telle fin. Il doit y avoir un vainqueur.

- A présent, je vous ordonne de terminer ce combat. Je m'assurerais que le dénommé Riko, ici présent, soit protégé. En cas de refus de l'une d'entre vous. Je ne pourrais assurer qu'il rentre sain et sauf...

Sur son visage se dessinait la fatalité, une certaine.. tristesse, impuissance... mais au fond de ses yeux on lisait une satisfaction malsaine. Puisque ces deux idiotes tenaient tant à protéger cet humain, il n'avait qu'à jouer la carte de la ruse... il voulait voir la fin de ce combat. Coûte que coûte. Il fallait une gagnante.
Bien sûr, il était intouchable, même si les poupées décidaient de l'éloigner de Riko il ne pourrait être éloigné de son but. Après tout, c'est lui l'arbitre. Que se passerait-il s'il était vulnérable aux attaques des poupées ?


____________________

De son côté. Riko souffrait, il entrouvrait les yeux, percevait quelques paroles mais ne pouvait réagir. Déjà faible, il avait fait beaucoup d'effort pour caresser les cheveux dorés de Stella, et surtout pour dire ce qu'il avait eut à dire. Il se contentait donc de grimacer, de douleur sûrement... remuant la tête comme s'il faisait un cauchemar...

[Je voudrais qu'il soit compréhensif... mais c'est Laplace. J'y peux rien ^^' Désolé Wink]

_________________
~ Le véritable arbitre du Alice Game ~



En cas de besoin, contacter directement Riko Tsumi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Mar 20 Juil - 10:28

[Riko : aaah, moi je déteste ça. Surtout dans une narration à la 1ère personne.
Ma Kiseki : J'espère que ça t'ira. J'ai coupé ce que je voulais faire avec Stella pour faire entrer Angelica (même si elle parle pas beaucoup et qu'elle pense pas beaucoup et qu'elle agit pas beaucoup) & pour te permettre de t'expliquer. Par contre j'espère que tu vas pas faire quelque chose qui rendra impossible ma merveilleuse fin de combat >< Et dire qu'il faut attendre jusqu'à demain maintenant ... ='(
Laplace : Non mais on sait que t'es vilain toi aussi Lapi-pas-chou. Pour la peine ...
RABBIT DOUBT ! =>
Spoiler:
 
]

Kiseki nous regardait, visiblement contrariée/désolée/désespérée [au choix]. Mais je n’étais pas prête à pardonner. Non … Je ne lui pardonnerai jamais. Commença alors une longue tirade d’essai de justification. Tout cela était plausible… Mais elle était néanmoins fautive. Si elle ne savait pasb se contrôler, c’était son problème, pas le mien.

Pourquoi me disait-elle ça ? Pour me persuader ? Elle ne me touchait pas. Elle ne faisait qu’attiser ma haine. Je pouvais très bien m’attaquer à elle, moi aussi. Dire que c’était la faute de Dark Stella, qui n’apparaissait que lorsque j’étais très en colère. Pas de bol pour elle, je l’étais. Laplace serait sans doute très content. Et moi aussi. Je me demandais maintenant si mon but suprême n’était pas de démembrer cette poupée. Le penser était merveilleux. Le réaliser serait une véritable consécration. Une apothéose.

J’eus un petit rire. Je me retrouvais là. Cette méchanceté … Cette haine … C’était bien moi. Et j’en étais plutôt fière. Je semblais ainsi moins pathétique, même si ma main était toujours dans celle de Riko. Moins stupide. Je l’écoutais parler, la petite Kiseki, et je riais de ses paroles. Qu’elle la ramène, sa « Angie ». Oui, qu’elle ose, et elle comprendra ce que ça faisait quand quelqu’un s’attaquait à son medium. Et encore … Je ne savais pas depuis combien de temps elle l’avait mais aucun lien n’était ^plus fort que celui qui nous liait, Riko et moi : elle souffrirait beaucoup moins que moi, malheureusement.

Elle finit son discours et je ris. Laplace prit la parole. Que sa déclaration fut douce à me oreilles ! Je doutais néanmoins que ce fût aussi facile. Et j’avais raison.


- Mais ! Puisque le médium s'est convié dans la N-Field. Et qu'il ne s'agissait pas de la volonté propre de l'auteur de cette faute. J'accorde une tolérance exceptionnelle annulant la sanction. A présent, je vous ordonne de terminer ce combat. Je m'assurerais que le dénommé Riko, ici présent, soit protégé. En cas de refus de l'une d'entre vous. Je ne pourrais assurer qu'il rentre sain et sauf...

______________________________________________________

Angelica s’était assise devant sa coiffeuse, se souvenant de la veille. Elle y coiffait Kiseki, dans la joie. Maintenant, sa poupée était au combat et la Déesse n’en avait aucune nouvelle. Elle avait peur. Elle avait peur car le jour précédent, elle avait parlé à Riko Tsumi, ami depuis peu, qui lui avait appris des informations essentielles sur le Alice Game. Notamment … Qu’il avait commencé. En fait, c’était sa poupée, dont elle ignorait encore le nom, qui leur avait annoncé. Tous deux avaient été sous le choc, en particulier Riko. Mais si Angelica avait su qu’elle aurait une autre poupée le soir même, et que celle-ci devrait combattre, elle aurait réagi de la même façon. Peut être pire, encore.

Elle aimait Kiseki, ne pardonnerait pas que cette poupée la blesse. Mais elle n’accepterait pas non plus le contraire. C’était si compliqué … Contre des règles si dures … Pourquoi se battre ? Elle se posait encore la question ... D’accord elles avaient toutes leur rêve … Mais étaient-elles obligées de se réduire en cendre pour y parvenir ? Ca n’avait aucun sens …

L’Anglaise se prit la tête entre les mains. Elle était fatiguée. Très fatiguée … Kiseki tirait sur ses réserves. Mais il ne fallait pas que la jeune fille lâche prise … Angelica se demanda si Riko allait bien. Il était au combat, lui. Sa poupée lui avait expressément demandé. Et ne lui avait pas donné le choix. Elle était étrange … Angelica se demandait ce qui avait poussé la poupée à mettre son medium au combat. Il devait y avoir un lien très fort vu la réaction de Riko, mais il n’avait rien vu chez cette poupée qui traduisait une quelconque émotion … Se protégeait-elle de tout ? C’était probable …

Que s’était il passé après ? Que se passait il maintenant ? Ne rien savoir … C’était pire que d’être en danger là bas !

C’est alors que le miroir devant la jeune fille se mit à briller. Si intensément ... Angelica en approcha la main et se sentit happée par le miroir. Elle retint un cri. En moins d’une seconde, elle se retrouvait ailleurs.

Il faisait noir, très noir. Et froid. La jeune fille mit quelques secondes à s’adapter à l’obscurité. Derrière elle se trouvait de la lumière, elle était tentée d’en approcher mais les voix qu’elle entendait venaient de l’autre côté. C’est donc ce chemin qu’elle emprunta.

Doucement, pas très rassurée, elle se mit à marcher en direction des voix. Celles-ci devinrent vite des silhouettes. Une grande, très grande, en costume et … avec des oreilles de lapin. Devant se trouvait une poupée blonde agenouillée près d’une masse informe. Et à côté se trouvait Kiseki.

Elle allait bien. Angelica poussa un soupir de soulagement. Celui-ci se répercuta en écho : elle était repérée. Elle continua donc d’avancer vers le petit groupe.

Elles ne se battaient pas. C’était étrange. Et ce … lapin, imposant, semblait régner sur elles. Qui était-il ? La jeune fille le scruta, s’approchant de plus en plus. Alors quelque chose attira son attention.

Il y avait un corps au sol. Il était immobile. La poupée près de lui semblait vouloir le protéger … au péril de sa vie.

Riko.


- Qu’est-ce … Qu’est-ce qui s’est passé ?

Angelica courut vers lui.


______________________________________________________

Qu’elle n’approche pas. Qu’elle n’ose même pas !

Je m’en souvenais … La fille d’hier … Mais elle n’avait qu’une bague. Une. J’en percevais deux à sa main à ce moment précis. Elle avait eu une autre poupée le soir précédent. Etait-ce Kiseki ?

Qu’elle n’approche pas !!!

Je savais que cette fille était … « malsaine ». Je veux dire, elle ne me disait rien. Elle … elle avait trahi Riko ! Et voilà où on en arrivait ! Je serrai sa main plus encore.


______________________________________________________

- Mais ! Puisque le médium s'est convié dans la N-Field. Et qu'il ne s'agissait pas de la volonté propre de l'auteur de cette faute. J'accorde une tolérance exceptionnelle annulant la sanction. A présent, je vous ordonne de terminer ce combat. Je m'assurerais que le dénommé Riko, ici présent, soit protégé. En cas de refus de l'une d'entre vous. Je ne pourrais assurer qu'il rentre sain et sauf...

Comment ça … Que s’était il passé ? Cette poupée … Ce n’était pas possible qu’elle ait pu blesser son medium. Ca ne paraissait pas …

- Kiseki … Qu’est-ce qui s’est passé ?


______________________________________________________

Je levai les yeux vers cette idiote qui semblait sortie tout droit d’un conte de fées. Se rendait-elle compte que ce monde dans lequel elle avait été intégrée n’était pas celui de gentilles poupées qui jouaient entre elles ? Nous nous battions ! Pour vivre !

Je venais de lui lancer un regard meurtrier ; je lançai le même à Kiseki.


- Oui, dis nous ce qui s’est passé. Dis à ta « Angie » ce que tu as fait.

Je les détestais … toutes les deux. Et je me demandais bien comment cette fille réagirait à l’annonce de ce coup bas de la part de sa poupée chérie.

J’avais l’intention de continuer à me battre. Je n’avais pas besoin de Laplace pour protéger Riko. Je savais quoi faire pour y arriver moi-même … La colère et la haine seraient mes seules forces, mes seules sources d'énergie.

Mon amour pour lui, aussi.

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Kiseki
Le miracle qui ne laisse pas de glace
avatar

Messages : 604
Amis/Ennemis : venez à ma rencontre, et vous le saurez vite!
Date d'inscription : 13/02/2010
Rosa Mystica : Une: la mienne

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Mer 21 Juil - 23:28

A peine avais-je fini de parler que Laplace était arrivé à côté de nous. D’un ton méprisant, et nous regardant de haut, il dit :

- Comme c'est touchant. Mais ce ne sera pas nécessaire ! Je le répète, ce combat n'est pas terminé. La deuxième Hoshizura no Doru, Kiseki, a attaqué un médium. C'est une faute grave. Elle a ensuite usé d'un nouveau sort sur ce même médium, afin de lui donner de l'énergie... stupide idée... mais ça reste un sort envers un médium adverse. Ceci mérite une disqualification du Alice Game par défaite forcée. Ta rosa mystica devra revenir à Stella.

Il me regardait d’un air accusateur, mais cela ne me faisait pas peur. Ma résolution était déjà prise : je ne fuirais pas ma punition. Cependant, je pensai à Angelica, qui serait si désemparée à cette nouvelle. Je me crispai.

Soudain, je sentis une présence familière. Non, ce n’était pas possible ! Je me retournai et vis Angelica, au moment où elle poussa un soupir… de soulagement ? Était-elle heureuse de me savoir en vie ? Ça ne durerait pas très longtemps. La connaissant, elle m’en voudrait pour ce que j’avais fait.

Elle avança dans notre direction, intriguée de nous voir ne nous battant pas. Puis elle remarqua le garçon, au sol.

- Qu’est-ce… Qu’est-ce qui s’est passé ?

Elle courut vers lui. Je voulus l’arrêter mais je n’en avais pas la force.

Le lapin recula d’un pas, puis, nous regardant toutes les trois, il ajouta, avec son petit air sournois :

- Mais ! Puisque le médium s'est convié dans la N-Field. Et qu'il ne s'agissait pas de la volonté propre de l'auteur de cette faute. J'accorde une tolérance exceptionnelle annulant la sanction. A présent, je vous ordonne de terminer ce combat. Je m'assurerais que le dénommé Riko, ici présent, soit protégé. En cas de refus de l'une d'entre vous. Je ne pourrais assurer qu'il rentre sain et sauf...

QUOI ??? Là, je le foudroyai du regard. J’aurais tant voulu protéger cet humain de Laplace ! Hélas, il s’agissait d’un combat officiel et il avait tout pouvoir, en tant qu’arbitre. Je regardai Stella, qui semblait désemparée. Nous n’avions d’autre choix que de nous soumettre à la décision de ce maudit lapin.

Je m’éloignai aussi rapidement que possible de la poupée blonde, déterminée à terminer ce combat, coûte que coûte, pour sauver Riko.

- Kiseki … Qu’est-ce qui s’est passé ?

C’est à ce moment-là que Stella décida de prendre la parole et me lança un regard meurtrier :

- Oui, dis-nous ce qui s’est passé. Dis à ta « Angie » ce que tu as fait.

Stella reportait sa haine sur Angie, ce que je ne pouvais supporter. Mais, je ne voulais pas imaginer la réaction d’Angie à ce que j’allais lui dire. Plutôt que de recommencer toute mon explication, j’utilisai la télépathie pour lui dire tout ce qui s’était passé. Au fur et à mesure que j’avançais dans mon récit, je la vis de plus en plus triste. Je me réfugiai dans ses bras, espérant vainement qu’elle ne m’en voudrait pas trop. Voyant qu’elle ne réagissait pas, je me dégageai de ses bras.

Je regardai Laplace, espérant qu’il comprendrait que je voulais qu’il la « protège », elle aussi. Comme ça, Stella et moi en serions au même point.

Je m’éloignai sans regarder Angie et attendis Stella, à l’écart. Ma protection de glace était toujours en place. J’étais donc en confiance, quant à ses futures attaques. De toute façon, si elle ne voulait pas risquer la vie de Riko, elle devrait uniquement utiliser des attaques de faible puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riko Tsumi
Propriété de Stella ~
avatar

Messages : 1314
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Jeu 22 Juil - 1:12

[Bon, Riko est dans les pommes, il entre-ouvre les yeux sans distinguer la personne qui se cache derrière cette nouvelle silhouette. Il a de l'énergie à donner à Stella mais son corps n'est plus en état pour le garder éveillé, son "esprit" est "fatigué" en quelque sorte. Enfin, qunad je dis il a de l'énergie.. tout est relatif hein ^^

Quand à Laplace... il jubile ^^ s'approche des médiums et crée un fauteuil à côté d'eux sur lequel il s'assoit. Il observe avec un superbe sourire la scène.

Et il faudra que les juges nous fassent part de leurs avis sur le combat, surtout sur les prochains posts pour conclure... à moins que vous ne prévoyiez déjà une gagnante/perdante ? J'ai tellement entendu Stella me dire "j'ai du mal à me faire à l'idée que Stella perde" que je sais pas trop quoi penser... c'est prévu ou simplement une éventualité à laquelle tu te préparais ?

PS : Oui, entre crochets, c'est pas suffisant pour en faire un post de RP.. je vais pas décrire le "comas" de Riko sur 20 lignes ^^]

_________________


Riko Tsumi

Mais aussi : Laplace

! Partisan du zutisme !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella III
Poupée Étoilée de Dieu
avatar

Messages : 2032
Amis/Ennemis : Mes soeurs, mon Créateur & mon Medium, Tsukyo? / Les autres poupées & les filles qui trainent trop près de ...
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 24
Rosa Mystica : La mienne. Et je ne la perdrai pas.

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Jeu 22 Juil - 11:16

[Je m'excuse par avance des fautes éventuelles de ce post.]

Je n’eus pas la délectation à laquelle je m’attendais. Kiseki ne parla pas mais expliqua néanmoins son acte à sa medium. Disait-elle la vérité, toute la vérité et rien que la vérité ? Je ne pouvais en être sûre. Mais ce dont j’étais le plus frustrée, c’était que je ne pouvais réagir à son avoeu. Je ne pouvais pas l’enfoncer plus.

Comment pouvait-elle communiquer par la pensée avec sa medium en si peu de temps ? Et pourquoi moi n’y parvenais-je pas ? En y réfléchissant, c’était peut être mieux ainsi. Si je venais à lui faire part de mes pensées par mégarde, je me demande comment il réagirait.

Je me concentrai sur l’expression d’Angelica. Inquiet au début, son visage passa par les stades « surprise », « incompréhension », « tristesse ». Comment Kiseki raconta-t’elle les évènements ? J’aurais donné cher pour le savoir. Et pour répondre.

De temps en temps, je jetai un œil à mon medium. Faible, il n’était plus là, plus vraiment, mais son torse se soulevait régulièrement : il était vivant. Il respirait. Et c’était ce qui comptait le plus pour moi.

Laplace, lui, s’était r'assit, nous regardant. Il avait hâte de nous voir reprendre. Il allait être servi.

Kiseki bougea soudain et mon premier réflexe fut de poser mes mains sur Riko – l’une sur sa main opposée, l’autre sur son front – pour le protéger. Je le lâchai pour la première fois depuis de longues minutes, et je m’en sentis plus faible. Bien moins invincible, bien moins capable. Il en fallait peu pour redevenir une vulnérable petite poupée sans importance.


______________________________________________________

Kiseki s’était jetée dans les bras d’Angelica, comme implorant son pardon. La jeune Anglaise était encore sous le choc, encore plus en voyant la réaction de cette Stella. Elle qui croyait que la poupée regardait son medium de haut, qu’elle se sentait supérieure, qu’elle le prenait pour esclave … Apparemment elle avait tout faux.

La petite poupée n’avait pas mérité ça si elle aimait autant son medium. Angie en voulait à Beauty d’avoir fait quelque chose d’aussi atroce, et pourtant, même en sachant que c’était bien Kiseki, sa poupée, qu’elle avait devant elle, elle ne pouvait la prendre dans ses bras en retour. Beauty et elles étaient liées … Angelica se demanda comment Beauty pouvait prendre possession de Kiseki ainsi, sans rencontrer aucune résistance.

Aucune réponse ne lui vint et Kiseki, sans doute blessée de cette immobilité, la lâcha.


- Kiseki …

Ce fut la seule chose qu’elle réussit à articuler. Elle regrettait d’être venue, si c’était pour être incapable de soutenir sa poupée. Mais comment soutenir l’une ou l’autre quand elle voyait la première regretter son acte et la seconde en subir les conséquences ? Kiseki avait commis une faute, oui, mais elle n’était pas elle-même ; quant à Stella, elle semblait à bout de forces, et malgré son air dédaigneux, haineux envers elle et Kiseki, l’Anglaise ne pouvait croire qu’elle ne ressentait rien envers Riko, qu’elle s’en fichait. L’une comme l’autre étaient abattues. Et ce lapin qui voulait continuer le combat …

Apparemment Kiseki aussi. Angelica avait toujours du mal à l’accepter. Mais elle ne pouvait absolument rien y faire …


______________________________________________________

Je regardai cette scène avec dégoût. Bien sur que j’aurais voulu en faire autant, mais mon medium était au sol, dans un état « comateux », et ce à cause de cette … cette lâche ! Elle ne serait jamais rien de plus pour moi. Ce qui me fit sourire, c’est que l’humaine ne répondit pas à l’étreinte de sa poupée. DANS TA GUEULE, KISEKI ! J’espère que tu souffres, j’espère que tu te rends compte de ce que ça fait ! J’avais vraiment envie de l’insulter plus mais je la vis s’échapper. Je la suivais du regard ; elle alla hors de portée de notre petit groupe … Et elle m’attendit. Alors on continuait ?

Je regardai Laplace, qui semblait me presser. Je ne voulus pas regarder Angelica. Je n’en avais rien à faire …

Cependant je me perdis dans la contemplation de Riko. Sa respiration était si faible … Je ne pouvais pas continuer le combat avec son énergie. Je le tuerais …

Je lui souris alors qu’il était incapable de me voir. Je l’aurais voulu, pourtant. J’aurais voulu qu’il me regarde dans les yeux et que dans les siens je trouve du courage, et tout ce dont j’avais besoin pour le combat. J’aurais voulu que par mes yeux il comprenne ce que j’allais faire, ce que je voulais dire.

« Ne t’inquiète pas, je reviendrai. »

Je l’espérais au plus profond de moi.

Je cédai à la tentation et laissai ma main sur son visage retomber dans ses cheveux, tandis que j’embrassai son front, comme Kiseki l’avait fait plus tôt. Elle lui avait donné un peu d’énergie … Dont il avait besoin … Je ne devais pas lui prendre au combat. Je pris alors sa main droite et soupirai. J’embrassai la bague du pacte. Celle-ci se ternit, se détériora puis disparut.

Je sentis tout ce bien être des derniers mois me quitter. C’était cela, ne pas avoir d’énergie humaine … C’était cela … Je me souvins. Lorsque j’avais rencontré Riko … Nous avions conclu le pacte … Et puis nous avions dormi ensemble, dans le froid de l’hiver. Il pensait que j’avais froid moi aussi et m’avait invitée à prendre place près de lui, sous le duvet d’étoiles que j’avais créé pour lui … Et il s’était endormi … Il m’avait acceptée, alors que j’avais été si odieuse avec lui …

C’était l’époque où je ne ressentais pas. Ni le froid ni la chaleur, ni même une sensation physique. Quelqu’un pouvait bien me toucher que je ne le sentais pas, ou si peu.

Je ne m’étais éveillée que lorsque j’avais glissé, pour la première fois, ma main dans ses cheveux. C’était le début … Le début d’une longue suite d’évènements … d’un charabia de sentiments …

Je ne pouvais oublier ça et j’espérais qu’il ne l’oublie pas non plus. J’espérais que, une fois qu’il irait mieux, il embrasse ma bague et que de nouveau, ce lien si fort nous unisse.

« Qui vivra verra », disaient les humains. Alors je vivrai. Pour le voir de nouveau. Pour partager encore.

C’était Kiseki qui m’avait forcée à faire une telle chose … Elle paierait.

Je sentais de nouveau la haine monter en moi. J’avais gardé mes lèvres posées sur le dos de la main de Riko et je lui lâchai enfin. J’espérai que ça allait le faire se sentir mieux … Et que si c’était le cas, il rentre. Qu’il rentre à la maison.

Je me tournai vers Angelica
.

- S’il se réveille, prouve enfin ton utilité ici : ramène le chez lui.

En fait, c’était tellement plus facile qu’il soit inconscient …

Je soupirai et prit mon envol vers Kiseki. Je ne dis rien. Je n’étais pas sûre qu’elle ait tout vu d’où elle était. Ca n’avait pas d’importance.

Je n’avais pas l’énergie de Riko mais j’avais mieux : la haine, la colère, le désespoir et …

Je devais gagner.


*Big Bang.*

Je levai les deux mains au ciel comme pour implorer quelque chose. Aussitôt, au milieu de nous deux, une boule de lumière se créa. C’était beau. C’était magnifique. De toute part dans ma N-Field, partout sur les murs, dans l’infini du lieu, se mettaient à briller des milliers d’étoiles : elles passaient du noir au doré, et une fois cette couleur atteinte, elle se mettaient à voler vers la source de lumière. Elles créaient un vent qui faisait voleter mes cheveux, et une sorte de mélodie : il était possible de les entendre siffler de partout, comme l’air que l’on fend. Elles se déplaçaient à une vitesse vertigineuse, passant près de Kiseki et moi non sans nous érafler.

Il en fallait encore un peu et je pourrais me permettre de …

La boule grossissait de plus en plus, créant une lumière intense. Quand j’eus estimé qu’elle était assez grosse, je baissai brutalement les bras : les étoiles, qui brillaient maintenant d’un éclat plus important, semblèrent se décoller.

Et d’un coup, elles s’éparpillèrent, incontrôlables, bien plus rapides que précédemment. Elles allaient partout, prètes à tout trancher sur leur passage. J’en voyais venir vers moi mais n’avais pas la force de les éviter. Peut-être le faisaient elles ?


______________________________________________________

- KISEKI !!!

Angelica avait crié du plus fort qu’elle avait pu, essayant de couvrir les sifflements. Elle pleurait, elle était désespérée. Maintenant, elle penchait plus pour sa poupée, qui devait essuyer l’attaque de Stella. Néanmoins à l’attaque de Kiseki, c’était pour Stella qu’elle serait, souffrant avec la poupée qui prenait l’attaque. Elle ne pouvait le supporter.

La jeune Anglaise n’y voyait plus rien. C’était trop lumineux. Alors, de nouveau, se laissant tomber à genoux, elle cria.


- KISEKIIIIIIIIIII !!!!!!!!!!!!!!!

______________________________________________________

J’eus une pensée pour Riko et espérai pour Laplace qu’il avait tenu sa parole et que mon medium était sain et sauf. Mes yeux se brouillaient, je ne pouvais pas voir comment Kiseki s’en sortait.

Tant pis. J’avais eu, quelques instants avant, ce que j’avais toujours désiré. Une preuve que je n’étais pas si insignifiante … pour lui…

Je m’effondrai, n’essayai pas de me relever. Je ne savais pas si j’avais été touchée ou non. Je ne sentais plus rien. Je n’étais plus rien … qu’une poupée cassée. C’était ma dernière chance mais j’avais sans doute perdu. J’espérais au moins qu’on me laisserait mon fragment …

Vint le moment de l’inconscience.



[Riko : ben à voir si Kiseki reste debout après ça. Stella est à terre mais elle a porté sa dernière attaque, elle est out là, ça sert à rien d’en rajouter une couche. Si Kiseki est encore en état je suppose que c’est elle qui gagnera ? Ou bien effectivement faut compter les points qu’ont attribué les juges … Mais ils sont pas allés jusqu’au bout … Certains sont en vacances là u__u’ Et c’est Suisei’ (partie aussi) qui sait qui ils sont …
Sinon Laplace dit « je vais réfléchir » et nous laisse comme ça, sans réponse … Et on attend ce que les juges en disent. D’ailleurs j’ai repensé au premier système de Juges, plus simple : les 4 + Laplace pour départager, ils ne jugent pas chaque manche mais le combat en général … A voir.
Effectivement je crois que ça ne gène pas la petite étoile de perdre … Néanmoins si vous lui enlevez son fragment elle ne peut plus vivre. (C’est con j’ai commencé un RP avec Kazuu’ qui se passe après xD) Ca ne gêne pas Stella de mourir mais moi quand même ça m’embête, parce que j’ai commencé d’autres RP qui se passent après. Ou alors vous me laissez un tout petit peu de temps RP (jusqu’à semptembre/octobre IRL) avant que Kiseki ne vienne réclamer son dû … Ou alors … Kiseki est gentille (quelle pensée ! Kiseki gentille ! Vous savez quoi il tombe des poules sur Paris !) *yeux implorants* J’veux pas mouriiiiiiiiiir c’est trop de problèmes aprèèèès, refaire une fiche, un compte, blaaablaaaablaaaa *essaie de la convaincre*

Pour terminer mon argumentation : On verra bien.]

_________________
Stellita lâche tout pour le moment et délègue.
Pour me joindre, msn.

Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumactif.com/portal.htm
Laplace
Le Lapin Blanc
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   Jeu 22 Juil - 13:06

[] Je vais peut-être vous rappeler les règles du Alice Game ? Afin de ne pas mettre les combats comme des fins, les poupées vaincues deviennent esclaves. elles gardent leur rosa mystica mais toute leur énergie est renvoyée à la gagnante. Elles ont la force de vivre mais pas celle de combattre. A moins de tirer sur les réserves du médium, mais si elles le font, l'énergie qui dépassera donc le "seuil" sera directement transférée à la poupée gagnante. Car si on devait perdre nos personnages à chaque combat perdu les combats auraient vite un intérêt limité... et on risquerait de perdre les joueuses (joueurs.. éventuellement ^^) qui y participeraient.. déjà qu'on est pas nombreux et qu'on a du mal à garder tous le monde...
Bref, si tu es perdante tu seras esclave
=> Là c'est différent, je me proposais de mourir ^^ Mais merci j'avais zappé ce qui allait à la poupée gagnante (Roza Mystica ou énergie, etc).]

Stella utilisait son sort ultime, de la pure folie. Elle avait trop peu d'énergie, et aurait tué son médium si elle n'avait pas brisé le pacte avant. La puissance de l'attaque était telle que Laplace douta que celle-ci soit effective... et pourtant. Le lapin en restait presque bouche bée. Le combat était enfin devenu intéressant. Le désespoir, la haine. La poupée utilisait tout ce qu'il lui restait d'énergie, elle se tuait en essayant de vaincre son adversaire. Mais, même si son attaque était dévastatrice, avec la puissance qu'elle avait, la puissance était bien sûr réduite. Suffisante pour terminer Kiseki, mais Laplace doutait que ce soit suffisant pour détruire avant cette petite armure. Du moins, l'armure oui, mais peut-être manquerait-il pour la poupée. Il observa donc avec attention ce qui allait résulter.

Pendant ce temps, les étoiles rebondissaient contre un mur invisible, un dôme protégeant les observateurs, Laplace, Riko, et Angelica...


[] Je me permets de poster avant mon nom, mais c'était indispensable, et puis tout est permis à l'arbitre Very Happy
=> Tous est permis aux admins =D]

_________________
~ Le véritable arbitre du Alice Game ~



En cas de besoin, contacter directement Riko Tsumi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Miracle et l'Etoile [PV Kiseki & mediums]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Etoile d'Elendil
» ~ Avouer ses fautes, poser une question ~ # Pv : Etoile d'Ambre #
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Nouveau Cabinet + 20000 emplois en Haiti ! Quel miracle ?
» L'Etoile Du Soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♠ Яøzεη MΛιdeη ЯPG √2 ♣ :: [N-Field Stella]-
Sauter vers: